«J'avais 14 ans. Je ne sais pas trop pourquoi, mais quand je suis revenu de l'école, j'ai eu l'idée de boire de l'alcool. Je me suis servi du cognac dans la réserve de mes parents. J'en ai bu un verre d'un trait, puis la moitié d'un autre. Après, j'ai commencé à me sentir mal et j'ai été malade. Ça a duré jusqu'au milieu de la nuit. Mes parents étaient fâchés, mais ils ne m'ont pas puni. Ils ont dit que ma punition, c'était d'être malade. J'ai recommencé à boire de l'alcool il y a quelques mois seulement, mais c'est seulement de la bière. Je ne suis pas prêt à reprendre du fort.» Édouard, 16 ans.

 

«Depuis que j'ai 12 ans, mes parents me donnent un peu de vin ou de mousseux dans les occasions spéciales. J'aime ça, mais je n'ai pas encore bu d'alcool avec des amis. Ça ne me tente pas vraiment.» Audrey, 15 ans.

 

«J'avais 14 ans, j'étais chez un ami et ses parents n'étaient pas là. Nous avions envie d'avoir du fun et nous avons bu l'alcool de ses parents. Nous avons mélangé de la vodka, du rhum et du schnaps aux pêches. Évidemment, nous avons été malades. Ses parents sont revenus tard en soirée lorsque nous dormions. Encore aujourd'hui, nous croyons qu'ils ne l'ont jamais su. Ou alors, ils ont fait semblant de ne pas le savoir!» Alexandre, 21 ans.

 

«Il y a quelques mois, des amies ont apporté des bouteilles de cooler à un party. J'en ai bu et j'ai vraiment aimé ça. Depuis, j'en ai repris quelques fois, mais je n'ai jamais été soûle. Et comme je ne veux pas être soûle, je vais continuer à faire attention.» Viviane, 13 ans.

 

À LIRE: Au secours, mon ado vit son premier amour!