Entretien

Draps: le bon choix

Draps: le bon choix

Auteur : Coup de Pouce

Entretien

Draps: le bon choix

Les dimensions

La première étape avant d'acheter de nouveaux draps consiste à vérifier les dimensions du matelas. Il s'agit non seulement de connaître sa taille (jumeau, double, grand ou très grand), mais aussi son épaisseur. Si tous les matelas mesuraient 8 po ou 9 po d'épaisseur il n'y a pas si longtemps, on en trouve aujourd'hui de 13 po, 16 po, 18 po et même 20 po d'épaisseur. S'il fait plus de 13 po, il faut se procurer un drap-housse à goussets profonds. À 20 po, le choix sera peut-être limité et on devra sans doute songer à la confection sur mesure.

Des critères de sélection

Les fibres et les tissus
Les fibres le plus souvent utilisées pour la confection des draps sont le coton et le polyester. Avec l'une ou l'autre, on peut créer une diversité de tissus en variant les tissages et les traitements. Bien qu'ils soient moins courants, il existe aussi des draps en lin ou en soie jumelée à d'autres fibres. Chacune de ces fibres a des propriétés particulières.

Les fibres naturelles

  • Le coton (fait de 100 % coton)

Avantages Reconnu pour son confort, sa douceur et sa légèreté. Idéal en toute saison, il absorbe bien l'humidité et prend rapidement la température du corps.
Inconvénients Les tissus de coton sont difficiles d'entretien: ils ont tendance à froisser. Ils sont plus ou moins résistants selon la qualité de la fibre et du tissu.

  • Le coton peigné ou brossé

 

Le peignage, une étape ajoutée à la confection du tissu, élimine les fibres les plus courtes.
Avantages Le peignage donne une matière plus douce et plus fine, qui résiste mieux à l'usure et au boulochage (formation de petites boules sur le tissu).
Inconvénients Comme tous les tissus de fibres naturelles, il se froisse facilement.

  • Le coton égyptien

 

La différence est dans la fibre. Ce coton n'est pas nécessairement cultivé en Égypte, mais la semence en provient. C'est un coton de grande qualité dont on confectionne de longs fils tout en finesse mais très résistants.
Avantages Très confortable, le tissu a un aspect délicat et soyeux, mais il est solide et résistant.
Inconvénients Il faut y mettre le prix, mais ces draps devraient durer longtemps.

  • La finette

 

Tissu de fibres de coton qui a subi un grattage pour en extraire légèrement la fibre. C'est ce qui lui donne son aspect moelleux.
Avantages Douce et chaude, elle est idéale pour les nuits d'hiver.
Inconvénients Le fil étant plus gros, on peut difficilement en confectionner des draps qui ont plus de 180 fils au pouce carré. C'est pourquoi elle s'use rapidement et a tendance à boulocher.

  • Le jersey de coton

 

Le jersey est un type de tissage, une façon de relier les boucles de fils entre elles. On obtient un drap qui a l'aspect d'un t-shirt.
Avantages Très confortable, souple et flexible, il s'ajuste bien autour du matelas.
Inconvénients Pas très résistant: les mailles ont tendance à se défaire et le tissu s'étire avec le temps.

  • Le lin

Avantages Les tissus de lin sont légers, absorbants et presque inusables.
Inconvénients Légèrement rugueux quand il est neuf, il devient de plus en plus doux avec le temps, mais il se froisse facilement et peut rétrécir.

  • La soie

 

La soie est toujours mélangée à d'autres fibres, entre autres à du lin ou du coton égyptien.
Avantages La fibre de soie est extrêmement douce au toucher, légère et absorbante.
Inconvénients Elle coûte cher. Pour celles qui recherchent la douceur à tout prix!

Fibres synthétiques

  • Le polyester

Avantages Il résiste à l'usure et au boulochage. Facile d'entretien, il est infroissable.
Inconvénients On perd le côté confort: généralement rugueux, il absorbe très peu l'humidité.

  • Le satin

 

Ce n'est pas de la pure soie, mais du polyester, du moins pour les draps. C'est l'armure (façon dont les fils s'entrecroisent) qui lui donne son lustre et son brillant.
Avantages Doux et soyeux, il offre un minimum de friction, un atout si on veut dormir sans se décoiffer. C'est pourquoi plusieurs choisissent des taies d'oreillers en satin, indépendamment des draps.
Inconvénients Comme il est glissant, le drap plat et les taies d'oreillers ne restent pas en place. Souvent peu résistant à l'usure, il prend du temps à s'adapter à la chaleur du corps.

  • Les Draps Santé

 

En polyester parfois mélangé à de l'acrylique, ils sont confectionnés dans un tissu dont on a gratté la surface pour en extraire la fibre.
Avantages Donne un tissu épais, duveteux et chaud.
Inconvénients Plus santé que les autres, ces draps? Rien à voir. Ils gardent au chaud, certes, mais, comme tous les tissus synthétiques, ils absorbent mal l'humidité.

