0-5 ans

Le vaccin RRO cause l'autisme?

Le vaccin RRO cause l'autisme?

? iStockphoto.com Photographe : ? iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Le vaccin RRO cause l'autisme?

Mythe ou réalité?: «Le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO) cause l’autisme.»

Cette affirmation a semé l'inquiétude mais n'a jamais été prouvée. 

Des cas inquiétants

La controverse à ce sujet débute en 1998 lorsqu'un médecin britannique, Andrew Wakefield, décrit les cas de 12 enfants souffrant de ce qu'il croit être une nouvelle forme de maladie intestinale associée à des troubles de développement. Il la baptise «entérocolite autistique».

Ce médecin affirme que les symptômes ont fait leur apparition dans le mois suivant l'administration du vaccin RRO et que ce dernier est sans équivoque la cause de la maladie. Il soutient la théorie douteuse que le vaccin RRO cause une inflammation intestinale permettant l'entrée de substances qui exercent un effet nocif sur le cerveau et entravent son développement normal. Il recommande, sans preuve solide, de cesser la vaccination avec le vaccin combiné RRO et de poursuivre avec les vaccins administrés un à un contre chacune des maladies, ce qui va à l'encontre de sa théorie et revient à «changer quatre trente sous pour une piastre».

L'inquiétude quant à ce vaccin est aussi alimentée par une augmentation significative des diagnostics d'autisme depuis 1990.

Conséquences sérieuses d'une nouvelle non fondée

Ces évènements ont créé une grande commotion au Royaume-Uni et dans le monde. Le doute s'est installé et plusieurs parents et professionnels de la santé refusent carrément la vaccination des enfants contre la rougeole, la rubéole et les oreillons. Parmi eux l'ancien premier ministre Tony Blair. Résultat: le taux de vaccination RRO est passé au Royaume-Uni de 94 à 75%. Des cas de rougeole ont rapidement été signalés.

Sans la protection vaccinale contre ces trois maladies, à quoi s'expose-t-on? La rougeole est une maladie très contagieuse qui peut entraîner des complications: otites, infections pulmonaires ou encéphalites (1 cas sur 1000) causant des dommages permanents au cerveau. Une personne atteinte sur 300 en mourra.

La rubéole est une maladie relativement bénigne, mais elle peut être responsable de complications graves chez le foetus durant la grossesse. Cela peut avoir des conséquences désastreuses sur l'enfant à naître: malformations cardiaques, surdité, cataractes et retard mental. Toute femme en âge d'avoir des enfants doit absolument être protégée contre la rubéole.

Les oreillons se manifestent surtout par une infection des glandes salivaires mais peuvent se compliquer en méningite (10 à 30% des cas), en inflammation des testicules ou des ovaires et, plus rarement, en encéphalite. Avant l'apparition du vaccin, les oreillons étaient la cause la plus fréquente de méningite virale et de stérilité.

  

Consultez nos autres articles sur la vaccination et les vaccins.  

Aucune preuve n'appuie la théorie du docteur Wakefield et sa prétendue  étude comporte plusieurs irrégularités, notamment sur le plan de la méthodologie. De plus, la célèbre revue médicale The Lancet, admet qu'on n'aurait jamais dû publier l'article du docteur Wakefield en raison d'un conflit d'intérêt de l'auteur, révélé après la publication. Le docteur Wakefield avait en effet été impliqué dans un recours de parents contre le fabricant du vaccin RRO. En février 2010, le magazine scientifique a même retiré l'article de ses archives. 

Depuis ce temps, de nombreuses études chez des centaines de milliers d'enfants ont recherché une relation entre le vaccin RRO et les troubles neurodéveloppementaux, incluant l'autisme, ainsi qu'avec les maladies de l'intestin. Aucune relation de cause à effet n'a jamais été démontrée. Une composante incriminée du vaccin RRO, le thimérosal, a même été retirée du vaccin dans certains pays, mais aucun changement n'y a été observé quant à l'incidence de l'autisme: Il y avait autant de cas d'autisme chez les enfants qui avaient été exposés au thimérosal que chez ceux qui en avaient été «épargnés».

D'où vient l'augmentation de l'autisme alors?

L'augmentation des cas d'autisme dans les dernières décennies s'explique par le fait que l'autisme est mieux diagnostiqué qu'auparavant. Les critères diagnostiques ont changé au cours des dix dernières années, et les parents sont mieux informés. Donc, le nombre d'enfants atteints d'autisme a augmenté, mais le taux de vaccination est le même. De plus, l'administration du vaccin  RRO a commencé bien avant les années 1990: au Québec, on vaccine tout le monde avec le RRO depuis 1976!

Les complications de la rougeole, de la rubéole et des oreillons ne sont pas un mythe, mais l'association entre le vaccin RRO et l'autisme est de l'ordre de la croyance. Appuyées par plusieurs études, les autorités scientifiques du monde médical en sont convaincues. Voilà qui est parfaitement rassurant pour les familles.

  

Consultez nos autres articles sur la vaccination et les vaccins.  

Sources
Ministère de la Santé et des Services Sociaux. Protocole d'immunisation du Québec.  Édition avril 2004, mise à jour octobre 2007.

Wakefield A,  Murch SH, Anthony A et coll. Ileal-lymphoid-nodular hyperplasia, non-specific colitis, and pervasive developmental disorder in children, Lancet 1998;351(9103).

Fombonne E, Chakrabarti S. No evidence for a new variant of measles-mumps-rubella-induced autism, Pediatrics 2001;108(4):58.

Halsey NA, Hyman SL and the Conference Writing Panel. Measles-mumps-rubella vaccine and autistic spectrum disorder: report from the New Challenges in Childhood Immunizations Conference convened in Oak Brook, Illinois, June 12-13, 2000, Pediatrics 2001;107(5):84.

American Academy of Pediatrics. Red Book 2006 : report of the Committee on Infectious Diseases, 2006.

National Vaccine Advisory Committee, Standards for child and immunization practices, Pediatrics 2003; 112:958-963.

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Le vaccin RRO cause l'autisme?

Se connecter

S'inscrire