6-12 ans

Qu’est-ce qu’un enfant précoce?

Qu’est-ce qu’un enfant précoce?

Qu’est-ce qu’un enfant précoce Photographe : iStock Auteur : Solène Bourque

6-12 ans

Qu’est-ce qu’un enfant précoce?

Certains parlent d’enfants surdoués, d’autres d’enfants à haut potentiel ou, encore, intellectuellement précoces. Mais qui sont ces enfants? Quels sont leurs défis au quotidien et, surtout, quelles sont les ressources pouvant répondre à leurs besoins?

Depuis plusieurs années, on entend souvent parler d'enfants ayant des besoins particuliers. Or, ce terme est souvent associé à des problématiques telles que les déficiences physiques ou intellectuelles, les troubles envahissants du développement, les troubles d'apprentissage ou d'adaptation. Et si les enfants surdoués avaient, eux aussi, des besoins particuliers auxquels l'école normale a de la difficulté à répondre?

L'enfant précoce: caractéristiques

D'entrée de jeu, mentionnons qu'il n'existe pas de profil type de l'enfant surdoué. Oui, on observe une précocité intellectuelle chez la plupart d'entre eux: bébé très éveillé, marche plus tôt que la moyenne et langage avant deux ans par exemple. Mais il existe aussi de grandes différences d'un enfant à l'autre, qui se précisent surtout à l'âge scolaire. Certains seront excellents à l'école, d'autres moins, puisque certaines limites les handicapent face au système scolaire normal. Et inversement, tout excellent élève n'est pas nécessairement surdoué. Selon Arielle Adda, psychologue clinicienne et auteure, un peu plus de 2% des enfants auraient un quotient intellectuel (QI) supérieur à 130 (la norme se situant entre 90 et 110).

Plusieurs indices nous permettent toutefois de relever quelques caractéristiques de l'enfant précoce:

  • Grande curiosité intellectuelle et sens de l'observation très développé
  • Intérêts et passe-temps multiples et variés
  • Imagination hors du commun
  • Mémorisation facile et raisonnement rapide
  • Vocabulaire riche et construction de phrases complexes
  • Sensibilité, émotivité et intuition exacerbées
  • Esprit critique et intransigeance envers lui-même et les autres
  • Maturité plus élevée entraînant un intérêt pour les enfants plus âgés ou les adultes
  • Recherche de défis intellectuels
  • Intérêt et apprentissage de la lecture tôt, lecture rapide

 

L'enfant précoce: ses défis

Quand un enfant présente de la facilité à saisir les concepts, à raisonner, et qu'il comprend rapidement et termine son travail scolaire avant les autres, on se demande bien quelles embûches se présenteront dans son parcours scolaire. Pourtant, elles sont nombreuses. Comme n'importe quel autre jeune, l'enfant surdoué a aussi des défis qu'il doit relever, et ce, dans un système scolaire qui n'est pas toujours conscient de ses difficultés et, souvent, encore peu outillé pour le soutenir.

D'abord, plusieurs enfants intellectuellement précoces ont de la difficulté à apprendre de façon traditionnelle, linéaire et systématique. Ils ont une capacité supérieure à résoudre les problèmes complexes, mais ne s'y prennent habituellement pas comme les autres. Survient donc souvent une résistance à apprendre en classe, une attitude anticonformiste et de l'opposition. Il n'est donc pas rare qu'ils se retrouvent avec un rendement scolaire élevé, mais une évaluation négative sur le plan du comportement. Ces frustrations peuvent entraîner une démotivation, et même mener au décrochage scolaire.

Quelques-uns d'entre eux présentent également des difficultés organisationnelles: difficulté à planifier des choses, à gérer son temps, son matériel, ce qui peut aussi ajouter aux défis qu'ils ont à surmonter quotidiennement. Leur grande sensibilité à tout ce qui se passe dans leur environnement leur occasionne aussi une plus grande prévalence de problèmes d'anxiété, de trouble du sommeil et de dépression que chez la moyenne des enfants.

Le vécu psychosocial de l'enfant surdoué est aussi caractérisé par un phénomène qu'on appelle dyssynchronie. En fait, comme il se reconnaît peu dans les façons d'apprendre et dans les intérêts ou les jeux des enfants de son âge, il peut rencontrer des difficultés relationnelles avec ses pairs, ce qui peut l'amener à vivre de l'isolement, du rejet et même de l'intimidation.

 

L'enfant précoce: comment l'aider?

Si on soupçonne notre enfant d'être surdoué, la première chose à faire est d'aller faire évaluer son QI par un psychologue: cela nous permettra d'établir ses forces et ses limites. On pourra ainsi trouver des ressources pour mieux répondre à ses besoins.

Arielle Adda recommande aussi aux parents de se joindre à une association qui regroupe les enfants surdoués. De pouvoir partager avec des parents vivant la même réalité peut être à la fois rassurant et ressourçant. Malheureusement, les associations du genre se retrouvent presque exclusivement en France, mais il est possible d'en être membre par Internet et d‘interagir avec d'autres parents par l‘entremise de leur forum de discussion.

Enfin, si l'enfant est d'âge scolaire, il est essentiel de rencontrer son enseignant et les différents intervenants de l'école afin de pouvoir mettre en place des moyens concrets pour permettre à l'enfant de vivre des défis suffisamment stimulants, mais aussi de bien s'intégrer à ses pairs. Pour certains parents, l'école de quartier sera le choix à prioriser, mais d'autres voudront se tourner vers une école plus adaptée à la réalité de leur enfant: école alternative, privée ou à vocation particulière. L'important, c'est que l'enfant vive son parcours scolaire de façon heureuse et positive.

Pour aller plus loin

  • Le livre de l'enfant doué: Le découvrir, le comprendre, l'accompagner sur la voie du plein épanouissement, Arielle Adda, éd. Solar, 2008, 34,95$
  • Mon enfant est-il précoce? Comment l'aider et l'intégrer en famille et à l'école, Jean-Marc Louis, InterÉditions, 2007, 27,95$
  • Herman ou la merveilleuse histoire d'un petit garçon surdoué, Pascale Poncelet, éd. Alban jeunesse, 2005, 11,95$
Commentaires
Partage X
6-12 ans

Qu’est-ce qu’un enfant précoce?

Se connecter

S'inscrire