Jardinage

Arbustes: faut-il les protéger du froid?

Arbustes: faut-il les protéger du froid?

Auteur : Coup de Pouce

Jardinage

Arbustes: faut-il les protéger du froid?

En règle générale, on protège les arbustes sensibles au froid ou susceptibles d'être abîmés en raison de leur localisation. Dans la majorité des cas, on le fait le plus tard possible à l'automne, avant l'arrivée des gels persistants.

On suggère, par ailleurs, de libérer nos arbustes de leurs «oripeaux hivernaux» à la mi-avril, sous un ciel nuageux afin de leur éviter l'insolation. Pour mieux comprendre, on fait le tour du terrain avec Jean-François Lajoie et Caroline Bouffard, horticulteurs.

4 facteurs à surveiller avant de recouvrir ses arbustes
1. Sont-ils sensibles au froid?
Non protégés, les arbustes sensibles au froid peuvent nous réserver de mauvaises surprises. Selon nos experts, si les bourgeons des feuilles gèlent, le feuillage sera moins fourni, et si ce sont les bourgeons floraux qui prennent froid, la floraison pourrait être compromise. Enfin, l'arbuste pourrait aussi mourir.



À surveiller
- Les arbustes à feuillage persistant ou qui portent des bourgeons floraux à l'automne tels que rhododendrons et azalées.
- Les arbustes associés à une zone de culture plus chaude, par exemple, un arbuste de zone 5 qu'on cultive en zone 4 (plus froide). Voir Jardinage.net pour mieux connaître les zones de rusticité ou, dans le doute, s'informer auprès d'un centre-jardin.

Des solutions
- On recouvre l'arbuste d'une toile de jute ou de géotextile, et on ficelle le tout avec de la corde.

- On plante des piquets autour de l'arbuste, sur lesquels on tendra la toile. Puis, dès que les conditions le permettent, on remplit la cavité avec de la neige, un excellent isolant. La hauteur des piquets doit être supérieure à celle du plant.2. Poussent-ils dans un endroit peu protégé?

Vos arbustes sont en danger si:
- ils risquent d'être piétinés par les enfants qui jouent sur le terrain.

- leur localisation les rend vulnérables aux déversements de neige de la toiture.

- ils se trouvent dans l'aire de dégagement du chasse-neige ou sont exposés au sel des rues.

Des solutions
- Contre le déversement des toitures, on plante autour du plant des piquets d'une hauteur suffisante pour que leur sommet absorbe le choc des déversements.

- Contre le piétinement, on attache l'arbuste à un tuteur dont la hauteur dépassera celle que la neige atteint habituellement. On peint la tête du tuteur en rouge une meilleure visibilité.

- Contre les débordements du chasse-neige, on entoure l'arbuste d'une clôture à neige sur laquelle on tend une toile de jute ou de géotextile.

- Pour le protéger du sel de déglaçage, on recouvre l'arbuste exposé d'une toile de jute ou de géotextile.3. Sont-ils exposés au vent?
Les conifères requièrent beaucoup d'eau durant l'automne pour conserver des aiguilles de belle allure. On n'hésite pas à les abreuver jusqu'aux gelées, surtout si l'automne est sec. Ensuite, afin qu'ils conservent leurs réserves durant l'hiver, on les protège contre l'effet desséchant du vent.

Des solutions
- La clôture à neige, recouverte de jute ou de géotextile, est un brise-vent efficace.
- On peut aussi planter des piquets autour du conifère et y tendre une toile.4. Leurs branches sont-elles fragiles?
On attache l'arbuste dont les longues branches frêles pourraient casser sous le poids de la neige. Les conifères sont vulnérables, car leurs aiguilles retiennent la neige.

Des solutions
- On attache les branches ensemble vers le sommet, ou par lots, si le plant est fourni. Les cordes pour balles de foin sont un bon choix.

- On attache les branches avant les premières bordées. On détache les plants dès que les risques de chutes de neige sont passés.


Merci à Jean-François Lajoie et Caroline Bouffard, Ferme horticole Lajoie, de Saint-Vallier de Bellechasse. Tél.: (418) 884-3124

Commentaires

Partage X
Jardinage

Arbustes: faut-il les protéger du froid?

Se connecter

S'inscrire