6-12 ans

Troubles d'apprentissage: comment les déceler

Troubles d'apprentissage: comment les déceler

Troubles d'apprentissage: comment les déceler Photographe : iStock Auteur : Mariève Paradis

6-12 ans

Troubles d'apprentissage: comment les déceler

Il a de la difficulté en maths? Elle n'arrive pas à bien lancer un ballon? Et si c'était un trouble d'apprentissage? Avant d'entrer en mode panique, on consulte ce qui suit.

«Un trouble d'apprentissage est une condition permanente d'origine neurologique», explique Nathalie Roy, psychologue et fondatrice de Parcours d'enfants. Ce trouble affecte la capacité des enfants à acquérir de nouvelles connaissances. On parle de trouble d'apprentissage quand des tests standardisés (que seul un psychologue est apte à faire passer) révèlent chez notre enfant un retard d'au moins deux ans par rapport au niveau attendu à son âge. Comme ce retard est un facteur d'échec scolaire s'il n'est pas diagnostiqué, il est important d'agir tôt afin d'éviter que notre enfant ne se décourage au point de ne plus vouloir aller à l'école. «Souvent, l'enfant est soulagé par ce diagnostic. Il sait qu'il apprend différemment, mais ne comprend pas pourquoi. Avec de l'encouragement et des outils pour l'aider, il reprendra confiance», assure Nathalie Roy.

Les enfants atteints d'un trouble d'apprentissage ne sont pas nécessairement moins intelligents que les autres, et ce serait une erreur de penser qu'ils ne pourront jamais goûter au succès. «Ces enfants ont souvent une intelligence supérieure à la moyenne. Ils ont tout pour réussir, mais ils n'y arrivent pas malgré leurs efforts», explique Lise Bibaud, directrice générale de l'Association québécoise des troubles d'apprentissage (AQETA).

Quant aux difficultés d'apprentissage, on les distingue des troubles d'apprentissage de par leur caractère passager. Leurs causes sont souvent situationnelles: séparation des parents, problèmes avec les amis, etc. Un enfant qui éprouve des difficultés d'apprentissage pourra, en travaillant sérieusement, s'améliorer après quelques mois. L'enfant ayant un trouble d'apprentissage fera peu de progrès malgré ses efforts.

Les troubles d'apprentissage se présentent sous diverses formes. Leur description et les signes à surveiller mentionnés dans ces pages servent simplement de repères pour nous guider. Si on pense que notre enfant en est atteint, on consulte un psychologue pour un diagnostic sûr.  

 

Troubles d'apprentissage: la dyslexie

Qu'est-ce que c'est? Un trouble d'apprentissage relié à la lecture. L'enfant dyslexique comprend les mots lorsqu'il les dit, mais, lorsqu'il doit les lire, les lettres se mélangent, les mots deviennent incompréhensibles et la lecture à voix haute est difficile. Pour illustrer leurs difficultés, les experts les appellent les «daltoniens du son».

Ça touche qui? Entre 3 % et 5 % des enfants de 10 ans.

Signes à surveiller Même si un diagnostic ferme n'est possible qu'autour de 10 ans, on devrait tout de même consulter si notre enfant de 6 ou 7 ans:

  • ne sait pas ce qu'est une rime.
  • reconnaît mal le son des lettres.
  • arrive difficilement à lire des syllabes simples.
  • arrive difficilement à lire des mots courants comme chat, maison, porte, etc.

On consulte également si, vers l'âge de 10 ans:

  • il bute sur certains mots quand il lit à voix haute.
  • il saute ou invente la fin d'un mot.
  • il inverse ou mêle certaines lettres.

 

Troubles d'apprentissage: la dysorthographie

Qu'est-ce que c'est? Un défaut d'assimilation des règles d'orthographe. L'enfant dysorthographique éprouve beaucoup de difficulté à respecter la grammaire ou à faire des constructions de phrases logiques. Pour parvenir à s'exprimer correctement, il préfère utiliser la parole ou le dessin plutôt que l'écriture.

Ça touche qui? Le plus souvent, des enfants également atteints de dyslexie. La dysorthographie peut subsister seule, mais c'est rare. On croit qu'entre 3 % et 5 % des enfants de 10 ans sont dysorthographiques.

Signes à surveiller On consulte si notre enfant, vers la fin de sa première année du primaire:

  • a de la difficulté à écrire des mots courants, ou écrit le même mot de façons différentes.
  • se sent anormalement stressé quand il doit faire une dictée.
  • peine à appliquer les règles de grammaire apprises.
  • en écrivant, omet des lettres ou des sons dans un mot.
  • commet de nombreuses fautes d'orthographe, malgré ses efforts pour s'améliorer.

 

Troubles d'apprentissage: la dyscalculie

Qu'est-ce que c'est? Un retard persistant dans l'apprentissage des notions arithmétiques. Ce trouble touche autant la capacité à apprendre des notions de base, comme compter ou résoudre un problème écrit, qu'à effectuer des opérations arithmétiques (additions et soustractions).

Ça touche qui? Rarement isolée, la dyscalculie accompagne d'autres troubles d'apprentissage, comme la dyslexie. Jusqu'à 6 % des enfants de 10 ans en seraient atteints.

Signes à surveiller La dyscalculie peut être diagnostiquée dans la petite enfance (avant cinq ans), bien qu'il soit plus difficile de reconnaître les signes à ce moment. On s'inquiète si, à 5 ans, notre enfant:

  • ne sait pas compter jusqu'à 10.
  • ne fait pas le lien entre les chiffres 1 à 4 et des dessins représentant, par exemple, trois pommes, deux chiens, quatre oiseaux.

