0-5 ans

Allaitement: trop ou pas assez de lait?

Allaitement: trop ou pas assez de lait?

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

Allaitement: trop ou pas assez de lait?

Plusieurs mères qui allaitent craignent de produire trop ou pas assez de lait. La plupart du temps, cette crainte n’est pas fondée, mais que faire si c’est le cas? Quelques conseils pour mieux contrôler notre production de lait.

La très grande majorité des mères qui allaitent pour une première fois ont l'impression de manquer de lait. «Surtout lors de la poussée de croissance de bébé, vers 3 ou 4 mois, précise Mylène Schryburt, consultante en lactation de la ligue La Leche. Pendant cette période, notre production de lait est plus ajustée à la demande et nos seins sont moins engorgés et plus souples, ce qui peut donner l'impression qu'on n'a pas assez de lait à lui offrir.»

Bébé boit-il assez?

Selon le guide Mieux vivre avec notre enfant, les signes qui indiquent que bébé ne boit pas suffisamment sont les suivants: bébé est somnolent et très difficile à réveiller pour boire, ses urines sont jaune foncé et peu abondantes, il a des taches oranges (cristaux d'urate) dans ses urines après les deux premiers jours, ses selles contiennent encore du méconium après le cinquième jour et il fait moins d'une selle par 24 heures entre les âges de 5 jours à 4 semaines.
«Un bébé qui perd du poids ou qui chute dans ses courbes de croissance peut signifier que la mère manque de lait, ajoute la conseillère. On peut aussi avoir des doutes si bébé pleure tout le temps, qu'il ne boit pas et qu'il continue à hurler quand on le met au sein, parce qu'il est incapable d'aller chercher le lait ou que celui-ci est insuffisant.»

Augmenter ou diminuer la production de lait

La diminution de la production de lait est souvent liée à une mauvaise prise du sein, des tétées pas assez fréquentes, une très grande fatigue ou de l'anxiété chez la mère. Pour s'assurer d'avoir une bonne production de lait, Mylène Schryburt recommande de se reposer en dormant en même temps que bébé, de bien s'hydrater en buvant beaucoup d'eau et de s'assurer de bien manger. «On peut extraire du lait, manuellement ou avec un tire-lait, entre deux tétées, appliquer des compresses chaudes sur chaque sein ou prendre un bain chaud, pour que le lait s'écoule plus facilement.»

Si, au contraire, nos compresses d'allaitement sont toujours mouillées, nos soutiens-gorge inondés entre les tétées, notre coussin d'allaitement trempé et si notre réflexe d'éjection est intense, on a probablement trop de lait. Si tel est le cas, on évite d'extraire du lait, manuellement ou avec le tire-lait, entre les tétées. Mylène Schryburt suggère aussi d'allaiter pendant quatre heures avec le sein droit et ensuite quatre heures avec le sein gauche, d'offrir le sein en position australienne (couchée sur le dos) et d'éviter les bains chauds.

«Pour calmer ou augmenter notre production de lait, il ne faut surtout pas hésiter à avoir recours à une aide extérieure, comme une conseillère en allaitement, une infirmière ou une sage-femme», conclut-elle.

 

 

 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

Allaitement: trop ou pas assez de lait?

Se connecter

S'inscrire