0-5 ans

Le premier rendez-vous chez l’optométriste

Le premier rendez-vous chez l’optométriste

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Le premier rendez-vous chez l’optométriste

Un premier examen de la vue dès l’âge de six mois? C’est effectivement ce qui est recommandé par les optométristes.

Selon l'Association des optométristes du Québec, 80% de l'apprentissage des tout-petits passe par ce qu'ils voient. Une excellente raison de s'occuper de la vision de notre enfant dès le plus jeune âge!

«On recommande un premier examen dès l'âge de 6 mois. Évidemment, il ne s'agira pas d'évaluer la vision de l'enfant, mais d'effectuer un examen préventif pour s'assurer que la santé globale de ses yeux est bonne», précise le Dr Langis Michaud, président et porte-parole de l'Ordre des optométristes du Québec. Cela permettra de détecter d'éventuels défauts de l'œil qui pourraient empêcher le développement de sa vision. «Certains problèmes graves comme les cataractes congénitales, par exemple, doivent être réglés très rapidement si on veut prévenir un trouble permanent.»

Le premier test de la vision devrait quant à lui être effectué vers l'âge de 3 ans. «La vue de l'enfant se développe entre 6 mois et 8 ans, note le Dr Michaud. Il est donc primordial de détecter les anomalies tôt pour pouvoir les corriger.» Pendant sa scolarité, l'enfant devrait être examiné tous les ans. Des études ont montré que 10% à 20% des petits d'âge scolaire ont un trouble de vision et dans 90% des cas, ces problèmes passent inaperçus, puisque l'enfant ne s'en plaint pas. «L'hypermétropie (trouble de la vue de près), par exemple, est une anomalie qui gênera l'enfant lorsque viendra le temps de lire un livre. Un enfant sans problème de vision réussira à lire pendant plusieurs minutes, alors que celui qui souffre d'hypermétropie, par exemple, ne pourra se concentrer plus d'un bref instant et aura naturellement envie de faire autre chose pour reposer ses yeux. On soupçonnera à tort un trouble de comportement, alors que c'est de vision dont il s'agit.»

À lire aussi: Les problèmes d'audition chez les tout-petits

Les signes à observer

Idéalement, on n'attendra pas de détecter les maladies ou les anomalies, puisque qu'elles sont souvent asymptomatiques. Si notre enfant a tendance à se frotter les yeux, s'il évite la lumière, qu'il cligne beaucoup des yeux ou qu'il a des rougeurs ou des sécrétions anormales, on consulte rapidement. On demandera aussi l'avis d'un expert si notre petit a l'habitude de lire ou de regarder la télévision de trop près, qu'il a une mauvaise coordination des yeux ou s'il semble avoir une tâche blanchâtre dans la pupille.

Les examens de la vue sont couverts par la Régie de l'assurance-maladie du Québec jusqu'à l'âge de 18 ans. Pour plus d'information sur les examens de la vue, visitez desyeuxensante.com, un site conçu pour les parents par l'Association des optométristes du Québec.

 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Le premier rendez-vous chez l’optométriste

Se connecter

S'inscrire