13 ans et plus

5 conseils pour revaloriser l'estime corporelle de notre adolescente

iStock Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStock

13 ans et plus

5 conseils pour revaloriser l'estime corporelle de notre adolescente

L’anxiété reliée à la quête de la beauté a des effets néfastes sur la santé, les amitiés et le rendement scolaire des jeunes filles. Voici les conseils d’un expert pour les aider à accroître leur estime personnelle et leur confiance corporelle.

Une étude mondiale réalisée par Dove révèle que 60 % des jeunes filles évitent certaines activités sportives ou sociales parce qu'elles n'aiment pas leur apparence physique. Ce manque de confiance corporelle aurait une incidence négative sur leur santé, leur vie sociale et leur rendement scolaire. Pour rectifier le tir avec notre ado, la psychoéducatrice Solène Bourque nous propose quelques solutions.

Critiquer les images médiatiques: On démontre un œil critique face aux médias et on parle avec notre adolescente de ce qu'elle voit un peu partout, des messages et des stéréotypes véhiculés dans les publicités, les magazines et les vidéoclips. On l'aide à discerner le vrai du faux, en repérant avec elle certaines images «photoshoppées». On lui demande ce qu'elle trouve beau chez telle chanteuse ou telle actrice. Qu'est-ce qui l'attire exactement? Lui trouve-t-elle des qualités autres que physiques, comme son assurance? Qu'est-ce qu'elle voudrait qu'on aime chez elle?

Cibler ses atouts: On aide notre fille à cesser de se comparer à ses amies ou aux vedettes en ciblant ses atouts physiques, ses capacités intellectuelles ou artistiques. On peut lui dire qu'il est possible qu'elle ait les hanches larges, mais qu'elle a d'autres atouts physiques, qu'elle pourrait mettre en valeur. Si elle a de beaux yeux, on peut lui suggérer de les faire ressortir grâce à une jolie coupe de cheveux. Elle a du leadership? Pourquoi ne pas lui proposer de se présenter au conseil étudiant? Il s'agit de l'aider à dévoiler sa beauté intérieure et à mettre en valeur sa personnalité par l'entremise d'un style vestimentaire et d'activités qui lui ressemblent.

Développer de saines habitudes de vie: On encourage notre fille à adopter de saines habitudes de vie, comme bien dormir, manger de bons aliments et pratiquer une activité physique qu'elle aime. Si elle se trouve grosse, on peut l'aider à mieux s'alimenter, plutôt que de manger moins. On l'accompagne dans ses choix alimentaires, dans l'élaboration de ses menus, de ses lunchs et de ses collations. Comme l'activité physique augmente l'estime personnelle et aide à réduire l'anxiété, on peut l'encourager en s'inscrivant avec elle à un cours de zumba ou de yoga.

Pratiquer une activité valorisante: On incite notre enfant à s'adonner à une activité qu'elle aime et qui met en valeur ses habiletés sociales, sportives ou artistiques. On l'aide à déterminer ses talents et à les développer. Mais attention! On souligne ses véritables atouts sans mentir. On ne lui dit pas qu'elle est bonne dans tout parce qu'elle finira par ne plus y croire. Mieux vaut opter pour la vérité. Par exemple, on peut admettre qu'elle dessine moins bien que son frère, mais lui expliquer qu'elle est plus habile dans les sports.

Être soi-même un bon exemple: On est soi-même un modèle d'estime de soi et de confiance corporelle, en reconnaissant nos propres forces physiques et les atouts de notre personnalité. Si l'on dit souvent à notre fille qu'elle est belle, mais qu'on se critique constamment, elle risque éventuellement de se juger de la même façon. Pour lui apprendre à parler positivement de son corps, on doit lui donner le bon exemple et cesser de dire des trucs comme: «Ce jeans me fait de grosses fesses», «Mes jambes sont croches, c'est affreux!» ou «Je suis grosse, j'ai encore pris 5 lb!». Les mots ont une incidence sur l'estime de soi: choisissons-les mieux quand nous parlons de nous-mêmes.

À lire aussi: 4 questions à Jasmin Roy

Commentaires
Partage X
13 ans et plus

5 conseils pour revaloriser l'estime corporelle de notre adolescente

Se connecter

S'inscrire