0-5 ans

Quand arrêter le biberon chez bébé?

Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Quand arrêter le biberon chez bébé?

Bébé est très attaché à son biberon. Doit-on s’en inquiéter? À quel âge devrait-il l’abandonner? Comment l’aider à y parvenir? Voici quelques réponses à nos questions.

Quand devrait-on arrêter de donner le biberon à Bébé? Voici une question que l'on retrouve souvent dans les forums de discussion de parents! La réponse? «Ça dépend du caractère de l'enfant et de son entourage familial, explique Amélie Chiasson, infirmière clinicienne et propriétaire du Centre périnatal Libellule. S'il vit dans un environnement stressant par exemple, il est normal qu'il reste attaché plus longtemps à un objet rassurant comme le biberon.»

S'il n'y a pas d'âge précis pour arrêter de donner le biberon, plus on attend, plus la tâche peut s'avérer difficile. Selon une étude réalisée en 2010 par une équipe de médecins de l'hôpital St. Michael de Toronto, la visite de routine chez le pédiatre, vers neuf mois, serait un moment idéal pour commencer le sevrage. En effet, les chercheurs ont découvert qu'en amorçant le changement à cet âge, l'usage prolongé du biberon serait réduit de 60%.

Jean-Claude Mercier, pédiatre au Centre mère-enfant de Québec, trouve cela un peu tôt. Pour lui, le problème n'est pas le biberon en soi, mais plutôt ce qu'on met dedans. «Si c'est de l'eau que l'enfant y boit, il peut le garder jusqu'à 75 ans!» lance-t-il. Selon le spécialiste, on doit plutôt s'inquiéter du fait que le biberon peut encourager son rejeton à boire plus que nécessaire, surtout s'il s'agit de jus de fruits ou de lait.

 

Problèmes liés à l'utilisation prolongée du biberon

Si l'enfant a passé l'âge d'un an, le biberon peut entraîner chez lui une surconsommation de lait, croit Jean-Claude Mercier. Celle-ci peut causer une carence en fer ou une mauvaise alimentation en général, puisque le lait, relativement calorique, coupe l'appétit. De la même manière, en buvant au biberon, l'enfant aura tendance à consommer plus de jus qu'il ne le devrait. Résultat: un risque accru de caries. «Il est préférable d'inciter les petits à manger des fruits», dit le pédiatre. Amélie Chiasson mentionne qu'il peut aussi y avoir des conséquences négatives sur l'estime de soi de l'enfant. «S'il arrive à cinq ans à la maternelle avec son biberon, il pourrait être la cible de moqueries de la part de ses camarades», avance l'infirmière.

Arrêter le biberon: comment s'y prendre?

Sans viser un sevrage total, on peut offrir le verre à bec au bébé dès qu'il a atteint l'âge de six ou sept mois, croit Amélie Chiasson. Selon elle, il est préférable de procéder à un changement graduel, en supprimant progressivement chaque biberon de la journée et en gardant celui du soir, le plus difficile à enlever, pour la fin. Le pédiatre Jean-Claude Mercier croit au contraire qu'il est mieux d'opérer le sevrage de manière rapide et draconienne. «Pendant deux jours, l'enfant va le réclamer, mais après, c'est réglé, affirme-t-il. Par contre, comme pour toute modification importante, il faut être cohérent et ne jamais acheter la paix avec un biberon.»

Quelle que soit la méthode pour laquelle on opte, on met la chance de son côté en choisissant un moment propice au changement, comme les vacances. De même, on évitera de bannir biberon ou suce durant une période stressante pour l'enfant (divorce, déménagement, etc.).

Et s'il résiste?

Si notre rejeton approche l'âge de trois ans et qu'il ne semble pas vouloir abandonner son biberon, quelques petits trucs peuvent nous aider à l'y inciter.

  • Utiliser son imaginaire. «On peut lui dire que le lapin de Pâques va venir chercher son biberon pour le donner à un autre enfant plus petit qui en a besoin», suggère Amélie Chiasson. Ou s'inspirer de la littérature enfantine, par exemple du livre Cajoline - Adieu la tétine.

  • Valoriser le fait qu'il vieillit, en lui répétant que maintenant qu'il est grand, il n'a plus besoin de biberon. «Souvent, les seconds enfants vont d'ailleurs évoluer plus rapidement, car ils veulent suivre l'exemple de leur frère ou sœur», avance l'infirmière.

  • Persévérer... sans se stresser! Si notre rejeton refuse de boire son lait autrement qu'au biberon, on ne doit pas s'en affoler. «Il faut continuer à le lui offrir au verre à bec. Si c'est ça ou rien, il finira par l'accepter», dit Amélie Chiasson.

 

Quoi qu'il en soit, l'infirmière insiste sur le fait qu'il faut accompagner les enfants dans cette étape vers l'autonomie, être à l'écoute et patient. Car si la plupart abandonnent d'eux-mêmes le biberon, pour certains, celui-ci est associé à un sentiment de sécurité.

 

À LIRE: L'ABC de l'introduction des aliments chez bébé

Commentaires
Partage X
0-5 ans

Quand arrêter le biberon chez bébé?

Se connecter

S'inscrire