13 ans et plus

Ados sur le web, parents inquiets

Ados sur le web, parents inquiets

  Photographe : istockphoto.com

13 ans et plus

Ados sur le web, parents inquiets

Selon un récent sondage, le tiers des parents voient quotidiennement leurs ados troublés à cause des réseaux sociaux, et plus de la moitié se disent peu ou pas confiants en leur capacité à leur venir en aide... Comment intervenir?

L’organisme Jeunesse, J’écoute vient tout juste de publier les résultats d’un récent sondage qu’il a mené auprès de 1000 parents canadiens d’adolescents âgés de 12 à 18 ans. On y apprend entre autres que:

  • Un parent sur trois (32%) voit tous les jours un de leurs adolescents vivre une situation émotionnellement difficile sur les réseaux sociaux, comme de l’intimidation. Chez les parents qui ont un revenu familial de 35 000$ ou moins, ce chiffre passe à 60%, soit le double de la moyenne nationale!
  • Quelque 55% des parents se sentent peu ou pas confiants en leur capacité à venir en aide à un jeune en état de détresse sur les réseaux sociaux (qui se fait intimider ou qui a des pensées suicidaires, par exemple).
  • Ce sont 90% des parents qui avouent éprouver de l’anxiété ou de l’inquiétude à cause de l’utilisation d’internet de leur jeune et de ses interactions sur les réseaux sociaux.
  • Seulement 51% des parents interrogés ont eu une conversation avec leur ado au sujet de leur utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Anxiété et impuissance

«On a mené ce sondage pour savoir comment les parents se sentaient par rapport à cette nouvelle réalité des jeunes, qui sont connectés plusieurs heures par jour, explique Alain Johnson, directeur des services cliniques chez Jeunesse, J’écoute. Quand on regarde l’ensemble des résultats, on voit beaucoup d’anxiété et d’impuissance, et des questionnements aussi.»

L’organisme profite donc de ce sondage pour rappeler aux parents l’importance de porter attention à la santé émotionnelle et psychologique de leurs jeunes, que ce soit à la maison, à l’école ou sur internet. «La meilleure façon pour les parents d’atténuer leur anxiété et leur sentiment d’impuissance, et de trouver des réponses à leurs questions, c’est en ouvrant une discussion avec leurs jeunes sur le sujet», note Alain Johnson.

Du bon usage du web et des médias sociaux

On l’oublie souvent, mais il faut prendre le temps d’expliquer à nos jeunes comment utiliser internet et les réseaux sociaux. Par exemple, on doit leur apprendre à:

  • avoir des échanges respectueux avec leurs amis ou leurs pairs sur les réseaux sociaux, les forums de discussion et lors des séances de clavardage, et prendre conscience des conséquences de leurs interactions;
  • protéger leur identité (choisir des mots de passe sécuritaires, ne jamais fournir de renseignements personnels, comme leur nom, âge, sexe ou adresse);
  • naviguer de façon sécuritaire (on peut faire des signets pour les sites qu’ils sont autorisés à consulter ou utiliser des filtres internet);
  • éviter d’ouvrir des courriels d’inconnus ou de télécharger des fichiers provenant de sources inconnues;
  • rester vigilants face aux étrangers en ligne.

«Les parents doivent expliquer à leurs enfants que le web est une ressource extraordinaire, mais qu’il comporte plusieurs risques et pièges», commente Alain Johnson.

On profite aussi de la discussion avec son ado pour le guider vers les ressources en ligne destinées aux jeunes, comme Jeunesse, J’écoute, mais aussi Tel-jeunes et Gai Écoute.


Pour plus d’informations:
Cyberaide.ca
Jeunesse, J’écoute

Commentaires

Partage X
13 ans et plus

Ados sur le web, parents inquiets

Se connecter

S'inscrire