Jardinage

Tailler un arbuste: règles à suivre

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Jardinage

Tailler un arbuste: règles à suivre

Taille d'entretien

Annuellement, tôt au printemps pour les arbustes qui fleurissent l'été ou l'automne, ou immédiatement après la floraison dans le cas des arbustes qui fleurissent au printemps, on supprime toutes les branches mortes ou brisées ainsi que les branches faibles, trop nombreuses ou mal placées. On se débarrasse aussi des gourmands ou drageons (tiges indésirables qui poussent à la base de l'arbuste). On coupe la branche à éliminer à sa base, là où elle se joint à une autre branche, en utilisant des sécateurs bien affûtés.

Suppression des fleurs fanées

Après la floraison, on peut supprimer les fleurs fanées de certains arbustes, notamment ceux qui produisent des fleurs à l'extrémité des branches (il est toutefois illusoire de penser supprimer les fleurs tout au long des branches des forsythias et des spirées à fleurs blanches, par exemple). Dans certains cas, cette taille peut stimuler une deuxième floraison (le cas de plusieurs rosiers), mais normalement, c'est une taille strictement esthétique, faite dans le but de prévenir le développement de capsules de graines que certains peuvent juger disgracieuses, notamment chez le lilas et le rhododendron. On coupe alors juste sous la tige florale, toujours avec des sécateurs. Si on choisit d'effectuer cette taille, il faut normalement l'accomplir dans les deux semaines suivant la fin de la floraison.

Taille de rajeunissement

Il arrive, après plusieurs années de culture (normalement 7 à 12 ans), qu'un arbuste commence à se dégarnir de la base ou, au contraire, à se remplir de nombreuses tiges mortes difficiles à éliminer une par une. Son port devient alors inégal et sa floraison diminue. Dans ce cas, on peut faire une taille de rajeunissement, rabattant toutes les branches à environ 10 à 15 cm du sol. Un sécateur manuel ne suffit pas toujours: pour couper les tiges très épaisses, il faut parfois un sécateur à manche long (l'effet de levier fait qu'il est nettement plus puissant qu'un sécateur manuel) ou même une scie. Cette taille se fait habituellement à la toute fin d'avril ou en mai, peu importe la variété de l'arbuste. La taille de rajeunissement éliminera sans doute la floraison de l'année, mais l'arbuste repoussera rapidement et sera normalement en mesure de fleurir l'année suivante (la plupart des arbustes) ou dans 3 ou 4 ans (les lilas et les rhododendrons).

Erreur à éviter: On ne passe pas d'un arbuste à un autre sans avoir stérilisé le sécateur ou la scie, sinon on peut accidentellement transmettre une maladie de l'un à l'autre. On nettoie tout simplement l'outil avec un tampon imbibé d'alcool à friction.

À LIRE AUSSI:  8 outils pratiques de jardinage

 
Commentaires
Partage X
Jardinage

Tailler un arbuste: règles à suivre

Se connecter

S'inscrire