0-5 ans

Au secours, mon enfant mord à la garderie!

Au secours, mon enfant mord à la garderie!

� istockphoto.com Photographe : � istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Au secours, mon enfant mord à la garderie!

Votre enfant mord ses camarades à la garderie? Il lui arrive de pousser, frapper ou même pincer ses petits amis? Croyez-le ou non, il s'agit d'un comportement tout à fait normal.

Mordre, au même titre que frapper, pousser et même pincer sont des comportements normaux pour des enfants d'environ 12 mois à 3 ans. À cet âge, l'enfant commence à développer la conscience de soi et le désir de s'affirmer. C'est une période où l'enfant s'exprime fortement sur le plan des comportements parce qu’il n’a pas encore les mots pour le faire. Ne sachant pas comment exprimer son besoin par des mots, les actions de mordre, de pousser ou de crier viennent à la rescousse.

Ce genre de comportement se produit souvent lorsque quelque chose de matériel est en jeu. Mordre devient une action utile pour obtenir ce qu'il souhaite avoir. « Cette phase du développement concorde avec une poussée dentaire plutôt douloureuse pour plusieurs enfants, explique Solène Bourque, psychoéducatrice. Mordre peut être une façon de soulager son inconfort. »

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu'un enfant qui mord essaie de nous dire quelque chose. Il est donc très important d'être attentif lorsque l'enfant agit de la sorte. Si on identifie les raisons qui poussent l'enfant à mordre, on pourra voir venir le comportement et il sera plus facile de le prévenir. Il sera alors plus facile de régler le problème.

Comment intervenir?

Lorsqu’un enfant mord un camarade, il est important d'agir rapidement. Si on tarde trop avant d'intervenir, il est possible que l'enfant ne sache plus pourquoi on le réprimande. N'oubliez pas que la mémoire des enfants de cet âge est très courte. Il est conseillé de prendre soin de l'enfant qui a été mordu en premier. Ainsi, si l'enfant a mordu pour avoir de l'attention du parent ou de l'éducatrice, il comprendra vite que ce n'était pas la bonne façon d'en obtenir.

 

À lire aussi: Aider son enfant à contrôler sa colère

Ensuite, on peut expliquer à l'enfant qui a mordu qu'il ne faut pas agir de la sorte. Inutile de se lancer dans de grandes explications. Une intervention d'une à deux minutes suffit. On lui explique sur un ton doux, mais ferme que ce comportement est inacceptable (ex.: « Non, on ne mord pas! »).

Il est important d'axer notre intervention sur les façons dont l’enfant aurait pu exprimer son besoin et non sur la douleur qu'il a causée à l'enfant mordu. On peut aussi utiliser un objet de transition, comme un anneau de dentition en lui faisant comprendre que cet objet, on peut le mordre.

Donner à l’enfant des outils pour communiquer

Geneviève Belisle, conseillère pédagogique et chargée de projet à l'Association québécoise des centres de la petite enfance suggère des activités de groupe sur la problématique. On peut, par exemple, présenter un petit livre qui mentionne une situation où deux enfants se partagent un jouet et qui propose des façons d’obtenir l’objet en question. Geneviève Bélisle conseille également de faire une activité où on simulera la problématique (ex. : mettre en action Jacob et David qui jouent avec l’autobus. Si Jacob veut l'autobus et que c'est David qui joue avec, Jacob peut le demander avec des mots: « autobus »), on peut présenter une vidéo de mise en situation, chanter une chanson, etc.

Ce type d’activités pourrait donner des outils aux tout-petits afin qu’ils réussissent à mieux communiquer ce qu’ils veulent. Par la suite, si vous voyez que l'enfant fait un effort dans l'expression de ses besoins, il faut le valoriser en le félicitant. Sans quoi, il risque d'associer le geste de mordre avec le fait de recevoir de l'attention. Il pourrait donc répéter ce geste.

 

À lire aussi: Pourquoi notre enfant est-il si agressif?

Demander pardon

Pour les bambins de 18 mois à 2 ans, on peut leur demander de faire un geste réparateur comme s'excuser auprès de l'enfant mordu. On peut aussi mettre l’enfant en retrait sur une chaise à raison d'une minute par année d'âge en lui disant simplement pourquoi il se retrouve là (ex.: « tu n'es pas habilité à jouer avec les amis parce que tu les frappes »).

Il faut également aider l'enfant à mettre des mots sur ses besoins et ses émotions (ex.: « Tu n’es pas contente parce que tu veux le jouet?, tu peux le dire: à moi le jouet »). En vieillissant, le langage remplace les comportements d'agressivité. Plus il réussira à s'exprimer clairement avec des mots, moins il aura besoin de s'exprimer avec des gestes.

Quand s’inquiéter d’un enfant qui mord?

Au-delà de 3 ans, l'enfant a suffisamment développé ses stratégies pour exprimer un besoin et avoir un comportement social acceptable. S'il continue de mordre et que le comportement est très présent, essayez d’en comprendre les raisons. Si vous n'en connaissez pas la cause et que vous ne réussissez pas à résoudre le problème, vous pouvez demander de l'aide. La première porte où aller frapper serait celle du CLSC de votre région où des intervenants qualifiés pourront répondre à votre besoin. D'autres ressources comme Éducation-coup-de-fil, un service d'appel anonyme et gratuit d'aide à la famille pourront être à l'écoute.

 

À lire aussi: Les bébés, gentils de nature

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Au secours, mon enfant mord à la garderie!

Se connecter

S'inscrire