13 ans et plus

Bal de finissants: le budget à prévoir

Bal de finissants: le budget à prévoir

Thinkstock Photographe : Thinkstock Auteur : Coup de Pouce

13 ans et plus

Bal de finissants: le budget à prévoir

Les coûts, nos limites

Tenue de soirée, billet de bal, bijoux, sac, chaussures, coiffure, maquillage, manucure, limousine, corsage ou boutonnière, photos, après-bal... En additionnant le tout, difficile de s'en sortir à moins de 500$! La facture tend même à augmenter selon un sondage récent de Visa Canada: les parents canadiens dépenseraient en moyenne 804$ pour l'occasion. Un chiffre que tempère Jonathan Despars, vice-président des ventes du Salon de la Graduation, dont la première édition s'est tenue à Montréal en février dernier: «Les dépenses reliées au bal dépendent de l'idée que chacun s'en fait: on peut y arriver avec un budget de moins de 200$ si on accepte de louer ou d'emprunter certains éléments.»

Pour éviter les excès, une bonne discussion parents-ado permet de fixer nos limites et d'établir la répartition des coûts. «Beaucoup de jeunes voient l'événement comme un passage à la vie adulte, explique Jonathan Despars. Les responsabiliser et les mettre à contribution est un beau pas vers cette maturité revendiquée.» On pourrait, par exemple, inciter notre ado à financer de sa poche quelques dépenses ou encore effectuer lui-même les démarchent qu'impliquent certains de ses désirs.


 

Des trucs pour économiser

Les idées ne manquent pas pour rendre la note finale moins salée, à commencer par la location de vêtements, qui remporte un succès croissant. Et si on décide d'acheter, on évite la robe de soirée trop élégante ou de type «princesse», ainsi que le chic smoking. La robe cocktail et le costume pourront être reportés plus facilement. On peut également emprunter bijoux et sac auprès de notre entourage, et choisir de se coiffer et de se maquiller à la maison, entre amies.

Les économies seront également au rendez-vous si on troque la limousine pour un minibus loué à plusieurs, ou si on immortalise nous-même le bal avec notre appareil numérique: à l'ère des selfies, on est (presque) tous des pros!

Freiner la spirale de dépenses, c'est aussi se rappeler que l'essentiel est de passer un super moment entre amis. Surinvestir la soirée en travaillant des mois pour la payer risquerait fort de la gâcher: sera-t-elle à la hauteur de nos attentes? En n'alourdissant pas le budget, on s'assure de garder l'ambiance aussi légère que la facture!

À lire aussi: Bal des finissants: les craintes des parents

Retour au dossier Bal des finissants

Commentaires

Partage X
13 ans et plus

Bal de finissants: le budget à prévoir

Se connecter

S'inscrire