Animaux

Bien se préparer au deuil animal

Par
Bien se préparer au deuil animal

  Photographe : Adobe

Animaux

Bien se préparer au deuil animal

Par

Tout comme les humains, les animaux peuvent développer divers problèmes et inconforts en vieillissant. Il est normal, par exemple, que votre chien coure avec moins de vigueur ou que votre chat prenne un peu de poids avec l’âge.

Cependant, il arrive que les bobos et les désagréments de nos petites bêtes nuisent à leur qualité de vie et que les soins prodigués ne suffisent plus. Il faut alors consulter un vétérinaire de confiance. Seul un professionnel, ceux de chez Passionimo par exemple, pourra vous guider à travers toutes les étapes de ce choix difficile qu’est l’euthanasie.

En attendant cette rencontre indispensable, voici un petit guide pour mieux vous préparer à quitter votre animal de compagnie.

Reconnaître le bon moment

Comment savoir si c’est le moment de dire adieu à votre compagnon?

C’est à vous de le décider. On ne peut pas presser les choses, mais il faut tout de même prioriser le bien-être de l’animal avant le vôtre. Si votre ami semble malade, fatigué ou qu’il ne peut plus accomplir certaines actions simples (se lever, manger, aller faire ses besoins…), il faut consulter un vétérinaire de confiance. Celui-ci pourra procéder à un examen complet et mieux vous informer sur l’état de santé de votre chien ou de votre chat.

Rappelez-vous que plusieurs options peuvent être explorées avant de choisir l’euthanasie. Une opération, des médicaments ou de nouvelles habitudes de vie sont à considérer avant d’opter pour ce dernier recours parfois nécessaire.

Pour vous aider à rationaliser la décision, vous pouvez établir un calendrier de santé. Chaque jour, notez si la journée a été bonne ou mauvaise pour votre animal. Lorsque vous remarquerez une recrudescence des mauvais jours, c’est qu’il est probablement temps de consulter à nouveau votre vétérinaire.

La rencontre préparatoire

Lors de cette rencontre, vous pourrez passer au travers du processus d’euthanasie ensemble afin de vous préparer pour le Jour J. Afin de minimiser la douleur liée à cette épreuve, le vétérinaire vous demandera de prendre certaines décisions en amont – celles liées à la dépouille de votre compagnon, notamment.

Ces discussions seront ardues, mais nécessaires. Sachez que votre vétérinaire et toute son équipe sont extrêmement bien préparés pour des situations comme la vôtre. La plupart des employés de votre clinique ont eux aussi vécu un deuil animal : ils comprennent donc entièrement votre peine et vous épauleront tout au long de cet événement douloureux.

Le Jour J

Le jour de votre rendez-vous, présentez-vous chez votre vétérinaire. Vous pouvez bien sûr être accompagné.

La mort d’un animal domestique est toujours difficile. C’est pourquoi vous avez le choix d’assister ou non à l’événement. Si vous décidez d’accompagner votre ami jusqu’au dernier moment, renseignez-vous sur la procédure afin d’éviter les surprises lorsqu’elle sera entamée.

Selon son tempérament, votre petite bête pourrait être nerveuse à l’arrivée en clinique. Vous pouvez apporter un coussin, un jouet ou une couverture lui appartenant pour la réconforter. Le vétérinaire pourrait toutefois devoir installer un cathéter ou administrer un tranquillisant afin de réduire le stress de l’animal. Le tranquillisant contient aussi des analgésiques efficaces qui réduisent la douleur chez l'animal.

Le docteur procédera ensuite à l’euthanasie en injectant un médicament très puissant qui causera d’abord une perte de conscience, une mort cérébrale puis un arrêt respiratoire et cardiaque. Soyez assurés que tout se déroulera très rapidement et sans douleur pour votre compagnon.

Une fois la procédure terminée, vous aurez tout le temps nécessaire pour vous recueillir. Ne retenez pas le torrent d’émotions qui pourrait vous envahir: laissez-vous aller.

Processus deuil animal

  Photographe: Adobe

Le processus de deuil

Pour votre famille et vous, c’est alors le processus de deuil qui s’entame. Comme pour la perte d’un être cher, vous traverserez une gamme d’émotions réparties sur de bonnes et de moins bonnes journées. Soyez patient et accordez-vous le temps nécessaire pour vivre votre peine.

Si vous avez de jeunes enfants, fort est à parier que cette épreuve de deuil sera une première. Or, tout comme les adultes, ils peuvent grandir de cette expérience difficile.

On conseille d’être honnête avec les enfants et de leur expliquer la situation avec un vocabulaire simple. Laissez vos petits exprimer leurs sentiments et reconnaissez leur peine. Vous pouvez également prévenir l’école ou la garderie si vous en ressentez le besoin.

Les enfants seront probablement agités et tristes dans les jours à venir. Pour faciliter le deuil, vous pouvez garder un item ayant appartenu à l’animal (jouet, coussin, lit) ou organiser une petite cérémonie d’adieu.

Perdre un animal, c’est un peu comme perdre son meilleur ami. Vous vous ennuierez de ses miaulements, de votre routine matinale ou encore de vos visites au parc à chiens. C’est pourquoi il vaut mieux profiter pleinement de vos compagnons pendant qu’ils sont encore à vos côtés et ne pas trop penser à leurs vieux jours. Les animaux vivent pleinement le moment présent et c’est ce que vous devriez faire aussi!

Pour vous épauler dans les moments difficiles, entourez-vous d’une équipe vétérinaire professionnelle comme celle de Passionimo. Pour encore plus de conseils sur le deuil animal, visionnez l’entrevue avec Marilou et la Dre Lucie Henault.

Commentaires

Partage X
Animaux

Bien se préparer au deuil animal

Se connecter

S'inscrire