Jardinage

Tout ce qu'il faut savoir sur le compostage

Auteur : Coup de Pouce

Jardinage

Tout ce qu'il faut savoir sur le compostage

Au Québec, plus de 20 tonnes de déchets sont produits à la minute et la Société de récupération et de recyclage Recyc-Québec estime que 85 % de ces déchets pourraient être réutilisés, recyclés ou compostés. *-* Les matières compostables représentent plus de 40 % du volume du sac vert, alors qu'à peine 5 à 7 % des déchets organiques provenant de la cuisine et du jardin sont transformés en compost. Le compostage permet de produire un terreau de qualité nécessaire au bon développement des plantes (que ce soit pour les plantes vertes ou celles du jardin et du potager).

Les principes du compostage

Dans la nature, les déchets organiques se décomposent grâce à une série de processus biologiques et chimiques. Deux phénomènes se succèdent dans le processus de compostage. Le premier est une fermentation aérobie intense: il s'agit essentiellement de la décomposition de la matière organique fraîche à haute température (de 50 à 70 °C) sous l'action de bactéries. Le deuxième, par une fermentation moins soutenue, va transformer le compost frais en un compost mûr, riche en humus. Ce phénomène de maturation, qui se passe à température plus basse (de 35 à 45 °C), conduit à la biosynthèse de composés humiques - assimilables par les racines des plantes - par des champignons.
L'ABC du compostage

C'est facile de composter. Pas besoin de connaissances ou de matériel particuliers. Il suffit de suivre quelques règles de base.

- La grosseur des matières à composter
Idéalement, les déchets et résidus devraient être avoir moins de 3 cm de diamètre, mais le déchiquetage n'est pas essentiel. Chaque matériau se décompose à son propre rythme, et tous finissent par se décomposer. Si vous désirez hâter le processus, faites de plus petits morceaux.

- L'humidité du tas

Arrosez le compost jusqu'à ce qu'il soit à peu près aussi humide qu'une éponge. Au besoin, arrosez-le de nouveau en cours de processus.

- La grosseur du tas

Les déchets doivent être mis en tas. Normalement, le tas devrait avoir 1 mètre de haut et de large et peut être aussi long que vous le désirez. S'il est plus petit, le matériel se décomposera éventuellement, mais la chaleur produite ne sera pas assez élevée pour tuer les graines de mauvaises herbes et les pathogènes. Ajoutez tout au plus une couche de 15 cm de hauteur de matière organique à la fois.

- La présence des microorganismes

Un bon moyen de s'assurer la présence d'un nombre adéquat de microorganismes dans le tas est d'ajouter une couche de 5 cm de bonne terre de jardin, de fumier âgé ou de vieux compost. Ceux-ci contiennent des microorganismes qui accélèrent le processus de décomposition et servent aussi à masquer les odeurs

- La proportion carbone/azote

Les matériaux avec un haut taux de carbone, comparativement à l'azote, sont le papier, la paille, la sciure et les vieilles feuilles. Les déchets de table, les plantes vertes et rognures de gazon ont un taux relativement élevé en azote. Les microorganismes du sol qui décomposent la matière organique ont besoin d'azote pour leur fonctionnement. Il est important d'apporter suffisamment d'azote aux microorganismes pour assurer la décomposition du matériel carbonifère. La proportion carbone/azote dans le matériel à décomposer devrait être aux environs de 30:1. Il est difficile d'estimer exactement combien de matière verte ou de matériel carbonifère doit être ajouté; c'est une question d'expérience.

- L'isolation du tas de compost
Isoler le tas de compost est important dans les régions froides. Il faut couvrir ou faire le compost dans un contenant quelconque, surtout au printemps et à l'automne. Le tas peut être couvert d'une couche de terre, de feuilles, de paille ou de plastique.

- La fréquence du mixage
Retournez le tas de compost une fois la semaine pour bien le mélanger et l'aérer. Quand on veut du compost rapidement (par exemple, en deux à trois semaines), le tas doit être retourné à tous les trois jours. Si le tas ne semble pas fonctionner, ce serait une bonne idée de le retourner et de faire un autre tas en y ajoutant de la matière verte, ou de le mouiller s'il semble trop sec. L'ortie, la consoude et la prêle des champs ajoutées au compost, ou broyées dans un mélangeur et versées sur le tas, peuvent considérablement accélérer le processus de compostage.

Compostage : trouver le bon contenant
Un bac à compost permet d'obtenir les meilleurs résultats. Vous
pouvez construire vous-même un bac ou en acheter un dans une quincaillerie ou un centre du jardin de votre localité. Certaines municipalités offrent des bacs à compost à un prix avantageux .
Les principales caractéristiques d'un bon bac à compost sont les suivantes:
  • un couvercle pour protéger le compost de la pluie et de la neige, et pour en contrôler le degré d'humidité
  • des trous ou des orifices pour favoriser la circulation d'air;
  • une ouverture pour enlever le produit final;
Il est parfois pratique d'avoir deux bacs à compost: un pour les matières organiques fraîches et l'autre pour celles qui ont déjà commencé à chauffer.

Il faut placer le bac sur une surface plane, bien drainée et facile d'accès. Lorsque vous ratissez les feuilles mortes, placez-les d'abord dans des sacs, puis ajoutez-les au tas de compost à intervalles réguliers, plutôt qu'en une seule fois à l'automne. Placez les brindilles, branches, grosses tiges de plantes et autres matières plus volumineuses au fond du bac pour favoriser la circulation d'air dans le tas de compost.

Dans les régions où la température est plus clémente, la décomposition se poursuit parfois (bien qu'à un rythme plus lent) tout au long de l'hiver. Dans les régions plus froides, vous pouvez continuer d'ajouter d'autres matières à votre tas de compost durant l'hiver et, lors d'une hausse de la température et au printemps, le processus de décomposition reprendra. Au début du printemps, étendez une couche de 10 à 15 cm de compost sur les plates-bandes, sur le potager et même sur la pelouse. Le jardin n'en sera que plus beau.
Commentaires
Partage X
Jardinage

Tout ce qu'il faut savoir sur le compostage

Se connecter

S'inscrire