0-5 ans

Changements de couches: place aux papas

Changements de couches: place aux papas

Changements de couches: place aux papas

Photographe : Shutterstock Auteur : Michael Thornton

0-5 ans

Changements de couches: place aux papas

Ashton Kutcher publiait récemment un statut où il déplorait l'absence de tables à langer dans les toilettes pour hommes de la majorité des restos et endroits publics. Comme Ashton et moi, nous fréquentons les mêmes toilettes, voici mes réflexions sur le sujet.

L'image le dit: en général, dans notre société, comme la contraception (voir notre article sur ce sujet dans notre numéro d'avril) et comme bien d'autres tâches, domestiques et autres, vous empresserez-vous d'ajouter, le changement de couches est considéré comme une affaire de femmes.

En effet, il reste un énorme travail à faire, autant sur le plan du partage des tâches que sur celui des installations. Le premier étant une question de couple, je vous laisserai en discuter entre conjoints. Le second, en revanche, appelle à mon avis au compromis et à la bonne volonté.

Si les grandes chaînes n'ont pas vraiment d'excuse, je peux comprendre le petit restaurateur qui ne sera peut-être même plus en business le mois prochain et qui hésite à investir quelques centaines ou milliers de dollars pour faire installer une table à langer dans sa toilette des hommes. Mais des compromis sont toujours possibles. D'abord, s'il y a la place, le restaurateur peut, par exemple, réserver une table à l'écart où le père pourra changer son enfant. Plus simple encore, il peut rendre la toilette des femmes accessible au papa, en s'assurant simplement qu'aucune dame n'y est déjà. Après tout, je ne sais pas pour vous, mais chez nous, on n'a pas des toilettes séparées. Et, s'il veut vraiment faire les choses dans les règles, il peut temporairement interchanger les affichettes Hommes et Femmes (il suffit de les coller avec de la gommette). Mesdames, bienvenue dans la toilette des gars! Prière de ne pas utiliser les urinoirs. Un geste qui sera apprécié des parents... qui auront envie de revenir.

Bref, comme je disais, c'est une question de bonne volonté. Et la bonne volonté, c'est payant. Dans cet esprit, je vous invite à nous faire part des restos, centres commerciaux ou magasins auxquels vous décerneriez votre étoile du match pour l'aménagement de leurs salles de bains. Ne vous gênez pas pour leur faire de la pub. D'autres suivront.

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Changements de couches: place aux papas

Se connecter

S'inscrire