La première relation sexuelle s'inscrit dans une série de premières expériences que les adolescents doivent vivre dans un court laps de temps. Apprivoiser l'amour et la sexualité à l'adolescence est rarement une expérience concluante. La première relation survient souvent sans préméditation, dans un lieu incongru, rapidement et avec la peur d'être surpris.

L'excitation des adolescents

Les jeunes filles idéalisent souvent cette première relation, alors que les garçons sont davantage préoccupés de leur performance sexuelle. Pas étonnant que lors d'une première relation, les deux aient de la difficulté à s'ajuster et à être satisfaits sexuellement.

On sait que c'est la testostérone qui agit sur le désir, les fantasmes sexuels, l'orgasme et même sur l'excitation. Or, l'homme produit dix fois plus de testostérone que la femme. L'adolescent ressentira donc un pressant besoin d'évacuer son liquide spermatique. Même si le désir sexuel de l'adolescente est plus grand qu'au cours de l'enfance, il est moins pressant que celui de l'adolescent.

Généralement, les filles sont plus portées sur la recherche d'attention, de tendresse et de contact humain que sur la génitalité. Ces éléments, qui se retrouvent aussi dans leurs fantasmes, sont plus importants pour leur permettre de profiter du plaisir d'une relation sexuelle que pour les garçons.