1. Inspecter le toit

Pour écarter tout risque d'infiltration d'eau, on vérifie qu'il n'est pas endommagé et on fait les réparations nécessaires, au besoin. On calfeutre portes et fenêtres, on enlève les feuilles mortes des gouttières en s'assurant qu'elles coulent bien.

2. Tailler les branches d'arbres

Couper celles qui surplombent la maison pour éviter qu'elles n'endommagent le chalet durant les intempéries.

3. Emporter la nourriture

Afin de ne pas attirer les petits animaux, on emporte avec nous tous les aliments et bouteilles, et même les conserves. Après avoir vidé et lavé le réfrigérateur, on pense à le dégivrer. Pour éviter les moisissures et les mauvaises odeurs, on laisse la porte ouverte.

4. Préparer les chambres

On range les draps des lits (après les avoir lavés) à l'abri de l'humidité dans des bacs hermétiques.

5. Couper l'électricité, vérifier la cheminée, débrancher les appareils

On réduit tout risque d'incendie en coupant l'électricité et le chauffage. On ferme aussi le foyer et on fait vérifier la cheminée par un professionnel. On enlève les papiers, journaux, chiffons et produits chimiques et on n'oublie pas de débrancher les appareils électroniques.

6. Couper l'eau et vidanger la tuyauterie

On coupe l'eau et on vidange les tuyaux pour éviter qu'ils n'éclatent à cause du gel. On vide le réservoir d'eau chaude, la plomberie liée au lave-vaisselle et à la laveuse. Il n'est pas superflu de faire appel à un expert.

7. Faire le tour du chalet

On remise le mobilier et les accessoires de jardin et on vérifie que les portes et fenêtres sont bien fermées et verrouillées. Juste avant de partir, on emporte avec nous tous les objets de valeur et on laisse les rideaux ouverts, pour montrer aux curieux qu'il n'y a rien d'intéressant!

8. Penser aux assurances

Comme on ne prévoit pas en faire usage durant l'hiver, on prévient notre compagnie d'assurance de la fermeture du chalet.