0-5 ans

Dépister la surdité chez les nouveau-nés

Dépister la surdité chez les nouveau-nés

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Dépister la surdité chez les nouveau-nés

Désormais, tous les bébés nés et admis au CHU Sainte-Justine, à l'hôpital Montréal pour enfants et à l'hôpital Royal Victoria subiront un test de dépistage de la surdité.

Au Canada, six enfants sur mille naissent avec un problème de surdité, et l'âge moyen au moment du diagnostic est de trois ans. Les trois hôpitaux montréalais veulent donc identifier, dès la naissance, les enfants qui pourraient avoir un problème d'audition pouvant nuire à leur développement.

Des études ont démontré que les enfants naissant avec une surdité sévère, qui reçoivent une intervention appropriée avant l'âge de six mois, ont plus de chances de se développer normalement au niveau de la parole et du langage. Par contre, ceux dont la surdité a été identifiée après l'âge de six mois présentent des retards de développement.

Le dépistage se fera dans les trois mois suivant la naissance. Un premier test permettra d'identifier les bébés à risque de souffrir de problèmes d'audition. S'il est positif, le nouveau-né sera évalué en oto-rhino-laryngologie et en audiologie.

Environ 4000 enfants seront dépistés annuellement au CHU Sainte-Justine et près de 3000 dans les hôpitaux Royal Victoria et de Montréal pour enfants. Auparavant, seuls les nouveau-nés prématurés référés par leur néonatalogiste subissaient le test.

Au CHU Sainte-Justine, le programme évalué à 200 000 $ sera financé à même le budget de développement de l'hôpital. La Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) assumera les coûts de 300 000 $ pour les hôpitaux Royal Victoria et de Montréal pour enfants.

Le dépistage de la surdité chez les nouveau-nés est une pratique courante dans plusieurs pays européens, dans la majorité des états américains et au Canada, plus précisément en Ontario, en Alberta, au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve.

La Coalition québécoise pour le dépistage universel de la surdité demande au gouvernement de rendre universel ce programme qui coûterait 5 millions $.

Le rapport de l'Institut national de santé publique du Québec, intitulé Le dépistage de la surdité chez le nouveau-né: évaluation des avantages, des inconvénients et des coûts de son implantation au Québec, est disponible sur le site www.inspq.qc.ca.

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Dépister la surdité chez les nouveau-nés

Se connecter

S'inscrire