Vacances et voyage

Des vacances en VR, pourquoi pas?

Des vacances en VR, pourquoi pas?

   Photographe : iStock

Vacances et voyage

Des vacances en VR, pourquoi pas?

Partir en voyage en véhicule récréatif comporte de nombreux avantages. C’est pourquoi un si grand nombre de Québécois l’ont adopté. Quelques conseils.

Très populaires auprès des familles et des retraités, les véhicules récréatifs sont la solution parfaite pour ceux qui veulent voir du pays en emportant un maximum d'effets personnels. Bien sûr, il faut aimer conduire et préférer les beautés de la nature aux grands hôtels, mais les amoureux de camping qui ont envie de confort n'y trouveront que des avantages. «C'est un peu comme une maison sur roues, explique Marc Rémillard, directeur des opérations de Roulottes Rémillard. Quand on voyage en avion ou en voiture, il y a une limite à ce qu'on peut emporter, tandis qu'en VR, on a toutes nos choses sous la main. Et c'est beaucoup moins compliqué quand on part avec les enfants.»

D'abord, définir ses besoins

Avant de louer (ou d'acheter) un VR, il faut évaluer ses besoins: De combien de lits et d'espace souhaite-t-on disposer? A-t-on besoin d'un climatiseur, d'une douche, ou même d'un foyer? Si on souhaite se tourner vers un modèle non motorisé, il faut aussi savoir quelle masse maximale notre véhicule peut tirer. «Selon le type de camping qu'on veut faire, explique Normand Joannette, passionné de VR depuis 1999, les besoins ne sont pas les mêmes! Le camping sauvage ne nécessite qu'un petit VR mais plus d'organisation, alors que le camping cinq étoiles - avec eau, électricité et égouts - nous permet d'avoir une plus grosse unité.»

Bon à savoir

  • Conduire un VR ne demande qu'un permis de promenade (classe 5). Et si la conduite d'un VR est la plus grande crainte de bien des gens, M. Rémillard se veut rassurant: selon lui, ça s'acquiert très rapidement!
  • De nombreux commerçants offrent un service de location aux vacanciers qui souhaitent en faire l'expérience. Selon le moment de l'année et le modèle choisi, le prix peut varier de 700$ à plus de 5000$ par semaine.
  • On envisage d'acheter? Si on ajoute les frais d'immatriculation, le coût d'entretien, l'essence et l'équipement au prix global de l'achat d'un VR, on peut vite se retrouver avec une facture de 10 000$ et plus, pour un modèle de base. «Ça semble cher, reconnaît M. Joannette, mais on en profite longtemps! Sans compter l'argent qu'on économise en frais de restaurant parce qu'on mange comme à la maison. Et on n'a pas à s'inquiéter des punaises de lit!»
  • Avant de partir, on consulte le site de la Fédération québécoise de camping-caravaning pour plus d'informations sur l'entretien, le réseau de services et une foule de petits trucs concernant notre type de véhicule.

Et si jamais il nous arrive un pépin, on ne s'en fait surtout pas! La communauté des amateurs de VR est tissée si serré que nos voisins se feront un plaisir de nous aider!

 

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

Des vacances en VR, pourquoi pas?

Se connecter

S'inscrire