Entretien
5 janv. 2010

35 trucs écolos pour la maison

Par Coup de Pouce

Auteur : Coup de Pouce

Entretien
5 janv. 2010

35 trucs écolos pour la maison

Par Coup de Pouce
Cet article fait aussi partie des dossiers :

On conserve notre énergie
«Je fais sécher le lavage dans la chambre des enfants. On évite ainsi d'utiliser la sécheuse de même que l'humidificateur.» Marie-Hélène Sénéchal

«En hiver, on ouvre les rideaux pour que le soleil réchauffe la maison. En été, on les laisse fermés pour conserver l'air frais. Tout simple.» Alain Thivierge

«Je planifie mes déplacements pour économiser de l'essence et diminuer la pollution. Par exemple, j'arrête à l'épicerie en revenant du travail.» Julie G.

Eau secours!
«Mon chum et moi prenons notre douche en même temps. Ainsi, on économise l'eau!» Véronique

«J'utilise l'eau de cuisson des légumes pour arroser mes plantes.» Jessica Roy

«Il est inutile de laisser couler le robinet quand on se brosse les dents.» Patricia Lefebvre

«Comme tout le monde, je me lave souvent les mains en cuisinant. Je place ma vaisselle à rincer au fond de l'évier. L'eau a donc une double fonction.» Sylvie Desjardins

«J'ai placé trois petites bouteilles d'eau dans le réservoir de la toilette. On sauve plus d'un litre chaque fois que la chasse est tirée.» Anick Routhier

«Avec l'eau de mon bain, je remplis un saut que je vide dans la cuvette. On évite une fois de tirer la chasse d'eau. Un litre par jour, c'est 365 litres à la fin de l'année.» Lynn Dion

Des familles conscientisées
«C'est facile de trop consommer lorsqu'on a un bébé. C'est pourquoi je réutilise tout. Je conserve les petits pots pour y mettre d'autres repas et les boîtes de couches sont des boîtes de rangement. Faut être imaginatif!» Alexïs Lapalme

«Je fabrique les couches avec des couvertures de bébé et des serviettes de ratine de seconde main. J'achète les élastiques et les velcros. Ça me coûte 2$ la couche et elles sont réutilisables.» Geniève Piscollo

«À la maison, nous avons trois bacs pour trier les déchets. Les enfants savent comment faire le tri. Et ils participent! De plus, nous achetons certains aliments en grands formats – comme le yogourt – pour réduire notre quantité de déchets.»
Maryse Lessard

«Mon bébé porte des couches de coton. Et pour les sorties, rien de mieux que les couches de papier biodégradables (Oko Moltex).» Marie-Eve Jutras

On peut commander les couches jetables Oko Moltex sur le site Mama Zone.On lave... proprement
«Je fais ma lessive avec un savon biodégradable: je renforce son action avec un peu de bicarbonade de soude.» Valérie Dionne

«Pour la lessive, on mélange une tasse d'eau, une tasse de vinaigre, une cuillère de savon à vaisselle et quelques gouttes d'huile essentielle au citron. On garde le mélange en lieu sûr. En cas de dégât, on y plonge notre linge à nettoyer!» Hélène Harvey

*Alexa, une lectrice, a conseillé l'huile d'eucalyptus ou de lavande, à la place de l'huile au citron. Fragrance au choix!

«On verse quelques gouttes d'essence de vanille blanche dans de l'eau. On vaporise pour masquer les odeurs! Adieu les aérosols!» Audrey McLean

«Le vinaigre est excellent pour faire briller mes verres: ils sont étincelants.» Marilène

«Je fabrique tous mes produits de ménage. Mes recettes viennent du site Web Le Grand ménage , de Raffa.» Isabelle Lalbin

«Avec de l'eau d'hydrogène – qu'on achète dans les magasins de produits naturels – et la moitié d'une dose de chasse-tache (Oxyclean), mon lavage est plus blanc que blanc!» Mélanie Leblanc

«Les aimants de lavage coûtent 40 $, sont garantis à vie et permettent de laver sans détergent.» Nadine Rousseau

On peut commander les aimants de lavage sur le site La Mère Hélène .

