0-5 ans

Le muguet au sein: symptômes et traitement

Le muguet au sein: symptômes et traitement

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Le muguet au sein: symptômes et traitement

L’allaitement allait bien, mais voilà qu’une douleur au sein vient tout gâcher. Pourtant, on n’a pas de bosse, ni de rougeur ou d’engorgement. Et s’il s’agissait d’une candidose mammaire? Quelques pistes pour reconnaître et soigner le muguet au sein.

Le muguet, ou candida albicans, est une infection à champignons qui peut survenir dans la bouche du nourrisson, sur le mamelon et dans le sein. Même si bébé n'a pas de muguet visible dans la bouche, il est possible qu'on ressente une brûlure intense au mamelon ou dans le sein ainsi qu'une impression d'aiguilles qui nous transpercent le sein.

Les causes du muguet

La douleur peut être si vive et inattendue qu'elle nous réveille la nuit. Nos mamelons peuvent être irrités, crevassés, luisants ou rose vif ou, au contraire, avoir une apparence tout à fait normale. «Il est important de diagnostiquer le muguet rapidement, car la souffrance qu'il provoque est parfois si intense qu'elle risque de compromettre l'allaitement, croit Marie-Eve Loiselle, consultante en lactation au CHU Ste-Justine. Le simple frottement d'un vêtement sur le bout du mamelon peut faire mal et irradier vers l'épaule ou le dos», ajoute-t-elle.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le muguet au mamelon ou au sein: un traitement antibiotique pendant ou après l'accouchement (lors d'une césarienne, par exemple), un changement hormonal, une vaginite, des crevasses persistantes au mamelon, un contraceptif oral, l'humidité en permanence dans le soutien-gorge, un soutien-gorge qui n'est pas lavé assez souvent ou un savon trop fort pour la peau, de la grande fatigue, une carence alimentaire, etc.

 

Traitement de la candidose mammaire

Lorsque l'infection est limitée au mamelon et à l'aréole, l'application d'un onguent antifongique de nystatin ou de miconazole suffit généralement à régler la situation. On en étend une mince couche sur le mamelon et l'aréole entre chaque tétée. Ces traitements sont sans danger pour le bébé. Alors, nul besoin de tout laver avant de le mettre au sein.
«Si on ne le traite pas, le muguet ira de mal en pire», prévient la consultante en lactation. Pour s'en débarrasser, ses recommandations sont les suivantes.

  • Se laver les mains, celles du bébé et les seins avec de l'eau et du savon quotidiennement.
  • Changer les compresses d'allaitement régulièrement et laver les soutiens-gorge à l'eau chaude.
  • Stériliser quotidiennement la suce et tout ce qui entre en contact avec la bouche du bébé et nos seins.
  • Changer de soutien-gorge tous les jours.
  • Diluer environ 5 gouttes d'extraits de pépins de pamplemousse dans 30 ml d'eau et l'appliquer avec un coton-tige sur les aréoles et les mamelons.
  • Si rien ne fonctionne, utiliser du violet de gentiane (voir plus bas). Celui-ci peut être pris en même temps que l'onguent antifongique.

Une solution: le violet de gentiane

Le violet de gentiane est une solution aqueuse de couleur violet qui tache tout ce qu'elle touche. On utilise ce puissant antifongique une fois par jour, pour un maximum de sept jours, en badigeonnant la bouche de bébé avec un coton-tige. En tétant, celui-ci colore les mamelons et les aréoles. «Avec le violet de gentiane, les symptômes du muguet partent vite, mais il faut poursuivre le traitement entre 4 et 7 jours», conclut Marie-Eve Loiselle.
 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Le muguet au sein: symptômes et traitement

Se connecter

S'inscrire