Vacances et voyage

La route des vins de l'Ontario

La route des vins de l'Ontario

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Vacances et voyage

La route des vins de l'Ontario

On connaît tous les célèbres chutes Niagara, dont le spectacle saisissant attire les touristes du monde entier. On connaît toutefois moins la région qui se situe juste aux abords des chutes. Pourtant, on y trouve une multitude d'auberges, de restaurants et d'activités en tout genre, allant du Festival de théâtre George-Bernard-Shaw, à la promenade en vélo le long de l'escarpement de la rivière, jusqu'à la dégustation de vins dans un des très nombreux vignobles de la région.

La péninsule du Niagara, située à environ huit heures de route de Montréal, est l'endroit parfait pour découvrir toute la diversité et la qualité – de plus en plus grande – du vin ontarien. Un plus: la route qui sépare la ville de Grimsby (là où commence la route des vins) et le charmant village de Niagara-on-the-Lake est parsemée de panneaux routiers nous indiquant le chemin à suivre. Toutefois, avant d'entreprendre ce circuit, on a avantage à se procurer le Guide officiel – publié par le Conseil des vins de l'Ontario – qui contient une carte détaillée des régions vinicoles. On le trouve facilement aux comptoirs d'information touristique à Grimsby et ailleurs ou encore sur le site Wines of Ontario (en anglais).

Si on veut pleinement apprécier ce voyage, l'idéal est d'y consacrer deux ou trois jours. Cela nous permettra ainsi de visiter une dizaine de vignobles la région en compte près de 50! et de découvrir différents types de vin.

Pour bien en profiter
La plupart des vignobles étant ouverts tous les jours de 11h à 17h, la journée idéale consiste en une ou deux visites dans la matinée, avant de continuer notre route en après-midi pour s'arrêter dans deux ou trois autres vignobles. Au-delà de cette limite, on arrive difficilement à distinguer les subtilités du vin… et de la route! D'ailleurs, si on désire réellement apprécier notre visite, il est préférable de recracher le vin que l'on goûte. Ça peut paraître inélégant mais, comme tous les professionnels du vin le font, on ne doit pas se gêner pour les imiter!C'est une bonne idée d'alterner la visite d'une grande maison comme Jackson Triggs avec une plus petite comme le Vignoble Rancourt où l'on aura peut-être la chance de déguster le vin en compagnie du propriétaire qui se fera un plaisir de partager sa passion avec nous. De même, pour jouir de notre visite au maximum, on n'hésite pas à s'entretenir avec les responsables des dégustations. Ils sont formés pour nous parler de leurs vins, qu'ils connaissent comme le fond de leur poche. C'est en leur posant des questions et en dialoguant avec eux qu'on pourra développer notre connaissance et stimuler notre goût pour l'univers quasi infini des vins.

On demande de 2 à 3$ pour goûter à un vin. Dans certains cas, on propose une dégustation plus complète à 10$, incluant plusieurs vins ainsi qu'une visite guidée du vignoble. Si on a le temps, cette dernière option est préférable, car en apprenant comment est fabriqué le produit que l'on boit, on l'apprécie davantage.

Le vin de glace
La spécialité de la région est le fameux vin de glace, qu'on élabore dans des conditions très strictes avec des raisins ayant été récoltés en plein hiver. Le gel ayant enlevé au raisin une bonne partie de son eau pour y laisser un jus extrêmement sucré, il en résulte un produit à la fois rare et délicieux, qui se boit généralement comme digestif ou pour accompagner un dessert. En 1991, le vin de glace Inniskillin a gagné un prix au Vinexpo de Bordeaux. Résultat: la perception des spécialistes – qui auparavant dénigraient ce type de vin – a changé favorablement! En fait, nombre d'experts ont longtemps sous-estimé les vins ontariens en général, lesquels comptent pour 80 % de la production canadienne. Mais les chardonnays au goût de beurre et les cabernets francs ontariens ont su faire leur place.

Manger et dormir à Niagara
Situé au coeur de la région se trouve le village de Niagara-on-the-Lake. Autrefois la capitale du Haut-Canada, on y trouve plusieurs lieux historiques, dont le Fort George qui contient un musée fort instructif sur l'histoire du Canada et de cette région jadis convoitée par les États-Unis. L'architecture victorienne des maisons et la présence de nombreuses boutiques rendent la balade sur la rue principale de ce village très agréable. On y trouve également des restaurants pour tous les goûts, dont le populaire Stone Road Grille qui est, parait-il, à la fois bon et abordable.

Pour se loger, Niagara-on-the-Lake constitue aussi une bonne option, quoique la popularité du lieu tend à faire monter les prix. On peut souvent trouver mieux et moins cher si on se rend un peu plus au nord, comme au Comfort Inn On aime le camping? Tant mieux! En plus d'être économique, la région en possède tellement qu'on n'a même pas besoin de réserver sa place.

Pour plus d'infos, on visite Ontario Travel

Bonne route!

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

La route des vins de l'Ontario

Se connecter

S'inscrire