Vacances et voyage

Le bœuf VitaliPré (Abitibi-Témiscamingue)

Billet de blogue par
Le bœuf VitaliPré (Abitibi-Témiscamingue)

Les bêtes d’Yves Marcoux, producteur de bœufs Photographe : Coup de Pouce

Vacances et voyage

Le bœuf VitaliPré (Abitibi-Témiscamingue)

Billet de blogue par

Katerine-Lune est partie pendant cinq jours à la découverte de la cuisine, des restaurants et des producteurs de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle partage avec nous ses tuyaux bouffe. Tuyau bouffe du jour: le bœuf VitaliPré de l’Abitibi-Témiscamingue. L’élevage bovin représente la moitié de toute la production agricole de la région. L’Institut de recherche en agroalimentaire de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue souhaite, par ses travaux, encadrer et soutenir la production bovine ainsi que diminuer ses impacts environnementaux. Six fermes élèvent actuellement des bœufs VitaliPré et suivent un cahier de charge précis: les bêtes sont nourries au lait maternel et finies à l’herbe sans hormones de croissance ni antibiotiques ajoutés. Afin de faire connaître cette viande maigre, le chef Ronnie Lysight travaille sur des produits de transformation et propose des recettes à ses collègues restaurateurs. Un bel exemple qui stimule la production régionale, de l’élevage à la consommation. On retrouve ce bœuf en boucherie, mais aussi dans les menus de Chez Jezz, (Vous avez déjà lu mon tuyau sur ce plat divin), Chez Eugène, Forestel et Olive et Basil.  

Le napoléon de bœuf VitaliPré servi Chez Jezz  

Pour plus d’information : VitaliPre.com Ce tuyau bouffe a été écrit à la suite d’une invitation de Tourisme Abitibi-Témiscamingue.   Pour découvrir d’autres tuyaux bouffe de Katerine-Lune Rollet, visitez son blogue  katerinerollet.com  ou suivez-la sur Twitter @katerinerollet .

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

Le bœuf VitaliPré (Abitibi-Témiscamingue)

Se connecter

S'inscrire