Jardinage

Comment lire l’étiquette d’un plant

Comment lire l’étiquette d’un plant

Auteur : Coup de Pouce

Jardinage

Comment lire l’étiquette d’un plant

1. Exposition. Ce sont les préférences en ensoleillement du plant: plein soleil (au moins 6 heures de soleil), mi-ombre (entre 2 et 6 heures) ou ombre (moins de 2 heures).

2. Récolte/floraison. Le temps qu'il faudra aux semis pour atteindre la maturité (ou la floraison dans le cas des fleurs) à partir du moment où on les sème en pleine terre ou qu'on y transplante nos pousses démarrées à l'intérieur.

3. Hauteur. Indiquée en centimètres et en pouces, c'est la taille du plant à maturité. On en tient compte pour planifier l'organisation des plates-bandes et éviter, par exemple, qu'une petite plante ne se retrouve cachée derrière une grande.

4. Espacement. C'est la distance nécessaire entre deux plants pour qu'ils puissent se développer de manière optimale. Pour obtenir une plate-bande bien garnie et limiter la croissance des mauvaises herbes entre les plants, on peut se permettre, sans nuire au développement des végétaux, de planter environ 15 % plus serré qu'indiqué sur la fiche.

5. Utilisation. Dans certains cas, on précise les usages possibles de la plante: condimentaire, médicinal, fleurs coupées, attire les oiseaux ou les papillons, etc.

6. Zone de rusticité. Zone climatique à l'intérieur de laquelle une plante est «rustique», c'est-à-dire entre en dormance l'hiver et repousse chaque année. Ces plantes sont dites vivaces. Les autres sont dites annuelles et doivent être ressemées chaque année. On peut vérifier dans quelle zone notre jardin est situé sur Météomédia. Plus le chiffre est bas, plus la plante est résistante au froid. Par exemple, Montréal et ses environs se situent en zone 5b: les vivaces de zone 1 à 5 y sont rustiques, c'est-à-dire qu'elles survivront à l'hiver et repousseront année après année.

7. Semis. Beaucoup de plantes peuvent être semées en pleine terre (laitues, oignons, radis): on précise alors si on les sème dès que la terre peut être travaillée (vers le mois de mai, car le légume peut alors tolérer quelques gels) ou après les derniers risques de gel. Comme notre saison de jardinage est courte, certains plants doivent être démarrés à l'intérieur avant d'être transplantés au potager: on précise alors à combien de semaines avant les derniers risques de gel on doit les semer. Pour celles qui n'ont pas le temps ou l'espace pour des semis intérieurs, on trouve en jardinerie plusieurs variétés de plants prêts à planter.

 

Vous aimez les rosiers? Découvrez comment cultiver les rosiers modernes.

 

Commentaires

Partage X
Jardinage

Comment lire l’étiquette d’un plant

Se connecter

S'inscrire