0-5 ans

Mon enfant suce son pouce. Que faire?

Mon enfant suce son pouce. Que faire?

Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Mon enfant suce son pouce. Que faire?

Un enfant commence à sucer son pouce dans le ventre de sa mère! Jusqu’à l’âge de trois ans, pas de problème. Au-delà, il est préférable d’agir.

Substituer la suce au pouce dès la naissance

L'action de sucer son pouce ou une suce exprime la capacité de l'enfant de s'autosatisfaire sur le plan sensoriel, de s'apaiser lui-même. Soixante-quinze pour cent des enfants occidentaux sucent leur pouce ou utilisent la suce, à un moment ou à un autre. Inutile d'empêcher notre enfant de le faire lorsqu'il est tout petit, mais après l'âge de trois ans, il est préférable de l'aider à cesser cette habitude.

La docteure Hélène Buiteau, pédodontiste à l'hôpital Sainte-Justine, avance qu'il vaut mieux, dès la naissance, substituer la suce au pouce. Le pouce exerçant une pression plus forte sur la mâchoire, les risques de déformation sont plus importants. Comme il est plus facile d'enlever une suce à un enfant que de le défaire de son habitude de sucer son pouce, on minimise les risques. Cependant, plusieurs pédodontistes affirment que si un enfant cesse de sucer son pouce avant l'âge de trois ans, la bouche, encore malléable, se remodèle.

De plus, selon l'Association des pédiatres américains, l'utilisation de la suce peut réduire les risques de mortalité subite chez le nourrisson, tout simplement parce qu'avec une suce, il a plus de chances de rester allongé sur le dos. Le désavantage toutefois est le risque accru de faire une otite moyenne, d'où l'importance de laver la suce tous les jours.

 

Aider son enfant à se débarrasser de la suce

Notre enfant réclame encore sa suce à quatre ans? Voici quelques trucs pour l'aider à s'en débarrasser.

  • On utilise la suce essentiellement au moment du dodo.
  • On accepte que l'enfant pleure pour avoir sa suce et on résiste à l'envie de la lui donner immédiatement. On le laisse patienter.
  • On repère les moments où l'enfant demande sa suce: quand il est inquiet, quand il s'ennuie ou qu'il est fatigué, etc., et on tente de remédier à la situation autrement. Par exemple, en jouant avec lui, en le berçant...
  • On fixe une date d'« arrêt de sucer » et on crée un rituel. Par exemple, on donne les suces aux bébés écureuils, on les enterre et on offre un cadeau à l'enfant en échange (on pense à la fée des dents!), on les donne à un autre bébé (l'occasion pour notre enfant d'apprendre la générosité), etc. Mais, surtout, on ne les jette pas simplement à la poubelle. Comme le dit la psychologue Frédérique St-Pierre: la suce n'est pas pour l'enfant un objet sale dont on doit se débarrasser.
  • On se sert d'un calendrier et d'autocollants: on convient d'un laps de temps et on actionne la minuterie de la cuisinière. Si notre enfant ne met pas son pouce ou sa suce dans sa bouche jusqu'à la sonnerie, on appose un autocollant sur le calendrier. Après dix autocollants, l'enfant mérite une récompense!

 

Les hygiénistes dentaires suggèrent de mettre une sorte de barrière physique - sparadrap spécial, catin, etc. - pour rappeler à l'enfant que sa suce ou son pouce ne va pas dans la bouche. Mais avant d'utiliser cette méthode, on consulte d'abord un spécialiste.


Commentaires

Partage X
0-5 ans

Mon enfant suce son pouce. Que faire?

Se connecter

S'inscrire