13 ans et plus

Notre fille conteste notre autorité

Notre fille conteste notre autorité

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

13 ans et plus

Notre fille conteste notre autorité

Depuis qu’elle est entrée dans l’adolescence, c’est devenu automatique : notre fille s’oppose à tout ce qu’on dit! Comment réagir pour éviter les drames?

Notre fille contexte notre autorité et nous répond impoliment? «L'adolescence est une période qui bouscule beaucoup les parents, explique Doris Mailhot, travailleuse sociale et intervenante à Éducation Coup-de-Fil. On ne le prend pas trop personnel, car c'est une étape normale, mais en même temps, on ne se laisse pas marcher sur les pieds.»

Comment? Essentiellement, en évitant de contribuer à l'escalade de l'agressivité. Si on s'emporte à notre tour, qu'on crie et qu'on menace, on ne fera qu'envenimer la situation. La meilleure stratégie consiste à garder notre calme et à dire simplement: «Tu as le droit d'être fâchée contre moi ou d'être en désaccord, mais je n'accepte pas de me faire parler sur ce ton. Quand tu seras calmée, ça me fera plaisir d'en discuter.» Sans plus. «Ainsi, on reconnaît la colère du jeune, mais on pose aussi nos limites, affirme Doris Mailhot. C'est ce que j'appelle une douce fermeté.» Quand notre ado nous revient dans de meilleures dispositions, on ne revient pas sur son accès de colère ou son impolitesse (on peut bien sûr parler calmement de notre différend).

«Le plus important à l'adolescence, c'est de préserver la communication avec le jeune, souligne la travailleuse sociale. Et ce n'est pas en se mettant en colère qu'on y parvient.»

Pour toute question sur les relations parent-enfant, on peut joindre Éducation Coup-de-Fil au (514) 525-2573.

 

À LIRE: Notre ado ne respecte pas le couvre-feu


 

Commentaires

Partage X
13 ans et plus

Notre fille conteste notre autorité

Se connecter

S'inscrire