«Je prends de la "petite vache" (bicarbonate de soude) pour déboucher les tuyaux. J'en mets quelques cuillères dans l'embouchure. Après, j'y verse de l'eau bouillante et du vinaigre, ce qui provoque de l'effervescence. Quinze minutes plus tard, la voie est libre!» Geneviève Filteau

Composter... à portée de main
«Quand je cuisine, j'ai un petit contenant à proximité pour y déposer les résidus de nourriture compostables. Reste plus qu'à les vider dans mon bac. Le tri est facile.» Julie Chiasson

«J'ai acheté un panier vapeur en inox* pour y déposer les résidus à composter. Le pot se ferme bien, il n'y a pas d'odeurs et ça a un look stylé. Je le laisse sur le comptoir.» Terry Shields

*Disponible dans les magasins d'articles de cuisine

On réutilise tout!
«J'emballe les cadeaux avec des morceaux de tissu ou avec des vieux foulards achetés dans les friperies. Fini le papier gaspillé!» Marilène Cadieux

«Je ramasse les Publi-sacs pour les apporter à la garderie. Leur format est idéal pour les vêtements sales des enfants.» Diane

«Je cultive mes plants de tomates. Pour stimuler et protéger les jeunes pousses qui ont besoin d'humidité, j'utilise des contenants de yogourt ou de vieux verres de styromousse.» Christine Bouchard

«Que faire du contenu de notre filtre à café? Le café moulu est un excellent engrais pour les plantes!» Aline Cuenot

«Je transforme les enveloppes postales en blocs-notes pour leur donner une deuxième vie avant le recyclage.» Caroline Lesage

«Je récupère mes sacs de lait. Une fois lavés, je m'en sers pour congeler des fruits ou pour réfrigérer les restes de table.» Sylvie Collin Des économies originales!
«Je découpe mon rouleau d'essuie-tout en fonction de la quantité dont j'ai besoin.» Michelle Riverin

«J'ai remplacé les bâtonnets de plastique bruns qui servent à brasser le café par... des pâtes alimentaires! Si un bâtonnet de café prend des siècles à se dégrader, la pâte, d'origine végétale, se dégrade en quelques semaines.» Maude Bossé

«J'adore le déodorant en pierre de cristal. Disponible dans les pharmacies, il est naturel et dure très longtemps.» Catherine Meilleur

On s'en inspire!
«J'ai remplacé mes produits par des produits bios de façon progressive. Le budget n'en souffre pas d'un coup.» Julie Chiasson

«Je glisse mes sacs réutilisables dans mon sac à main. Résultat: j'en ai toujours un quand je fais des courses improvisées.» Marie-Claude Bouchard

«Achetons local! Au marché, on choisit surtout des produits cultivés ou préparés au Québec. Facile!» Mélissa Rioux

Des déchets dangereux?
Notre Éco Quartier est loin? On adopte la Boîte jaune, un service de collecte des déchets dangereux – piles, ordinateurs, cartouches d'encre, etc. – qui dessert la région métropolitaine de Montréal (Laval et Longueuil) depuis août 2007.

Pour notre petite famille, on s'abonne au forfait «collecte de base»: trois déplacements pour 20 $ par an. L'entreprise éco-responsable, où les employés travaillent bénévolement, achemine nos vilains déchets au bon endroit, notamment chez Peintures Recyclées du Québec, une PME de récupération située à Victoriaville.

Afin de publier un grand nombre de trucs écolos, nous avons résumé certains propos et reformulé quelques courriels. Le tout visait à uniformiser le dossier, de manière à diffuser l'information clairement. Merci à toutes les personnes qui ont bien voulu partager leurs judicieux trucs (ou nouvelles habitudes de consommation)!
Partage X
Entretien

35 trucs écolos pour la maison