Vacances et voyage

En Thaïlande avec Maya

Coup de Pouce
Vacances et voyage

En Thaïlande avec Maya

Cinquante-huit heures. Dans 58 heures, nous nous envolerons pour Bangkok. *** Certains voyages marquent plus que d'autres. Moi, j'avais 26 ans. J'avais décidé de mettre entre parenthèses une carrière de chroniqueuse et de reporter télé pour aller faire tourner des ballons sur mon nez. Moi, toute seule dans un pays dont je ne savais à peu près rien: la Thaïlande. Les cinq semaines que j'y ai passées équivalent à au moins cinq ans sur ma ligne de vie en terme d'intensité, de découvertes, de défis et d'apprentissage sur moi-même. Moi, toute seule avec mes peurs et mes rêves. Surtout mes rêves. J'avais déjà pris la décision de voyager pendant au moins une année, mais c'est quelque part entre Ko Tao et Bangkok que j'ai choisi d'embrasser l'Asie. La suite m'a emmenée à Singapour, Taïwan, au Cambodge, à Hong Kong... mais c'est une autre histoire (que je raconte d'ailleurs dans mon livre Cartes postales d'Asie;-). Une grande histoire d'amour avec un continent dont je ne me lasse pas. Ce qui me manque le plus de l'Asie au quotidien? Son chaos. J'aime ses marchés bruyants et agités, ses couleurs aveuglantes, ses taches, ses odeurs parfois nauséabondes. Surtout, surtout, j'aime son intensité. Elle m'apaise, moi, l'hyper-intense de nature. La magie se produit à la seconde où je sors de l'aéroport. Comme si mon pouls se mettait à battre enfin au bon rythme. *** Dans cinquante-huit heures, je serai dans l'avion avec Maya. La magie opèrera-t-elle même si je devrai veiller sur ma prunelle plutôt qu'être à l'écoute de mes pulsions d'ex- backpackeuse? Aurai-je autant de plaisir dans ce chaos alors que je devrai avoir des yeux tout le tour de la tête pour ne pas la perdre dans une foule? Appréciera-t-elle ce chaos, elle? Je suis pleine d'appréhensions, mais encore une fois, l'enthousiasme domine. J'ai si hâte de lui faire découvrir ce bout de continent (elle est venue à Taïwan à l'âge de 18 mois mais n'en garde bien sûr aucun souvenir)! Si hâte de manger un pad thai sur la rue en sa compagnie! Si hâte de l'emmener voir le Grand palais! Si hâte... Oui, le rêve est toujours bel et bien mon moteur malgré les onze années de plus. Évidemment, un tel voyage demande un peu plus de préparation. La semaine dernière, nous sommes allées faire nos mises à jour de vaccins (voir ci-bas pour mes conseils à ce sujet). J'ai troqué ma valise pour mon sac à dos et ma trousse de premier soin prend plus d'espace que ma trousse de maquillage (remarquez, c'est généralement le cas dans tous mes voyages!). Malgré tout, c'est le périple qui laissera le plus de place à l'improvisation depuis le début de ce projet. En date d'aujourd'hui, je sais où nous dormirons les deux premières nuits, mais c'est tout. L'itinéraire? J'ai un plan (nous serons là-bas seulement 11 jours!), mais je ne veux rien couler dans le béton. La Thaïlande est probablement le pays d'Asie le plus « tourists friendly». Tout y est facile. Alors je fais confiance à mon instinct. Au hasard. Et j'ai le sourire fendu jusqu'aux oreilles en écrivant ces mots. :-) Pratico-pratique: • Bien sûr, je me suis informée au sujet des inondations. Plusieurs sites permettent d'être tenu au courant de leur évolution, comme celui-ci. Il existe même une carte Google pour savoir quelles zones sont inondées. Des sites comme CNN me permette aussi d'avoir les dernières nouvelles. • Si vous planifiez un voyage en Asie (ou ailleurs), renseignez-vous le plus tôt possible à propos des vaccins à recevoir. Certains exigent plus d'une dose et une période d'attente est nécessaire entre les rendez-vous. Je fréquente la Clinique Santé-Voyage du CHUM depuis 1999 (j'en étais à ma quinzième visite la semaine dernière!). Il est possible de voir des fiches sur les maladies qui sévissent un peu partout sur leur site Web. J'aime me rendre chaque fois au même endroit puisqu'ils ont déjà mon dossier en mains. Il faut compter des frais de visite et le prix des vaccins varie énormément (oui, ça coûte cher!). • La malaria? Avant de se bourrer de pilules, il faut avoir une idée (au moins minimale) de son itinéraire. Elles ne sont pas forcément nécessaires si vous logez dans des hôtels de luxe et restez seulement quelques jours au pays! Certains médicaments ont des effets secondaires fort indésirables (vous voulez que je vous raconte à quel point je suis devenue paranoïaque en testant le Lariam avant mon premier voyage en Afrique?...). Alors n'hésitez pas à poser des questions au médecin. Cela dit, je ne prends généralement pas «de chance». • Quelques bonnes ressources à consulter si vous vous posez des questions sur la santé à l'étranger: Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, Agence de la santé publique du Canada et liste des cliniques santé-voyage au Canada. • Mes conseils pour un long vol? Un iPod rempli de jeux et de films pour divertir Fiston ou Fillette, un cahier à colorier et des crayons, des collations, des écouteurs (pour les films) et des bouchons pour les oreilles (pour la maman!;-). Rien de bien différent des autres voyages... Tous les experts vous diront de vous lever régulièrement pour activer la circulation sanguine. C'est vrai. Mais dormir fait également un bien fou! Boire beaucoup d'eau aussi (et ça nous force à nous lever souvent!). Merci à Qatar Airways, grâce à qui nous nous envolerons pour Bangkok et à Tourism Authority of Thailand. Pour découvrir les autres billets d'Un baluchon pour deux, par ici.

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

En Thaïlande avec Maya

Se connecter

S'inscrire