Décoration

Terrasses: les 10 tendances de l'été

Terrasses: les 10 tendances de l'été

Ladouceur Paysagiste Photographe : Ladouceur Paysagiste Auteur : Coup de Pouce

Décoration

Terrasses: les 10 tendances de l'été

Les experts de l'outdooring sont unanimes: cette saison, l'art de vivre s'invite au jardin. On imagine plus que jamais la terrasse comme une extension de la maison: on y aménage un séjour, un coin cuisine, voire une salle à manger avec chauffage intégré pour étirer encore plus les repas en plein air. On mise aussi sur des lampes de table, des coussins et d'autres articles déco qui brouillent la frontière entre l'intérieur et l'extérieur.

1. Dedans dehors

Un des aménagements les plus cotés cette année est le salon extérieur», note Lynda Beausoleil, de Ladouceur paysagiste. Celui-ci se compose essentiellement d'un canapé modulaire et d'une table basse. «Pour un espace restreint, comme une cour en ville ou un balcon de condo, on trouve des banquettes à rangement intégré. Garnies de coussins, elles font office de lounge», précise l'architecte paysagiste, dont la clientèle développe un appétit pour la popote en plein air. «Ça va au-delà du barbecue installé à côté de la porte-patio, dit-elle. On veut pouvoir y laver les légumes, cuisiner à deux et manger en famille ou entre amis.» Tout ça dans le confort de notre jardin!

On épargne en aménageant la cuisine et le coin repas sur un même niveau et à proximité des raccords d'eau, d'électricité et de gaz. «Le cabanon et les avant-toits abritent aisément une cuisine, ajoute la spécialiste. Ils couvrent du soleil et des intempéries sans les frais d'installation d'un auvent.»

Quant à l'imposante et coûteuse structure en pierre façon ranch californien en vogue ces dernières années, elle cède sa place à d'étroits modules préfabriqués qu'on assemble selon nos besoins. «On les réunit de part et d'autre du gril, sous un comptoir en inox ou en céramique, des matériaux qui résistent au froid», illustre-t-elle. Un caisson en aluminium sur roulettes ou une desserte en teck permet aussi de ranger la vaisselle.

2. Le pavillon de plaisance

«Côté salon, la structure fixe en bois avec un toit mi-ouvert mi-fermé fait de l'ombre à la gloriette à moustiquaires, dit Lynda Beausoleil. On note aussi la popularité grandissante de la pergola décapotable, dont le toit formé de lattes s'ouvre et se ferme comme un store. On y greffe de l'éclairage, du chauffage d'appoint et des rideaux.» Installé à la verticale, ce type d'abri assure l'intimité ou protège du vent. Dans la foulée de cette pergola nouveau genre, les grandes surfaces offrent des voilages résistants aux moisissures à tendre au-dessus de la table ou de l'espace lounge pour une ambiance façon Riviera.

3. Années folles 1920

Maillot à culotte garçonne, transat, cabine de plage... Ce style s'impose partout cette saison avec ses rayures nautiques. «Les tissus à larges bandes pastel habillent des fauteuils et chaises en hêtre», dit Alicia Zoffranieri. On marie ces chevrons et zébrures à des bancs et des tables d'appoint en acier galvanisé aux formes simples rappelant le mobilier urbain. Les marques européennes Tolix et Fermob rééditent d'ailleurs la chaise A, star des cafés parisiens depuis 1934, et les repose-pieds du Jardin du Luxembourg.

4. Matériaux techno
Bourrés de mousse à séchage rapide et recouverts de housses lavables, les coussins passent l'été dehors. L'amélioration des technologies permet aussi de nouvelles applications pour des matières à l'épreuve de l'eau (maille de PVC et propylène) auparavant réservées aux auvents, parasols et fauteuils haut de gamme. «On est loin de la résine de synthèse blanche qui se tachait et se marquait après une saison, remarque Marie-Claude Brousseau. La résine d'aujourd'hui est colorée, elle imite la texture du bois et résiste au froid.»

5. Coloris dynamiques

Pas nostalgique pour deux sous, le vintage se décline dans des coloris festifs. «Autour d'une table blanche ou en bois blond, on alterne des chaises et des accessoires corail, turquoise et indigo. Ces couleurs méditerranéennes s'harmonisent aux autres teintes qui évoquent le Sud, comme le blanc, le sable et le gris», dit Tamara Robbins Griffith, porteparole de HomeSense. On peut aussi opter pour l'orangé par petites touches et l'accorder avec des nuances de même tonalité, comme le rouge et le jaune. D'autres couleurs in: le vert citron, selon Marie-Claude Brousseau, et les verts émeraude et limette, selon Lynda Beausoleil.

6. Feu de camp

Inspiré du décor des stations balnéaires chic, le chauffe-terrasse s'installe au mur ou sur pied. Alimenté au gaz propane, il réchauffe l'air ambiant. «Il fait aussi un bon éclairage d'appoint», note Marie-Claude Brousseau. Le foyer portatif rectangulaire à poser sur une table et qui mélange verre et métal est aussi in. Comme alimentation, on recommande le propane ou l'éthanol. La prudence est toutefois de mise: «On ne l'installe pas n'importe où, rappelle Lynda Beausoleil. On respecte les règlements de la ville et de la copropriété et on garde la distance recommandée avec les éléments inflammables.»

