Décoration

Donner du style à ses murs

Donner du style à ses murs

Brendan Young & Vanessa Battaglia pour Mineheart Photographe : Brendan Young & Vanessa Battaglia pour Mineheart Auteur : Coup de Pouce

Décoration

Donner du style à ses murs

Les adhésifs muraux
Faciles à utiliser, ils habillent nos murs à moindre coût.

  • Mur à souvenirs

On renouvelle l'ambiance à partir d'une photo perso qu'on fait reproduire sur un support adhésif. On peut également trouver une image sur les sites des pros de l'impression numérique. Murale adhésive à motif Poppy, imprimée sur mesure avec des encres non toxiques sur du vinyle recyclé (env. 225$ pour un format de 6 pi x 9 pi, sur mamurale.ca).

  •  Safari urbain

L'adhésif fantaisiste déride les angles un peu trop nets des intérieurs minimalistes. Les tendances du moment: une faune en mouvement, des réclames rétro ou un décalque graffiti. Adhésif (Koi, StreetWallz, 60$ + frais de livraison de 20$, sur streetwallz.com).

  • Mur à l'état brut

Incontournable cette saison: du mobilier haut de gamme aux allures défraîchies avec un plancher et des murs altérés. Pour un maximum d'impact, on habille un mur d'une photo de façade d'immeuble abandonné. Revêtement en vinyle (Concrete Wall n° 2, Tom Haga, 160$ le m2, sur concretewall.no).

  • Carreaux à coller

Sans coulis ni outils, on transforme la salle de bains avec ces adhésifs qui imitent les minimosaïques de marbre blanc. De plus, ces carreaux autocollants résistent à la chaleur et à l'humidité. Carreaux autocollants (Ligne Mosaïk, 19 nuances offertes, de 6,98$ à 8,98$ le pi2, dans les grandes surfaces et sur thesmarttiles.com).

Les papiers peints
Qu'ils soient à motif végétal ou décalé, les papiers peints s'imposent au rayon des tendances.

  • La vie en rose

Le corail infuse une dose de bonne humeur dans la chambre de bébé. On conserve une ambiance apaisante en couvrant un mur et en peignant les autres d'une teinte complémentaire. Papier peint (motif Jungle Jubilee, nuance 66253, Lulu DK pour F. Schumacher, 159$ le rouleau, sur crescendogala.com).

  • Faux relief

On reproduit en trompe-l'oeil le look classique des caissons en plâtre avec ce papier peint qui teinte de gris-bleu une pièce baignée de lumière naturelle. Papier peint (collection White Panelling, 115$ le rouleau de 250 cm x 50 cm, sur mineheart.com).

  • Floralies

On invite la nature à l'intérieur en posant un papier peint aux imprimés champêtres sur un mur fenestré. Pour éviter l'effet Petite maison dans la prairie, on se limite aux fleurs, oisillons et feuillages grand format, qui moderniseront le fini ancien d'une porte ou de moulures. Papier peint en lin (motif Madame Butterfly, Designers Guild, 390$ le rouleau double, par l'intermédiaire d'un designer ou sur primavera.ca).

Les panneaux
On attire l'attention sur les murs ou le plafond avec ces panneaux à relief 3D, qui forment d'intrigants jeux d'ombre et de lumière.

  • Esprit récup

Les dalles de porcelaine imitant l'aspect du chêne vieilli donnent un look industriel. On les installe à l'horizontale pour créer l'impression d'une pièce plus large. Céramique en porcelaine, 8 po x 48 po (In-Essence, 11,95$ le pi2, chez Céragrès et sur ceragres.ca).

  • Mixte

On s'inspire des designers scandinaves en installant un panneau de bois au mur. On choisit le revêtement selon la couleur du parquet ou on mise sur le trio de coloris miel, sable et ocre pour réchauffer une aire ouverte. Panneaux de lamelles de bois massif (Nivello, 6,98$ le pi2, chez BMR et sur bmr.co).

  • Éclat métallisé

On optimise l'éclairage avec des carreaux métalliques qui accrochent la lumière. On choisit ces panneaux miroitants en PVC ou en thermoplastique, deux matériaux peu poreux, résistants à la chaleur et solides. Panneaux de thermoplastique (8,32$ le pi2, chez BMR et sur bmr.co).

Des réponses à nos questions

Doit-on faire tremper le papier peint dans une colle avant de le poser? Le papier peint est maintenant préencollé. On n'a plus besoin de l'imbiber de colle, car c'est sur le mur qu'on étale cette dernière. De même, assemblé sur un support de fibres textiles, il ne se déchire plus. La découpe se fait directement sur le mur à l'aide d'un couteau tout usage.

Le papier se retire-t-il aussi facilement qu'il se pose? Si on prend la peine de peindre la surface au latex avant, on pourra dire adieu à la décolleuse à vapeur. Cette astuce évite aussi les fâcheuses démarcations qui apparaissent entre les bandes de papier au fil du temps, car le papier se contracte et se détend comme le bois.

Comment estimer la quantité de papier peint nécessaire? On calcule le périmètre du mur. On multiplie par la hauteur du plafond. On divise le nombre obtenu par la surface couverte par le rouleau (25 pi2 pour un rouleau simple, 44 pi2 pour un format double). Et on ajoute 15% au résultat final pour éviter le fractionnement du motif.

Et pour les adhésifs? La surface nécessaire correspond à celle de l'autocollant, dont le coût oscille entre 50$ pour un tatouage temporaire et 300$ pour une murale grand format. On prévoit quelques dollars de plus pour l'achat d'un racloir qui évacuera l'air sous le décalque. Si l'adhésif occupe un mur entier, il est plus prudent de le faire installer par un maître tapissier.

Peut-on installer des carreaux adhésifs ou des décalques sur un revêtement existant? Plus minces qu'une feuille de papier, les décalques laissent entrevoir les imperfections. Et, dans certains cas, le placoplâtre ou l'apprêt au latex limitent leur adhérence. En revanche, les dalles de porcelaine de 4 mm d'épaisseur et les carreaux à coller s'installent mieux sur le gypse ou sur un dosseret existant. Les carreaux de porcelaine se fixent à l'aide d'une colle à céramique. Les carreaux à coller se repositionnent en cours d'installation et on peut les percer pour fixer des plaques électriques ou de la robinetterie.

Comment fixe-t-on des panneaux décoratifs? Certains panneaux sont autocollants, mais la majorité se fixent à l'aide d'une couche d'adhésif imperméable et de quelques vis de finition. Pour réussir l'effet bois embossé ou la fausse brique comme une experte, on recherche les panneaux dont les extrémités embouvetées s'emboîtent en dissimulant les joints. Du coup, on s'évite l'ajout de moulures de finition ou l'étape du mortier. Par contre, cet avantage a un prix. Les panneaux d'essences exotiques avoisinent 100 $ le pied carré. On obtient ce cachet rustique à moindre coût en fixant, par exemple, une étroite bande de mélèze au centre d'un mur pour créer une chic console.

Merci à Laura Sage, de Papiers peints Cole & Son, à Valérie Perreault, vice-présidente de MaMurale, et à Louis Brun, directeur marketing chez Quincaillerie Richelieu, pour leurs précieux conseils. .

Commentaires

Partage X
Décoration

Donner du style à ses murs

Se connecter

S'inscrire