Animaux

Les chiens croisés jouissent-ils d'une meilleure santé que les chiens de race?

iStock Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Animaux

Les chiens croisés jouissent-ils d'une meilleure santé que les chiens de race?

QUESTION:

«J'ai un goldendoodle (croisement entre un golden retriever et un caniche), et le vétérinaire pense qu'il souffre d'une dysplasie des hanches. Je croyais que les chiens issus de croisements couraient moins de risques que ceux de race pure d'avoir des maladies. Mon animal est-il une exception?»

RÉPONSE:

Aucun chien n'est à l'abri des maladies. Cela dit, il existe des affections qui touchent plus fréquemment certaines races. Par exemple, le bouvier bernois est sujet aux problèmes de hanches, et le boxer, aux troubles cardiaques. Quant aux chiens croisés, ce sont de véritables boîtes à surprises qui peuvent souffrir de n'importe quelle maladie.

Il est important de faire examiner les chiens et de leur faire passer des tests médicaux avant de les autoriser à se reproduire, afin de s'assurer qu'ils ne présentent aucune anomalie. Un examen ne suffit pas. Grâce à la connaissance de l'état de santé des parents, on peut réduire le risque de maladies chez les chiots. Par ailleurs, il est recommandé d'analyser la lignée des chiens pour avoir une idée de leur patrimoine génétique. Ainsi, on dispose de renseignements sur la santé de membres de plusieurs générations, ce qui permet d'extrapoler des données au sujet de l'état d'un animal en particulier.

Le golden retriever, le bouvier bernois, le berger allemand et le dalmatien sont des races qui ont connu (et qui connaissent encore) une grande popularité. Pour répondre à la demande, certains éleveurs, ou pseudoéleveurs, négligent la santé de leurs chiens reproducteurs. D'autres sont consciencieux et ont un sens éthique développé mais, dans un tel contexte, il faut être prudent au moment de choisir un chien de race. En ce qui concerne les chiens issus de croisements, comme votre goldendoodle, sachez que les usines à chiots, les animaleries et les particuliers sans scrupules profitent de l'engouement pour les chiens au genre unique et les vendent à des prix exorbitants.

Les vétérinaires Geneviève Plourde et Marie-Christine Pigeon «constatent dans leur pratique autant de troubles de santé chez les chiens croisés que chez les chiens de race ».

La source du problème, selon elles, est la mauvaise sélection des reproducteurs, ce qui engendre des anomalies héréditaires à long terme. Elles poursuivent: «Les maladies héréditaires les plus fréquentes sont les malformations des articulations, les troubles cardiaques, les anomalies oculaires et les affections cutanées. Comme certaines des races canines les plus populaires sont souvent soumises à des choix douteux sur le plan de la reproduction, davantage de maladies apparaissent. La quantité a malheureusement le dessus sur la qualité, et on observe beaucoup plus d'affections héréditaires chez ces chiens.»

Rien ne garantit que notre chiot n'aura pas de problème de santé grave. Malgré tous les efforts des bons éleveurs, la génétique demeure imprévisible.

Il n'est ni mieux ni pire d'adopter un chien croisé qu'un animal de race, mais les gens devraient choisir leur compagnon dans un refuge plutôt que dans une usine à chiots.

Consultez les 50 questions/réponses sur les chiens dans Mon chien chez le psy Tome 2, de Jean Lessard et Isabelle Borremans, aux Éditions Transcontinental, 22,95$

 

 

 

 

 

 

À LIRE AUSSI: Comment s'y prendre avec un chien tannant

Commentaires
Partage X
Animaux

Les chiens croisés jouissent-ils d'une meilleure santé que les chiens de race?

Se connecter

S'inscrire