Les mélangés

  • Le coton-polyester

Avantages En associant les qualités du coton et du polyester - ou en faisant un compromis, selon les points de vue -, on obtient des draps raisonnablement confortables, absorbants, résistants, infroissables et peu coûteux.

Inconvénients «Avec le temps, les fibres de coton s'usent et s'envolent, explique Gaëtan Larochelle. À la fin, il ne reste que la fibre de polyester.» Autrement dit, il faut les remplacer régulièrement ou alors, adieu confort!

  • La percale

 

La percale est en fait un type de tissage. Pour les draps, on utilise habituellement un mélange de coton et de polyester. «C'est tissé de façon que les fibres de coton enrobent celles de polyester», explique Gaëtan Larochelle, copropriétaire de la boutique Qui dort dîne.
Avantages Elle laisse sur la peau la même sensation que le coton, auquel elle se compare côté confort et douceur. Comme elle doit comporter plus de 180 fils au pouce carré, nos draps devraient rester beaux longtemps.
Inconvénients Ici encore, les fibres de coton risquent de s'user plus vite que les fibres de polyester.

La qualité

«Toutes les étapes de la confection d'un tissu déterminent sa qualité: la fibre, la façon dont le fil est fabriqué, le tissage et les traitements de finition, explique Gérard Lombard, coordonnateur du département textile au cégep de Saint-Hyacinthe. Le client ne voit que le produit fini.» Il est donc difficile d'en connaître chacune des propriétés. Toutefois, on trouve généralement sur l'emballage des draps des informations pour guider notre choix: nature de la fibre, type de tissu et nombre de fils au pouce carré.

Le nombre de fils au pouce carré - ou densité - est l'un des indices de qualité du tissu: plus on ajoute de fils à l'étape du tissage, plus le tissu sera résistant à l'usure et au boulochage. «C'est aussi un gage de finesse, soutient Valerio Izquierdo, chargé de projet au Centre des technologies textiles. Pour augmenter la densité, on doit utiliser des fils plus fins mais résistants.» Les draps de 125 à 400 fils au pouce carré sont courants sur le marché, mais on peut aller jusqu'à 1000 pour obtenir un drap au toucher de satin... à 1000$! «À partir de 180 fils au pouce carré, c'est très bien», assure toutefois Ginette Syms, gérante chez Linen Chest. C'est un minimum: plus un tissu compte de fils, plus il est doux et robuste.

Finalement, la qualité des draps se juge au toucher. On s'aperçoit ainsi que la texture est différente d'une matière à l'autre et que certaines sont plus légères, plus douces, plus soyeuses ou plus moelleuses. C'est alors une question de goût.

Les draps au fil des saisons

On peut se servir des mêmes draps toute l'année. Dans ce cas, on privilégie le coton et le lin: ils prennent facilement la chaleur du corps et procurent une sensation de fraîcheur en été et de chaleur en hiver. Pendant les grandes chaleurs, on opte plutôt pour les fibres naturelles puisqu'elles absorbent l'humidité. L'hiver, la finette, le jersey de coton et les Draps Santé nous garderont bien au chaud.

Le prix

Pourquoi des draps à 20$ et d'autres à 300$? Plusieurs éléments influencent le prix, en premier lieu le choix du tissu et sa qualité. Chaque type de tissu peut être de plus ou moins bonne qualité.
Généralement, les draps en coton-polyester sont les moins chers. Viennent ensuite, par ordre croissant, le coton peigné, le jersey de coton, la finette, les Draps Santé, puis le satin, le lin, le coton égyptien et la soie. En fait, plus la fibre est de qualité, plus il faut d'étapes ou de traitements pour la transformer en tissu, plus il y a de fils au pouce carré, plus les prix grimpent.

Le prix est aussi plus élevé pour les grandes marques, car les noms prestigieux se payent. «C'est parfois plus synonyme de design que de qualité», note Muriel Rajaonina, copropriétaire de la boutique Qui dort dîne. On ne peut pas se fier uniquement au nom; comme pour tout autre drap, on se renseigne sur le type de fibre, le nombre de fils au pouce carré, etc. Et on garde en mémoire que les draps à motifs, à broderie, à dentelle, à bordures spéciales et autres coquetteries sont généralement plus chers.

L'entretien

«Si on l'entretient bien, on peut garder un drap pendant 10 et même 15 ans», confirme Gaëtan Larochelle. Tous les draps se lavent à la machine, sans exception. On les lave séparément à l'eau froide ou tiède - pour éliminer les acariens -, de préférence avec du savon liquide et au cycle délicat. On oublie les javellisants, qui endommagent les fibres, abîment les teintures et font jaunir le blanc. «Au premier lavage, on peut ajouter du vinaigre dans l'eau pour fixer les couleurs», ajoute Gaëtan Larochelle.

Commentaires

Partage X
Entretien

Draps: le bon choix

Se connecter

S'inscrire