Le barbecue, un plaisir d'hiver!

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

La neige et le froid abîment le barbecue.

Faux. Le cabanon est le pire endroit pour entreposer un barbecue. Son air humide le fait rouiller. Pour maximiser sa durée de vie, mieux vaut le laisser à l'extérieur et bien le déneiger.

Le barbecue consomme plus de combustible en hiver.

Faux. Si le barbecue est bien conçu, la quantité de gaz propane nécessaire sera la même qu'en été. Par temps froid, il risque peut-être de prendre plus de temps à se réchauffer, mais la différence de consommation sera à peine perceptible.

La bonbonne de propane doit rester dehors en tout temps.

Vrai. Le gaz propane ne gèle qu'à -40 °C. Par mesure de sécurité, la bonbonne ne doit jamais être entreposée dans un cabanon, un garage ou une maison. Pour l'utiliser pendant la saison froide, il suffit de la déneiger régulièrement.

En hiver, les temps de cuisson doivent être prolongés.

Faux. Une fois que le barbecue a atteint la température désirée, les temps de cuisson sont les mêmes qu'en été. Il suffit de bien fermer le couvercle et de ne pas l'ouvrir inutilement. Le froid ne vient pas ralentir, ni interrompre la cuisson. Il est donc possible de cuisiner les mêmes pièces de viande qu'en été.

 

Il n'est pas nécessaire d'avoir un barbecue de 50 000 BTU pour cuisiner en hiver.

Vrai. Bien que la puissance des brûleurs du barbecue soit calculée en BTU (British Thermal Unit), le nombre de BTU n'est pas nécessairement un indicateur de sa puissance. Ce sont plutôt les composantes et la conception qui font la puissance du barbecue. L'appareil doit être solide et le brûleur doit couvrir la plus grande superficie possible de la cuve pour que la chaleur soit bien répartie.

Le barbecue doit être placé à l'abri du vent et des intempéries.

Vrai. Le barbecue peut être placé n'importe où. Mais pour le bien-être du cuisinier, il peut être pratique de l'installer à l'abri du vent et des intempéries.

Utiliser un barbecue en hiver comporte certains dangers.

Vrai. Une attention particulière doit être portée aux foulards trop longs qui peuvent traîner sur le grillage, aux moufles et autres vêtements faits de fibres synthétiques (nylon, polyester) qui s'enflamment facilement.

En hiver, la nuit tombe tôt. Par mesure de sécurité, il faut placer le barbecue dans un endroit éclairé ou munir le couvercle de l'appareil d'une petite lampe adaptée.

** Merci à Julie Bohémier de Propane Blainville.

 

À DÉCOUVRIR: Notre dossier spécial Cuisine barbecue

Commentaires

Partage X
Entretien

Le barbecue, un plaisir d'hiver!

Se connecter

S'inscrire