0-5 ans

Les bons côtés de la garde partagée

Les bons côtés de la garde partagée

  Photographe : Fotolia

0-5 ans

Les bons côtés de la garde partagée

Maman ou papa? Les deux! Lors d’une séparation, les enfants d’âge préscolaire auraient avantage à vivre en garde partagée plutôt qu’avec un seul parent.

C’est ce qu’a révélé une étude suédoise réalisée auprès de quelque 3600 enfants de 3 à 5 ans. Les bambins qui passent autant de temps chez chacun de leurs parents ont moins de problèmes de comportement et de troubles psychologiques que ceux des familles monoparentales. En fait, ils sont en aussi bonne santé mentale que les enfants des familles nucléaires.

Une partie de l’explication résiderait dans l’engagement du père, évidemment plus soutenu en garde partagée que si la mère a la garde exclusive. D’ailleurs, nombre d’études ont démontré l’importance pour le bien-être psychologique des enfants d’un père présent, encadrant et aimant.

«Éduquer des enfants, ça se fait au quotidien, commente Claudette Guilmaine, travailleuse sociale et médiatrice familiale. Un parent éducateur, ce n’est pas seulement un parent gâteau de fin de semaine. Les enfants ont besoin de leurs deux parents dans leur vie. L’idéal, quand c’est possible, c’est donc que les parents se partagent de façon équitable les responsabilités et les loisirs. Cela exige cependant qu’ils soient capables de mettre de côté leurs différends pour exercer une coparentalité axée sur l’intérêt des enfants.» Même si c’est parfois difficile avec notre ex, ça vaut la peine de mettre de l’eau dans notre vin, non?

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Les bons côtés de la garde partagée

Se connecter

S'inscrire