6-12 ans

Mieux connaître la dyslexie chez l'enfant

Mieux connaître la dyslexie chez l'enfant

Auteur : Coup de Pouce

6-12 ans

Mieux connaître la dyslexie chez l'enfant

On a tous déjà entendu parler de la dyslexie, mais sait-on vraiment comment elle se manifeste chez l’enfant et comment elle peut être diagnostiquée? Lumière sur ce trouble d’apprentissage.

Qu'est-ce que la dyslexie?

On parle en fait de trouble dyslexique pour englober tout ce qui se rattache aux dysfonctionnements qui affectent la lecture (dyslexie) et l'écriture (dysorthographie). Dans le cas de la dyslexie, il y a des difficultés à décoder et à traiter l'information des mots lus et, dans le cas de la dysorthographie, des difficultés à reproduire l'orthographe des mots au niveau de l'écriture.

La dyslexie et la dysorthographie font toutes deux partie des troubles d'apprentissage, qui découlent de facteurs génétiques ou neurologiques. Elles ne sont donc pas causées par un environnement peu stimulant ni par un manque de motivation de l'enfant. Ce sont des difficultés réelles et permanentes qui affectent certaines sphères de l'apprentissage de notre enfant.

 

Comment se manifestent les troubles dyslexiques?

Au niveau de la dyslexie (lecture), les difficultés peuvent se présenter dans le décodage des mots, dans la compréhension du texte, ou encore dans ces deux aspects. Quand c'est la compréhension qui est affectée, l'enfant ne saisit pas le sens de ce qu'il lit, en tout ou en partie, et cela affecte bien entendu son intérêt pour toutes les activités de la lecture. Au  niveau du décodage, voici les problèmes qui se présentent le plus fréquemment: 

  • des confusions auditives ou phonétiques (a/an, s/ch, u/ou)
  • des inversions (or/ro, cri/cir)
  • des omissions (bar/ba, arbre/arbe)
  • des adjonctions (paquet/parquet, odeur/ordeur)
  • des substitutions (chauffeur/faucheur)
  • de la contamination (dorure/rorure, palier/papier)
  • une lecture du texte lente, hésitante, saccadée, avec un débit syllabique
  • une difficulté à saisir le découpage des mots en syllabes, une ignorance de la ponctuation

 

Au niveau de la dysorthographie (écriture), on remarque surtout les difficultés suivantes:

  • des fautes d'orthographe et des difficultés à l'écrit semblables à celles du dyslexique
  • d'autres anomalies particulières à la mise en écrit (encodage)
  • des erreurs de copie (des mots)
  • des économies de syllabes (semblable/semble)
  • des découpages arbitraires (l'égume, il sé lance)
  • des omissions (bébé/bb, liberté/librt)
  • des mots soudés (l'image, limage, son nid/soni)
  • des fautes de conjugaison, de grammaire, d'analyse
  • une lenteur d'exécution, des hésitations et une pauvreté des productions
Le diagnostic

Si on croit que notre enfant présente un trouble dyslexique, on doit d'abord consulter un orthophoniste pour obtenir un diagnostic. La plupart des CLSC et hôpitaux pour enfants offrent des services d'orthophonie gratuitement, mais on doit savoir que les listes d'attente y sont souvent longues. On pourra alors se diriger vers un orthophoniste en pratique privée. On peut trouver les professionnels de notre région dans cette section du site de l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.

Il est aussi important qu'on discute avec notre enfant de ses difficultés afin qu'il comprenne que même s'il n'apprend pas comme les autres enfants, il apprend quand même. Les troubles d'apprentissage affectent grandement la confiance et l'image de soi et il est primordial que notre enfant soit rassuré sur la cause de ses difficultés et sur le fait qu'on trouvera des moyens pour y faire face. On doit lui faire prendre conscience de ses forces et de ses aptitudes particulières dans certains domaines. On reconnaît d'ailleurs un éventail de compétences communes aux enfants présentant un trouble dyslexique, comme une  imagination plus vive, une intuition, une conscience de leur environnement et une curiosité plus grandes que la moyenne des enfants.

 

Les ressources et les services

S'il n'y a pas d'orthophoniste à l'école de notre enfant, son suivi pourra être assuré, selon les intervenants en place, soit par un orthopédagogue, un psychoéducateur ou un éducateur spécialisé. Cet intervenant aidera le professeur à mettre en place les mesures recommandées par l'orthophoniste afin de soutenir notre enfant dans ses apprentissages. Et si, de notre côté, on souhaite s'outiller comme parent, des trousses pédagogiques existent pour nous aider à mieux comprendre les implications du trouble d'apprentissage sur le parcours scolaire de notre enfant. Dans les bottines de Benoît en est une très intéressante et utilisée dans plusieurs milieux scolaires.

Enfin, on peut joindre l'Association québécoise des troubles d'apprentissage qui offre des programmes d'entraide aux familles, de l'information et de l'écoute active et de la sensibilisation sur les troubles d'apprentissage. Cela nous permettra de pouvoir échanger avec d'autres parents qui vivent la même réalité que nous et ainsi mieux aider notre enfant.

 

Pour en savoir plus

Les troubles d'apprentissage: comprendre et intervenir, Denise Destrempes-Marquez et Louise Lafleur,  Éditions Hôpital Sainte-Justine, 1999, 14.95 $

 

Commentaires

Partage X
6-12 ans

Mieux connaître la dyslexie chez l'enfant

Se connecter

S'inscrire