Décoration

20 conseils pour un bureau à la maison pratique et agréable

Auteur : Coup de Pouce

Décoration

20 conseils pour un bureau à la maison pratique et agréable

L'emplacement

  • Idéalement, on consacre une pièce fermée à notre bureau: la coupure sera nette avec le reste de la maison, et cela nous évitera d'être dérangée par les allées et venues des membres de la famille.
  • À défaut, on se réserve un espace où notre matériel pourra être installé à demeure. Dans ce cas, pour s'isoler, on peut utiliser des draperies ou des panneaux coulissants. S'il n'y a pas de fenêtre, on clôture l'espace avec une étagère large ou des paravents qui laisseront passer la lumière de la pièce adjacente.
  • Si on s'installe au sous-sol, on opte pour des couleurs claires et lumineuses (jaune doux ou crème, par exemple) ou des couleurs froides (bleu, gris, blanc, etc.) qu'on pourra réchauffer avec des couleurs chaudes et vives en petites doses. On porte une attention particulière à l'éclairage.
  • On n'a pas de fenêtre? Une astuce: on simule une fenêtre à l'aide de fluorescents recouverts de plexi et fixés au mur, puis garnis de voilages délicats.

 

Le mobilier

  • Avant d'acheter du mobilier, on s'assure de faire une bonne analyse de nos besoins, à court et à plus long terme. Quelques questions à se poser:
- De quels appareils et de quel matériel ai-je vraiment besoin?
- Utiliserai-je mon bureau pour de longues périodes?
- Est-ce que d'autres membres de la famille auront besoin d'utiliser l'espace? Si oui, quels sont leurs besoins?
- Quels documents ai-je besoin de classer? et en quelle quantité? Exemple: papiers personnels, dossiers de travail, magazines, articles de bricolage pour les enfants, livres, etc.
- Y a-t-il du mobilier dont je dispose déjà qui pourrait convenir à mes besoins?
  • La plupart des bureaux d'aujourd'hui offrent l'espace nécessaire pour accueillir l'équipement informatique de base (ordi, écran, clavier et souris). Si on dispose aussi d'un scanner ou d'une imprimante, on prévoit un plus grand bureau ou on installe une tablette à proximité.
  • Côté matériaux, on a le choix entre la mélamine ou le contreplaqué, abordables mais peu résistants; le bois, plus résistant et qui peut être réparé en cas d'accident; et le métal, la vitre et le plexi, pratiques mais facilement rayés.
 

L'éclairage

  • Il est inutile d'éclairer l'écran d'ordinateur puisque celui-ci est une source de lumière en soi. On éclaire plutôt notre surface de travail.
  • Pour limiter la fatigue oculaire, on combine différentes sources, par exemple: un plafonnier muni d'un gradateur pour moduler l'éclairage en fonction de nos besoins, et une lampe de table pour éclairer notre plan de travail.
  • Les lampes halogènes offrent un éclairage intense et diffusent une lumière blanche qui peut éblouir et fatiguer les yeux. L'option la plus populaire demeure la lampe fluocompacte dont la lumière, plus douce, est idéale pour la lecture.

 

La surface de travail

  • Autour de nous, on imagine un cercle de la longueur de nos bras: c'est dans ce périmètre qu'on devrait retrouver les articles qu'on utilise régulièrement. On dispose le reste plus ou moins près de nous, selon la fréquence d'utilisation.
  • On place le téléphone du côté opposé à notre bonne main; de cette façon, le fil ne nous gênera pas pour écrire. On peut aussi opter pour un sans-fil.
  • On garde un petit bac de rangement ou un panier à portée de la main; on pourra y déposer les papiers en attente de classement. Au moins une fois par semaine, on prend un moment pour les ranger.
  • Notre surface de travail est trop petite? Des étagères seront fort utiles. Pour déterminer la hauteur où les poser, on s'assure qu'on peut les atteindre facilement quand on est assise. Un espace de 15 et 20 po entre la surface de travail et la première tablette est normalement adéquat; on prévoit 15 po entre les tablettes de façon à pouvoir y ranger les documents de format légal.

 

Le rangement

  • Notre bureau ne doit pas servir d'entrepôt: on range les éléments qui ne sont pas reliés au travail ailleurs.
  • Plus les objets sont utilisés, plus ils doivent être placés près de nous. Tout ce qui ne sert pas souvent, comme nos déclarations d'impôt d'il y a cinq ans ou nos albums photos, peut être rangé dans des endroits moins accessibles.
  • On résiste à la tentation d'acheter des appareils et babioles dont on ne se servira jamais et on se débarrasse de ce qui est désuet.
  • Des fils et câbles qui traînent encombrent l'espace et créent une impression de désordre. On les regroupe avec des attaches de plastique ou un cache-cordons, en prenant soin de les identifier au préalable; on s'évitera ainsi de devoir en débrancher plusieurs avant de trouver le bon!
  • Un classeur à deux tiroirs suffit habituellement pour ranger nos papiers personnels (documents notariés, relevés bancaires, assurances, rapports d'impôt, etc). Si on ne dispose que d'un tiroir ou qu'on a besoin de plus d'espace, on peut compléter avec un porte-documents portatif, moins cher mais toutefois moins résistant.
  • Pour éviter de mélanger nos documents personnels avec ceux du bureau, on prévoit des espaces différents pour chacun.

Commentaires
Partage X
Décoration

20 conseils pour un bureau à la maison pratique et agréable

Se connecter

S'inscrire