0-5 ans

Une allergie alimentaire, est-ce pour la vie?

Une allergie alimentaire, est-ce pour la vie?

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Une allergie alimentaire, est-ce pour la vie?

Le verdict est tombé: notre plus jeune est allergique au lait et aux œufs. Que c’est ennuyeux! Pour sa sécurité et notre tranquillité, on espère que ces allergies partiront avec le temps. C’est possible?

De 6 à 8% des enfants et 4 à 6% des adultes sont affectés par une ou des allergies alimentaires, estime l'Association québécoise des allergies alimentaires (AQAA). Des chiffres qui montrent que les allergies tendent bel et bien à disparaître avec le temps.
Pourquoi? «Difficile à dire! Le caractère évolutif des allergies et les changements qui s'opèrent au sein du système immunitaire sont encore bien mystérieux pour la communauté scientifique», explique Dominique Seigneur, directrice des communications et du développement à l'AQAA. La spécialiste soutient toutefois qu'entre 6 et 8 ans, environ 75% des enfants se seront débarrassés de certaines allergies.

Les allergies en chiffres

  • 76% des cas d'allergie au lait sont résolus avant l'âge de 5 ans.
  • 75% des cas d'allergie aux œufs sont résolus avant l'âge de 7 ans.
  • 80% des cas d'allergie au blé sont résolus avant l'âge de 5 ans.
  • Seulement 20% des cas d'allergie aux arachides sont résolus avant l'âge de 7 ans.

Comment savoir si une allergie est partie?

Notre enfant a grandi et on se demande s'il est toujours allergique. Ou alors, il a bu par mégarde du lait dans le verre de son camarade à la garderie et il n'a pas eu de réaction allergique? Dans un cas comme dans l'autre, on évitera absolument de tester l'aliment à la maison. Pour savoir si notre enfant est bel et bien débarrassé de son allergie, on prend rendez-vous avec le médecin.
Un test cutané pourra être un bon indicatif, mais la façon la plus fiable de savoir si l'allergie a disparu est le test sanguin. «L'allergologue ou l'immunologue testera la réponse immunitaire en mesurant les anticorps de type IgE, qui sont responsables de la réaction allergique», explique Mme Seigneur. Si la diminution est significative, il pourra proposer au parent un rendez-vous en milieu hospitalier, afin tester l'aliment sous une forme déterminée.

À lire: Allergies alimentaires: nouvelles recommandations sur l'introduction des aliments

 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Une allergie alimentaire, est-ce pour la vie?

Se connecter

S'inscrire