Animaux

Un Noël sécuritaire avec notre animal de compagnie

Un Noël sécuritaire avec notre animal de compagnie

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Animaux

Un Noël sécuritaire avec notre animal de compagnie

Nous voulons tous que nos souvenirs de Noël soient mémorables et sans tracas. Comme mes animaux ont toujours le don de se mettre les pattes dans les plats, j'ai rencontré Mélanie Cukierman et Charles Rochette, vétérinaires, afin qu'ils me prodiguent leurs conseils en matière de sécurité animale en cette période du temps des fêtes.

L'arbre de noël

Il a beau être habilement décoré, notre sapin comporte son lot de dangers. «En effet, les glaçons et les guirlandes sont très prisés des chats, qui aiment y mettre la patte et les mordiller, affirme Dre Cukierman. Chaque année, de nombreux chats sont hospitalisés après en avoir ingéré. Ces décorations peuvent blesser, voire obstruer le système digestif, et si on n'intervient pas, l'animal peut parfois en mourir», confie-t-elle. De plus, de nombreux chats voudront grimper dans le sapin, le faisant ainsi tomber par terre. Les chiens à longue queue et ceux qui s'amusent énergiquement près de l'arbre peuvent aussi le renverser. Et si les boules se brisent en heurtant le sol, l'animal peut se blesser les coussinets en posant la patte sur un éclat. Pour assurer une bonne stabilité à l'arbre, on le fixe au plafond au moyen de fil à pêche et d'un crochet. On privilégie aussi des décorations incassables et plus grosses que la gueule de l'animal afin qu'il ne les avale pas.

Les lumières décoratives

Un grand nombre d'animaux utilisent les cordons électriques pour jouer. «J'ai eu l'occasion d'examiner de nombreux animaux qui avaient été électrocutés en mordillant les fils, raconte Dre Cukierman. Ce type d'accident affecte particulièrement les jeunes chats et les chiens, qui ont tendance à mordiller tout ce qu'ils trouvent. Pour éviter qu'un tel drame ne survienne chez nous, on débranche les décorations lumineuses lorsqu'on ne peut pas surveiller notre animal.»

La visite

Pendant les fêtes, les invités se succèdent pour festoyer. Toute cette animation peut causer du stress chez notre animal de compagnie. Dans plusieurs cas, il profitera du va-et-vient dans la maison pour prendre la poudre d'escampette. Et la dernière chose qu'on souhaite, c'est perdre notre animal. «L'idéal est de l'isoler dans une pièce à l'écart jusqu'au départ des invités afin qu'il puisse relaxer en toute sécurité», suggère la vétérinaire.

Le buffet

Il est important de demander à nos invités de n'offrir de la nourriture à notre animal sous aucun prétexte. «Chacun pense qu'une petite bouchée de ceci ou de cela ne fera pas de tort. Par contre, si chaque invité le fait, l'animal finit par ingérer une très grande quantité de nourriture. Son système digestif n'est pas préparé à digérer de tels aliments. Il peut donc souffrir de troubles digestifs», explique Dr Rochette. Ce conseil fort pratique nous évitera de ramasser des substances biologiques malodorantes sur le sol en plus des papiers d'emballage... De plus, certains aliments sont toxiques pour les chats et les chiens: «C'est le cas, entre autres, du chocolat, des raisins (dans les tartes et les gâteaux) et des oignons (dans les ragoûts et les farces)», ajoute Dr Rochette.

Attention aux plantes!

Les plantes qui agrémentent notre décoration intérieure durant le temps des fêtes, comme le houx, le poinsettia et le gui, sont aussi extrêmement toxiques pour nos animaux. Mieux vaut opter pour des plantes artificielles, ou les installer hors de leur portée.

À lire:  5 questions à se poser avant d'adopter un chien

 

Commentaires

Partage X
Animaux

Un Noël sécuritaire avec notre animal de compagnie

Se connecter

S'inscrire