0-5 ans

10 choses à ne PAS dire à une mère qui donne le biberon

10 choses à ne PAS dire à une mère qui donne le biberon

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

0-5 ans

10 choses à ne PAS dire à une mère qui donne le biberon

Les mères qui donnent le biberon (par choix ou non) subissent trop souvent le jugement, l’impolitesse et la maladresse des gens. Voici 10 phrases que les mères qui «biberonnent» n’ont simplement pas envie d’entendre.

1. «L'allaitement permet de donner ce qu'il y a de mieux à son bébé.»

Cette phrase est blessante, parce qu'elle sous-entend que la mère qui donne le biberon ne cherche pas ce qu'il y a de mieux pour son enfant. (Que la mère qui se fout du bien-être de son enfant lève la main!)

2. «Les femmes qui ne réussissent pas à allaiter n'ont pas tout essayé.»

Chaque cas est unique: certaines se sont épuisées à essayer mille et une façons d'augmenter leur production de lait, de traiter leurs seins blessés ou d'optimiser la tétée de bébé; tandis que d'autres n'ont jamais voulu allaiter. Bref, donner le biberon n'est pas toujours un choix. Si ça l'est, il mérite d'être respecté.

3. «Les préparations commerciales pour nourrissons sont moins bonnes pour la santé que le lait maternel.»

On le sait: l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande l'allaitement exclusif durant les six premiers mois de la vie... mais les préparations commerciales pour nourrissons sont un substitut sécuritaire au lait maternel et sont adaptées aux besoins de base du bébé.

4. «Les mères qui donnent le biberon ont choisi la voie facile.»

N'oublions pas que donner le biberon demande beaucoup d'organisation: il faut nettoyer les biberons et les stériliser, préparer le lait, le conserver, le réchauffer pour obtenir la bonne température au bon moment, calculer les quantités bues dans la journée, sans compter la planification des boires lors des sorties avec bébé et le fait de devoir trimballer tout le matériel nécessaire...

5. «Les bébés allaités ont un quotient intellectuel supérieur.»

Des chercheurs britanniques ont publié en 2015 l'étude la plus solide sur le sujet. Leurs conclusions? L'allaitement a peu d'influence sur l'intelligence en début de vie et le développement des capacités cognitives de la petite enfance jusqu'à l'adolescence.

6. «L'allaitement est tellement plus simple et moins cher.»

Les mères qui achètent des caisses de préparations lactées et qui passent leur (précieux) temps à préparer et à stériliser des biberons ont-elles vraiment besoin de se le faire rappeler?

À LIRE AUSSI: Choisir de ne pas allaiter

7. «Les enfants nourris avec les préparations commerciales pour nourrissons souffrent davantage d'infections, parce qu'ils ne reçoivent pas les anticorps de leur mère.»

Les anticorps présents dans le lait maternel aident effectivement à prévenir et à lutter contre les infections (otite, bronchite, sinusite, etc.), sauf qu'une majorité de bébés ne souffriront pas d'infections sérieuses dans les premiers mois de leur vie, qu'ils soient nourris au sein ou au biberon.

8. «L'allaitement est la meilleure façon de créer un lien avec son bébé.»

Prendre le temps de donner le biberon à bébé permet ce même contact privilégié. (Et qui a dit que le contact peau à peau entre le parent qui donne le biberon et le bébé n'était pas possible?)

9. «Les enfants allaités font moins de coliques.»

Les plus récentes études indiquent que l'incidence des coliques est égale entre les bébés nourris au sein et ceux nourris au biberon.

10. «L'allaitement permet de perdre plus rapidement les kilos accumulés pendant la grossesse.»

L'allaitement entraîne effectivement une dépense énergétique importante (jusqu'à 500 calories par jour pour une mère qui allaite exclusivement), ce qui peut permettre à la nouvelle maman de perdre du poids plus rapidement... à moins qu'elle mange plus de calories qu'elle en dépense!

 

Commentaires

Partage X
0-5 ans

10 choses à ne PAS dire à une mère qui donne le biberon

Se connecter

S'inscrire