On s'inquiète aussi si notre enfant d'âge scolaire:

  • est incapable de repérer l'ordre des chiffres, comme le fait que 8 soit plus petit que 10.
  • n'arrive pas à résoudre des opérations comme les additions et les soustractions de base.
  • ignore les étapes à suivre pour arriver à la solution d'un problème écrit.

 

Troubles d'apprentissage: la dysphasie

Qu'est-ce que c'est? Un trouble neurologique de la parole qui atteint l'expression et la compréhension du message. Un enfant dysphasique veut communiquer, mais n'y arrive pas. Il est incapable de formuler clairement sa pensée pour que les autres puissent comprendre ce qu'il essaie de dire. De plus, il a de la difficulté à bien comprendre quand on s'adresse à lui, un peu comme si on lui parlait dans une langue étrangère.

Ça touche qui? De 0,5 % à 1 % des enfants d'âge préscolaire et scolaire.

Signes à surveiller Comme ce trouble ne touche ni la lecture ni l'écriture, on peut observer des signes de dysphasie avant l'âge scolaire. On consulte si:

  • notre enfant de 2 ans et demi connaît moins de six mots et demeure incapable d'en associer deux (par exemple, «Viens jouer» ou «dans l'eau»).
  • notre enfant de 3 ans ne comprend pas des consignes simples en l'absence de gestes (par exemple, «viens», «prends» ou «donne»).
  • notre enfant d'âge scolaire fait des phrases sans pronom, ou peu cohérentes; les enfants de son âge n'arrivent pas à comprendre ce qu'il dit.

 

Troubles d'apprentissage: la dyspraxie

Qu'est-ce que c'est? Un trouble neurologique qui touche la coordination et la motricité. Ce n'est pas un problème d'ordre musculaire, mais une difficulté dans la transmission de l'information. Les enfants atteints de dyspraxie sont particulièrement maladroits. Par exemple, l'enfant sait qu'il doit lever le pied pour monter un escalier, mais, s'il ne pense pas à le faire, il trébuchera.

Ça touche qui? Plus fréquente chez les garçons, la dyspraxie se manifeste chez 6 % des enfants de 5 à 11 ans.

Signes à surveiller Contrairement aux autres troubles d'apprentissage, qui sont diagnostiqués par un psychologue, la dyspraxie devrait l'être par un neuropsychologue ou un médecin, généralement un neuropédiatre. On devrait consulter si, à partir de 7 ans:

  • notre enfant se cogne partout et renverse les objets.
  • n'arrive pas à s'habiller et à manger seul.
  • a de la difficulté à lancer un ballon ou à nager.
  • connaît des difficultés en motricité fine (colorier à l'intérieur d'un cadre, découper sur la ligne, tracer des lettres sur des lignes, etc.).

 

Troubles d'apprentissage: le TDA/H

Qu'est-ce que c'est? Le trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité est un trouble neurologique qui rend difficile le contrôle du flot d'informations du cerveau. Pour ces enfants, toutes les informations ont la même importance. Ils n'arrivent pas à donner la priorité à l'une ou à l'autre. C'est comme changer de chaîne de télévision toutes les 10 secondes et penser retenir quelque chose. Les enfants atteints de ce trouble peuvent être hyperactifs ou non. L'enfant hyperactif est agité, peu importe la situation ou l'endroit. Sans l'hyperactivité, il semble dans la lune et est incapable de se concentrer. Il ne dérange pas le groupe.

Ça touche qui? Entre 5 % et 10 % des enfants d'âge scolaire. Selon Égide Royer, professeur au département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage de l'Université Laval, il y aurait jusqu'à six garçons pour une fille avec le TDA/H.

Signes à surveiller Le TDA/H peut être diagnostiqué dès la petite enfance (entre 3 et 5 ans). On s'inquiète si notre enfant, à partir de 3 ans:

  • a de la difficulté s'habiller seul.
  • n'observe pas les consignes ou est déjà en action alors que l'explication d'une consigne n'est pas terminée.
  • est incapable de rester concentré sur une même activité ou répond aux questions avant qu'on ait terminé de les poser.
  • est lunatique, même quand on lui adresse la parole.
  • n'arrive pas à faire son travail.
  • perd souvent ses choses.
  • commence une tâche, est distrait par autre chose et ne revient jamais à la première tâche.

 

Troubles d'apprentissage: en attendant le diagnostic
L'orthopédagogue Anne Bélanger, elle-même maman d'un enfant atteint d'un trouble d'apprentissage, et Annie Lussier, orthopédagogue, rappellent que la route vers un diagnostic peut être longue et difficile. Quelques conseils pour garder le cap.

  • Tenir un journal où on note les progrès de notre enfant, ses difficultés, les trucs qu'on a développés pour l'aider, etc.
  • Exiger un rapport chaque fois que l'enfant voit un professionnel.
  • Compiler toutes les consultations de professionnels dans un dossier.
  • Observer comment l'enfant apprend: a-t-il besoin de toucher? Est-il surtout sensible aux explications verbales? Préfère-t-il apprendre par lui-même, comme un autodidacte?
  • Varier les méthodes d'apprentissage: cela nous permettra de comprendre comment notre enfant apprend le mieux.
  • S'armer de patience et entamer les périodes de devoirs et leçons de façon positive.

Pour en savoir plus

 

Commentaires

Partage X
6-12 ans

Troubles d'apprentissage: comment les déceler

Se connecter

S'inscrire