Entretien

Comment faire un plan d'évacuation

Comment faire un plan d'évacuation

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Entretien

Comment faire un plan d'évacuation

Heureusement, vous aviez changé la pile de votre avertisseur de fumée. Tiré du sommeil par le timbre sonore, vous entendez les enfants crier «Maman! Papa! Au feu!» Sans hésitation, vous leur répondez: «SORTONS!».  La maison se remplit de fumée. Avec hâte, vous vous précipitez vers la porte de sortie. Vous toussez, vous avez de la difficulté à voir devant vous. À l'extérieur, votre aîné vous attend, tout inquiet. Mais, où est donc passée la cadette? Votre coeur bat à tout rompre...

Le but du plan d'urgence est de créer un automatisme quant aux parcours à emprunter dans la fumée...et d'éviter d'y perdre la cadette. Il est donc essentiel de pratiquer régulièrement les procédures en question. 

Exercice de feu

L'exercice peut sembler superficiel, mais en situation d'urgence, puisque chaque seconde compte, vous n'aurez pas trop d'un peu de pratique. À cet effet, voici quelques conseils:

  • dessinez un plan de votre résidence sur lequel vous indiquerez le numéro à composer en cas d'urgence, soit le 9-1-1;
  • prévoyez deux sorties par pièce (portes et, les cas échéant, fenêtres) et les trajets à emprunter pour sortir de la résidence de façon sécuritaire;
  • indiquez sur le plan l'emplacement des avertisseurs de fumée et des extincteurs portatifs;
  • déterminez un point de rassemblement, généralement à l'avant de la maison;
  • n'hésitez pas à aborder la question sous forme de jeu avec les moins de 7 ans. Vous savez qu'ils raffolent des jeux d'incendie et de pompier.
Se déplacer à quatre pattes

De plus en plus, nous retrouvons, à l'intérieur de nos résidences, divers matériaux qui, lorsqu'ils sont surchauffés, dégagent des gaz hautement toxiques. La majorité d'entre eux sont présents dans la partie supérieure des pièces d'un logement, c'est donc pour cette raison qu'en présence de fumée, nous vous demandons de vous déplacer à quatre pattes. Cette façon de faire vous empêche d'inhaler les gaz toxiques dégagés par les matériaux et vous permet d'avoir une meilleure visibilité dans votre déplacement.

Assurez-vous du bon état de vos diverses sorties (fenêtres et portes). Ces dernières doivent être accessibles en tout temps. En hiver, assurez-vous que la neige et la glace ne les encombrent pas.

Quelques minutes de votre temps peuvent faire toute la différence! La preuve est dans votre main gauche: quoiqu'il advienne, vous y trouverez la main de votre cadette.

Sources

Service de sécurité incendie de Montréal.

La rétribution de cet article a été versée à la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés.

Commentaires

Partage X
Entretien

Comment faire un plan d'évacuation

Se connecter

S'inscrire