6-12 ans

12 façons de favoriser un bon sommeil chez notre enfant

12 façons de favoriser un bon sommeil chez notre enfant

Les dangers du manque de sommeil chez l’enfant

Photographe : istockphoto.com Auteur : Amélie Cournoyer Source : Coupdepouce.com

6-12 ans

12 façons de favoriser un bon sommeil chez notre enfant

Beaucoup d’enfants d’âge scolaire manquent de sommeil, ce qui a des répercussions sur leur santé, leurs émotions, leur mémoire et, par le fait même, leurs résultats académiques… d’où l’importance de veiller sur leur sommeil.

On connaît déjà l’importance de bien manger et de faire de l’exercice, mais plusieurs oublient que le sommeil fait également partie intégrante d’une saine hygiène de vie. «On vit actuellement dans une culture de la performance, où dormir est souvent dévalorisé et vu comme une perte de temps. Pourtant, on sait tous que l’on est plus frais et dispos pour vaquer à nos activités quotidiennes après une bonne nuit. C’est d’autant plus vrai chez les enfants d’âge scolaire», souligne la neuropsychologue Johanne Lévesque.

Le manque de sommeil chez les enfants du primaire les affecte sur plusieurs plans : physique, émotionnel et cognitif. Des études avancent en effet que les jeunes qui dorment peu risquent davantage de devenir obèses et de développer des maladies cardiovasculaires ainsi que du diabète. Il est également démontré que le manque de sommeil réduit la capacité des jeunes à gérer leurs émotions et qu’en classe, l’élève qui ne dort pas suffisamment est moins attentif et concentré. «C’est le sommeil qui permet à l’enfant de consolider ses apprentissages de la journée et de renforcer sa mémoire. Le manque de sommeil nuit donc directement à ses résultats scolaires», ajoute la Dre Lévesque.

Les obstacles au sommeil

Le besoin de sommeil varie beaucoup d’un individu à l’autre, mais on recommande en général aux enfants de 6 à 12 ans de dormir entre 9 et 11 heures par nuit. Or plusieurs enfants se situent en dessous de cette moyenne. Si c’est souvent le rythme de vie familiale qui retarde leur heure du coucher, plusieurs d’entre eux ont également du mal à s’endormir une fois au lit. «Avec tous les appareils électroniques — les tablettes, téléphones intelligents et ordinateurs, en plus de la télévision —, les jeunes n’ont jamais été exposés autant à la lumière bleue. Celle-ci inhibe la sécrétion de la mélatonine par le cerveau, ce qui rend difficile l’endormissement», explique la neuropsychologue.

Puis, il ne faut pas négliger l’augmentation importante des cas d’anxiété chez les enfants d’âge scolaire, ce qui rend l’endormissement difficile et les réveils nocturnes fréquents. Quant aux jeunes atteints du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), ils éprouvent eux aussi des problèmes de sommeil, qui est plus agité et moins réparateur. «Sans compter que les psychostimulants que prennent certains peuvent retarder leur endormissement le soir, note Johanne Lévesque. On s’assure donc de donner les psychostimulants le matin pour que l’effet soit le plus possible dissipé à l’heure du coucher.»

12 façons de favoriser un bon sommeil chez notre enfant

1. Réorganiser l’horaire familial pour lui assurer une bonne nuit de sommeil

2. Lui donner un horaire de sommeil régulier

3. Éviter de faire les devoirs durant l’heure précédant le coucher, d’empiéter sur les heures de sommeil pour finir les devoirs ou de les faire dans sa chambre (votre enfant pourrait l’associer au stress de l’école)

4. Fixer l’heure du souper environ deux heures avant le dodo et lui offrir une collation légère avant d’aller au lit

5. Éviter les activités sportives durant l’heure précédant le coucher

6. Diminuer graduellement le niveau d’activité de notre enfant durant la soirée pour le calmer

7. Limiter l’utilisation des écrans (télévision et autres appareils électroniques) en soirée

8. Établir un rituel favorisant le sommeil (ex.: bain, lecture et dodo)

9. Lui aménager un environnement propice au sommeil (régler la température de la chambre entre 18 et 22 oC, réduire l’éclairage au minimum, créer une atmosphère calme)

10. Écouter de la musique douce ou de relaxation pendant 10 à 15 minutes une fois qu’il est au lit

11. Faire un petit massage avant le dodo aux enfants anxieux

12. Réduire le bruit dans la maison une fois notre enfant couché

 

Commentaires
Partage X
6-12 ans

12 façons de favoriser un bon sommeil chez notre enfant

Se connecter

S'inscrire