6-12 ans

Bolduc et les livres

Bolduc et les livres

Bolduc et les livres

Photographe : istockphoto.com Auteur : Geneviève Rossier Source : Coupdepouce.com

6-12 ans

Bolduc et les livres

La semaine dernière Yves Bolduc, ministre de l’éducation, a dit au Devoir que les bibliothèques scolaires étaient assez garnies et qu’il ne voyait aucun problème à ce que les commissions scolaires coupent dans l’achat de livres.

Heureusement Philippe Couillard a contredit son ministre. « C’est vrai que les commissions scolaires doivent faire leurs choix. Mais entre nous, je pense qu’il y a d’autres choix à faire. […] L’important, c’est qu’il y ait de nouveaux livres disponibles. (..) La base de notre éducation est la qualité de notre langue, qui s’obtient notamment par la lecture ».

Malheureusement pour Monsieur Bolduc le mal est fait : c’est le genre de citation qui reste en politique. Dans 10 ans, je parie qu'on parlera d’Yves Bolduc en disant: « Ah, oui celui qui pensait qu’aucun enfant au Québec n’allait mourir si on coupait dans l’achat de nouveaux livres… ».

À mon avis, les livres dans les écoles sont comme des portes grandes ouvertes vers le savoir nos enfants. Je suis étonnée qu’Yves Bolduc ne voie pas ça. Surtout que comme ministre de l’éducation, il a fait le serment de défendre l’acquisition du savoir et de la connaissance. On a entendu beaucoup de commentateurs sur ce sujet depuis la déclaration d’Yves Bolduc.

En ce lundi matin, alors que nous sommes toutes préoccupées par la rentrée scolaire de nos enfants et leur épanouissement à l’école, c’est vous que j’aimerais entendre. Est-ce que les livres sont importants dans nos écoles, ont-ils été importants pour vous, et le sont-ils encore pour nos jeunes ?  

Commentaires

Partage X
6-12 ans

Bolduc et les livres

Se connecter

S'inscrire