0-5 ans

Mon enfant bégaie

Mon enfant bégaie

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Mon enfant bégaie

Vers qui se tourner face à ce problème de langage?

Le bégaiement touche entre 4 et 6 % des enfants (quatre fois plus de garçons que de filles) et se manifeste entre 2 et 5 ans. Il ne s'agit pas d'une maladie ou d'un tic, mais bien d'un trouble de fluidité de la parole qui est probablement d'origine neuromusculaire. À ne pas confondre avec la période normale de développement du langage (elle dure 3 ou 4 mois) au cours de laquelle certains enfants hésitent en parlant et répètent des mots complets (ex.: je, je, je). «Les hésitations de l'enfant bègue ne sont pas passagères et se traduisent surtout par la répétition de sons et de syllabes (ex.: j.. j... je), explique Guylaine Jutras, orthophoniste spécialisée dans le bégaiement. De plus, l'enfant fait parfois des efforts des yeux, des narines ou de tout le corps en parlant.»


C'est le cas de notre enfant? On devrait consulter un orthophoniste sans plus tarder, car plus on agit tôt, meilleurs sont les résultats. Des mousses aussi jeunes que 2 1/2 ans peuvent bénéficier d'un traitement en orthophonie (gratuit dans les hôpitaux et les CLSC, environ 18 mois d'attente; au privé, c'est plus rapide mais il faut payer). En deux mois, à raison d'une séance par semaine, l'enfant peut parvenir à contrôler son bégaiement. Ensuite, les visites à l'orthophoniste s'espacent pour se terminer après environ deux ans.

Pour de l'info et du soutien:

- Association des jeunes bègues du Québec ou (514) 388-8455, 1-800-661-2348.

- Pour trouver un orthophoniste en pratique privée: Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec ou (514) 282-9123

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Mon enfant bégaie

Se connecter

S'inscrire