7. Charmantes diodes

Au jardin, les luminaires déterminent l'ambiance. Les diodes électroluminescentes (DEL) émettent une lueur d'intensité et de couleur variables et sont froides au toucher. «Mieux vaut demander l'aide de pros pour trouver l'installation et la borne adaptées aux faisceaux souhaités», conseille toutefois Lynda Beausoleil, qui suggère de tester la tendance avec des cache-pots lumineux. Autrement, on illumine nos soirées de suspensions solaires sans fil. Côté lounge, des lanternes d'inspiration marocaine feront danser une flamme virtuelle alimentée par pile et des lampes de table reproduiront fidèlement l'ambiance du coin lecture.

8. Cache-pots XXL

Des géants carrés au poids plume avec soucoupes en inox font des oasis de verdure. «Les plantes s'y étalent aisément et leur taille imposante donne des airs de grandeur à un petit balcon», dit Alicia Zoffranieri. On les choisit gris souris ou on rafraîchit nos cache-pots en terre cuite avec des restes de peinture. «On y plonge la base en la retirant aussitôt pour un effet dip dye inspiré de la mode capillaire», explique Marie-Claude Brousseau. La peinture à tableau fait aussi de superbes écriteaux, mentionne Tamara Robbins Griffith, qui détournera ses lanternes de porcelaine en bacs à fines herbes, sur lesquels elle pourra écrire les noms des variétés sélectionnées.

9. Au cube

Le carré rafraîchit un décor existant. «Souvent en métal, les meubles cubiques occupent moins d'espace que les traditionnels fauteuils en rotin, explique Marie-Claude Brousseau, chef de produits tendance chez Rona. Leur forme compacte et linéaire est élégante.» La forme carrée permet aussi de réduire les coûts d'installation d'une piscine creusée. «Le couloir ou la piscine de 12 pi x 18 pi présentent moins de dénivellation et sont plus faciles d'entretien que le bassin sinueux en forme de rein», dit Lynda Beausoleil. Opposés à une table ronde, à des tabourets ou à une suspension sphérique, les angles créent un motif dynamique. «Ce contraste est la clé du décor évolutif, indique Alicia Zoffranieri, relationniste d'Ikea. Les meubles sobres composent un décor intemporel à pimenter d'accessoires déco.»

10. Sol à assembler

On aime le béton ciré qui assure longévité aux terrasses. Le hic? Il exige une installation professionnelle. «Pour rehausser une plateforme de détente à moindre coût, on installe des carreaux de grès reproduisant le veinage d'essences exotiques, comme le zébrano», indique Lynda Beausoleil. Les carreaux de céramique Externo sont aussi une option qui allie résistance et esthétique. En Europe, la mode est aux fines lames de bois à dérouler sur un sol existant, note Alicia Zoffranieri, qui propose le caillebotis Platta en acacia, emboîtable pour une pose rapide. «On retrouve aussi du bois composite [un mélange de bois recyclé et de polyéthylène] à emboîter, ajoute Marie-Claude Brousseau. Plus dispendieux que le grès, ce matériau imputrescible résiste au chlore

Demain au jardin

La tradition danoise de la clôture végétale s'enracine chez nous. Faite de saule planté à même le sol, elle verdit en quelques semaines. «Sa durée de vie est d'environ 20 ans, mais on doit la tailler régulièrement», souligne Lynda Beausoleil, qui prévoit aussi un intérêt grandissant pour le gazon artificiel. «L'herbe à couper, c'est out», lance-t-elle. Qu'on se rassure, elle pense à la pelouse synthétique luxuriante et non au tapis du mini-putt. «On trouve plusieurs densités et nuances de vert. C'est le gazon idéal entre la piscine et la terrasse, là où la tondeuse passe difficilement, ou pour une cour sans entretien.»

Autre signe qu'on tend vers la simplicité: ces meubles en chêne blond non verni qu'on laisse grisonner et cette piscine écolo filtrée par des plantes, tous deux vus au dernier salon Maison & Objet à Paris. «Nos quotidiens branchés laissent peu de temps pour relaxer, note Marie-Claude Brousseau. On ne veut pas teindre son patio chaque année, on veut en profiter.» D'autant qu'avec l'espace de vie qui rétrécit à l'intérieur, le plus petit des balcons sert d'annexe. «On pense introduire des meubles multifonctionnels pour ces mini-terrasses», ajoute-t-elle. Bienvenu, le banc à transformer en table à pique-nique qui fait gagner assez d'espace pour un chauffage d'appoint. De quoi s'installer aussi un jardin d'hiver à la scandinave!

Commentaires

Partage X
Décoration

Terrasses: les 10 tendances de l'été

Se connecter

S'inscrire