6-12 ans

L'école à la maison: démarches et ressources

L'école à la maison: démarches et ressources

L'école à la maison: démarches et ressources Photographe : iStock Auteur : Solène Bourque

6-12 ans

L'école à la maison: démarches et ressources

Pourquoi choisir de faire l’école à la maison? En quoi consistent les démarches nécessaires et les ressources disponibles si cela nous intéresse? Lumière sur l’éducation à domicile, un phénomène qui progresse depuis une vingtaine d’années au Québec.

Faire l'école à la maison est encore un choix marginal: on estime qu'environ 5000 enfants en bénéficieraient actuellement au Québec. Mais selon Marike Reid-Gaudet, présidente de l'Association québécoise pour l'éducation à domicile, c'est tout de même une option en progression depuis la fin des années 1990.

L'école à la maison: pourquoi?

La principale raison qui motive les parents à enseigner à la maison est le désir que leurs enfants puissent évoluer à leur rythme et mettre leurs talents à profit. L'éducation à domicile leur permet aussi d'avoir une vie familiale moins stressante, puisque la semaine est planifiée en fonction de leurs besoins et de ceux des enfants. Certains parents vont faire ce choix dès la première année du primaire; d'autres, après avoir vécu une expérience difficile dans le réseau scolaire traditionnel.

L'école à la maison: avantages et défis

Les avantages:

- Respecte le rythme d'apprentissage de l'enfant.

- Favorise une intégration plus rapide et efficace de la matière.

- Permet d'apprendre des disciplines non enseignées à l'école normale (la philosophie par exemple).

- Laisse plus de temps libre à l'enfant pour le jeu, le sport ou d'autres loisirs (on évalue qu'on peut faire l'équivalent d'un jour de classe en une demi-journée ou moins à domicile).

- Favorise l'autonomie et le sens de l'organisation de l'élève.

 

Les défis:

- Limites financières: dans la plupart des cas, la famille n'a qu'un seul revenu d'emploi.

- Demande du temps, de l'énergie et de l'organisation pour la préparation des plans éducatifs chaque année.

 

Et la socialisation dans tout cela?

Plusieurs parents craignent qu'un enfant éduqué à la maison présente moins d'habiletés sociales que les autres. Selon Marike Reid-Gaudet, c'est un mythe qu'il faut démonter. «Les parents éducateurs sont regroupés par région et se côtoient plusieurs fois par semaine, que ce soit pour des sorties scolaires ou encore pour s'entraider dans l'enseignement de certaines matières, dit-elle. Les enfants sont donc très présents dans la communauté et y fréquentent des jeunes de tous âges. Et, fait intéressant, ils semblent plus à l'aise avec les adultes que la moyenne de leurs pairs, puisqu'ils en côtoient aussi dans le cadre de ces activités avec d'autres familles.»

On souhaite tenter l'aventure?

Que l'enfant soit en début de parcours scolaire ou qu'il ait déjà fréquenté l'école auparavant, les premières démarches à entreprendre sont les mêmes.

On doit d'abord aviser - par écrit et avant la fin de l'année scolaire en cours - la commission scolaire de son secteur qu'on fera l'école à la maison à partir de la prochaine rentrée. L'enfant sera alors exempté de fréquenter l'établissement d'enseignement de son quartier (tel que stipulé à l'article 15.4 de la Loi sur l'instruction publique).

Par la suite, il faut présenter un plan éducatif conforme au curriculum gouvernemental, selon l'année de scolarité de chaque enfant à qui on enseigne à la maison. Il doit comporter la liste des manuels scolaires qui seront utilisés, de même que les activités prévues (sportives, culturelles, artistiques, etc.).

Autre point à déterminer: la forme que l'évaluation annuelle prendra. «La plupart des parents optent pour le portfolio, dans lequel ils insèrent tous les travaux réalisés. C'est une formule qui permet à la commission scolaire d'avoir le portrait complet de ce qu'a appris l'enfant», note Marike Reid-Gaudet.

L'école à la maison: les ressources disponibles

Il est important de savoir que chaque commission scolaire a la responsabilité d'offrir des services à tous les jeunes de son territoire. Il est donc possible d'avoir accès à des ressources (orthopédagogue, psychologue, éducateur spécialisé) si son enfant en a besoin. Certaines écoles ouvrent également leur bibliothèque aux élèves éduqués à domicile. On peut s'informer auprès de sa commission scolaire des modalités d'accès à ces services dans son secteur.

Devenir membre d'une association est aussi une démarche des plus intéressantes à entreprendre si on souhaite tenter l'aventure de l'école à la maison. On pourra y échanger avec des familles qui vivent la même réalité que nous, mais aussi y trouver du soutien, du matériel d'enseignement ou des idées de sorties éducatives. Les regroupements régionaux organisent des activités communes sur une base régulière, et les symposiums annuels de l'association permettent un enrichissement approfondi sur différents thèmes.

Pour obtenir plus d'information sur l'enseignement à la maison, on visite le site de l'Association québécoise pour l'éducation à domicile.


À LIRE: L'école à la maison: témoignages

Commentaires

Partage X
6-12 ans

L'école à la maison: démarches et ressources

Se connecter

S'inscrire