0-5 ans

Y a-t-il un ami imaginaire chez vous?

Y a-t-il un ami imaginaire chez vous?

Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Y a-t-il un ami imaginaire chez vous?

Chez Nancy, il y a Frédo. Chez Isabelle, c'est Marie qui tient compagnie à sa fille. Et vous, vivez-vous avec les amis imaginaires de vos enfants?

Un concept bien réel
Quoique cet ami navigue dans l'imaginaire des enfants, il s'agit pourtant d'un concept bien concret qui joue un rôle important dans le développement des enfants. «Il y a deux façons de concevoir l'ami imaginaire. D'abord, il peut combler un besoin de socialisation des enfants ou encore il sert d'exutoire à leur culpabilité», explique Élise Castonguay, psychologue clinicienne au Centre de psychologie Gouin, à Montréal. Parfois, l'enfant tente d'expliquer un dégât en rejetant la faute sur son copain imaginaire, mais il faut voir au-delà de cette action. Un enfant peut essayer de se débarrasser d'un de ses traits de caractère qui le gêne en l'attribuant à son ami.

«L'ami imaginaire n'est pas une hallucination. L'enfant sait très bien qu'il n'existe pas vraiment, sauf «dans sa tête». Il utilise ce moyen pour faire face à certaines difficultés au cours de son développement. Le début du langage et la capacité de «faire comme si» rendent possible la création de ce personnage fantastique», note Danielle Laporte dans le livre Être parent, une affaire de coeur. Même si certains parents craignent que leur enfant s'isole des amitiés réelles, il n'est pas inquiétant que notre enfant se confie à cet alter ego invisible. «Au contraire, si l'enfant parle de cet ami et l'introduit dans son quotidien, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il passe un message à ses parents, comme s'il leur disait: ‘'Je veux vous amener la partie de moi qui est souffrante''. Par contre, si les parents rabrouent le concept de l'ami imaginaire, cela aura l'effet contraire et l'enfant, ne se sentant pas écouté, voudra se retirer du reste du monde», souligne Élise Castonguay.

«L'ami imaginaire est un outil merveilleux pour un enfant, car celui-ci peut lui faire faire ce qu'il veut. Il est totalement malléable et l'enfant a sur lui un certain pouvoir», souligne la psychologue. C'est un objet transitoire, comme la populaire doudou si précieuse, qui permet de faire le pont entre la dépendance et l'indépendance. Aussi, il est un moyen bien adapté qui aide l'enfant à composer avec un agent stressant présent dans sa vie. Notez bien les moments où cet ami apparaît. Il est possible pour les parents d'en apprendre sur leur enfant à travers ce copain imaginaire. «Demandez à l'enfant de vous le décrire en détail, physiquement et psychologiquement. Vous en apprendrez beaucoup sur les désirs, les peurs et les besoins de votre petit», suggère Danielle Laporte.«Je t'aime, mon ami»
Le plus souvent, ces amitiés imaginaires naissent alors que l'enfant a environ trois ans. «Bollé, l'ami imaginaire, est apparu dans la vie de mon garçon Julien lorsqu'il avait environ trois ans et demi. Tous ses mauvais coups lui étaient dictés par Bollé. Il nous disait tout ce que Bollé lui disait, tout ce que Bollé faisait comme péripéties incroyables! Il nous parlait de la famille de Bollé et de ses amis, mais on ne l'a jamais «rencontré». Il ne l'invitait pas à la table, par exemple. Puis, un jour, il a cessé d'en parler, vers quatre ans et demi à peu près», raconte Sophie. Effectivement, selon ce que rapporte Danielle Laporte, entre 13 et 30 % des enfants ont, à un moment donné de leur vie, un ami imaginaire. La présence de tels amis est plus fréquente dans la vie des garçons que des filles et aussi plus souvent imaginée par les aînés ou les enfants uniques.

Les limites et la fin
La grande question des parents confrontés à l'émergence de cet ami virtuel demeure «Jusqu'où aller?». La limite n'est pas franche ni universelle. À chaque parent de l'établir selon ce qu'il est capable de tolérer. «Certains parents acceptent de mettre un couvert à l'ami, d'autres ne tolèrent qu'un verre. Chacun doit respecter ses frontières personnelles», recommande Élise Castonguay.

Le concept d'un ami imaginaire s'estompe habituellement lorsque l'enfant entre à l'école, vers 6-7 ans. Cela peut se produire graduellement quand on s'aperçoit que l'enfant en parle de moins en moins, donc ressent de moins en moins le besoin de l'inclure dans sa vie. Ou encore, l'ami peut disparaître spontanément à la suite d'un événement particulier, ou quand l'enfant croit que son ami pourrait être plus utile à une autre personne.

L'imagination aide à vivre
L'imagination est une force créative puissante et rassurante. L'ami imaginaire naît de cette source, et accepter ce copain particulier dans la vie de notre enfant est une douce leçon. On leur laisse comprendre que l'imagination et la création nous permettent, à tout âge, d'inventer des solutions à tous nos problèmes et qu'elles nous donnent une certaine liberté.Conseils aux parents
- Vous êtes les gardiens de la réalité. Rappelez-vous que l'ami imaginaire est malléable. Usez de souplesse pour laisser l'ami imaginaire à la maison quand il n'y a plus de place dans l'auto pour l'amener avec vous.
- Rappelez-vous que cet ami particulier permet à l'enfant de diminuer sa culpabilité et est un outil pour faire face à certaines difficultés de sa vie d'enfant. L'ami imaginaire n'est problématique que lorsqu'il interfère dans le fonctionnement concret de la réalité.

- C'est aux parents d'entrer dans le jeu de l'enfant dans les limites qu'ils peuvent tolérer. Il faut trouver un compromis dans le raisonnable et ne pas céder à tous les caprices. On n'achète pas un billet d'avion à Frédo, mais on accepte qu'il voyage sur les genoux de l'enfant, par exemple.
- Attention! Quand votre tout-petit vous dit que son Frédo aime faire des dégâts, grondez Frédo, et non votre enfant. Même si vous savez bien qu'en fait, votre enfant vous passe le message qu'il aime faire des bêtises lui aussi, il vous montre qu'il essaie de se distancier de cette caractéristique.
- Ne faites pas semblant d'y croire plus que votre enfant. Respectez son besoin de faire apparaître son ami quand il le veut bien.

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Y a-t-il un ami imaginaire chez vous?

Se connecter

S'inscrire