0-5 ans

La canicule et la mort subite du nourrisson

La canicule et la mort subite du nourrisson

Getty Images Photographe : Getty Images Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

La canicule et la mort subite du nourrisson

Selon une récente étude publiée par l’Université de Montréal, le risque de mort subite du nourrisson augmente pendant les périodes de canicule. Des conseils pour préserver bébé de la chaleur.

On sait que les poupons sont plus sensibles aux stress thermiques, puisque leur température interne ne se régule pas aussi bien que celle des adultes. «Avec les changements climatiques et les hautes températures qui s'ensuivent, on a voulu savoir si les grandes chaleurs pouvaient avoir un impact sur le risque de mort subite. Nos données préliminaires confirment un lien étroit», souligne la chercheuse et professeure adjointe à l'École de santé publique de l'Université de Montréal, Nathalie Auger.

À lire aussi: Canicule et accouchements précoces: un lien établi

Les résultats de cette présente étude révèlent que, plus le thermomètre grimpe, plus le risque de mort subite chez les bébés de moins d'un an augmente. En effet, le risque de mort subite des bébés de 1 à 12 mois est 3,8 fois plus élevé à 30oC qu'il ne l'est à 20oC. Puis, en ce qui concerne les bébés âgés spécifiquement de 3 à 12 mois, le risque est 5 fois plus élevé à une température de 30oC.

Pas de panique

Mais attention, ces chiffres, qui peuvent sembler inquiétants, ne concernent finalement que très peu de poupons. «De façon globale, les taux de mort subite du nourrisson ont beaucoup diminué avec les années, parce qu'on peut intervenir adéquatement quand on connaît bien les facteurs de risque, comme faire dormir bébé sur le dos plutôt que sur le ventre. Maintenant, on sait aussi qu'il faut le protéger des grandes chaleurs», souligne Nathalie Auger.

L'équipe de chercheurs n'a pas étudié si les bébés souffrant de problèmes de santé pouvaient être plus à risque de mort subite liée aux températures élevées, mais Santé Canada soutient que certains enfants sont effectivement plus vulnérables à la chaleur, notamment ceux qui souffrent de difficultés respiratoires, de problèmes cardiaques et rénaux ou qui prennent certains médicaments.

Quelques mesures préventives

Parmi les affections dont bébé peut souffrir en période de canicule, notons la déshydratation, le coup de chaleur et les boutons de chaleur. Mais il y a plusieurs façons de l'en protéger:

  • le vêtir légèrement;
  • éviter de l'exposer au soleil entre 10 et 15 h;
  • privilégier les endroits ombragés ou climatisés durant la journée;
  • garder la maison et la chambre fraîches et aérées (grâce à un air conditionné ou à un ventilateur);
  • éviter de trop l'emmailloter;
  • l'hydrater davantage en augmentant les boires;
  • le rafraîchir avec des bains tièdes;
  • éviter les rapprochements qui font augmenter la chaleur corporelle (cododo, porte-bébés ventraux ou dorsaux, etc.);
  • décoller son lit du mur, ce qui favorisera une meilleure circulation de l'air.

À lire aussi: Nouvelle recommandation pour les sièges d'auto

 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

La canicule et la mort subite du nourrisson

Se connecter

S'inscrire