6-12 ans

Mon enfant est grognon le matin

Mon enfant est grognon le matin

Auteur : Coup de Pouce

6-12 ans

Mon enfant est grognon le matin

Le matin, notre petit soleil ne brille pas par sa bonne humeur...? Faut-il le laisser à ses humeurs ou lui montrer les bonnes manières?

On connaît toutes des adultes qui ne sont pas parlables tant qu'ils n'ont pas pris leur premier café. Question de tempérament, sans doute. Notre petit grognon matinal a peut-être besoin, lui aussi, de rester un moment dans sa bulle avant d'attaquer sa journée. Le mieux, c'est de respecter ce besoin: il n'est pas obligé de parler s'il n'en a pas envie. Si on insiste, on risque de l'exaspérer et de faire sauter la marmite. Même chose si on l'exhorte à afficher un air moins bête.

Cela dit, le vrai problème se pose lorsque Fiston tente d'imposer sa manière d'être au reste de la famille. Par exemple, s'il dit à sa soeur, qui, elle, est toute guillerette au réveil: «Arrête de parler. Tu me fatigues!» (en des termes peut-être moins élégants...). Ou s'il exprime sa mauvaise humeur à haute voix en chialant sur tout. Dans ce cas, on a une bonne conversation avec lui. On lui dit qu'on respecte le fait qu'il n'a pas envie de discuter le matin, mais qu'en retour il doit respecter la personnalité matinale des autres membres de la famille: «Si tu ne veux pas te mêler à la conversation, c'est ton choix. Mais tu ne peux pas nous empêcher de parler et de rire.»

Et si sa mauvaise humeur fait en sorte qu'il se traîne les pieds et qu'il n'est pas prêt à l'heure du départ? Il faut en discuter... mais surtout pas le matin! On attend qu'il soit plus réceptif, au retour de l'école ou en soirée. En gros, on lui explique que c'est sa responsabilité d'être prêt à temps. «Si tu veux que je te laisse tranquille le matin, tu fais ce que tu as à faire sans attendre que je te le dise. Ce sera plus agréable pour toi comme pour moi.» On peut même inscrire notre entente sur papier et le faire signer. Autre possibilité: lui offrir un privilège quand les petits matins de la semaine se sont bien déroulés. Notre jeune pourrait même s'évaluer lui-même, ce qui le responsabiliserait davantage.

Merci à la psychologue Mélanie Gosselin pour sa collaboration.

 

Commentaires

Partage X
6-12 ans

Mon enfant est grognon le matin

Se connecter

S'inscrire