Vacances et voyage

Des endroits hantés à visiter pour les vacances

� iStockphoto.com Photographe : � iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Vacances et voyage

Des endroits hantés à visiter pour les vacances

Savannah, en Géorgie, aux États-Unis

Selon l’American Institute of Paranormal Psychology, la ville de Savannah, dans l’état de Géorgie, serait la plus hantée des États-Unis. Elle accueillerait de nombreux fantômes et esprits. Au XVIIIe siècle, lors de l’expansion de la ville, les édifices, les maisons, les routes et les lieux de culte ont été littéralement construits sur des cimetières où reposaient les premiers colons et leurs esclaves. L’attrait des fantômes pourrait aussi s’expliquer par le passé violent de la ville qui a été le théâtre de batailles sanglantes pendant la Révolution américaine, en plus d’être frappé par des épidémies et des incendies.

Des apparitions et des activités paranormales ont été signalées dans de nombreuses auberges de Savannah, des restaurants, des résidences privées et les cimetières, comme on peut le constater à bord du Savannah Scary Ghost Tour. Le trajet mène notamment au Candler Hospital et à la Maison du Pirate (Pirates' House), une des maisons les plus fréquentées par les fantômes dans toute la ville.

La Tour de Londres, en Angleterre

Les murs de la Tour de Londres ont été témoins d’un nombre incalculable d’exécutions, de meurtres et de tortures depuis plus de mille ans. Pas étonnant qu’on y signale tant d’apparitions surnaturelles. Un des fantômes les plus connus à y avoir élu résidence est celui d’Anne Boleyn, l’une des femmes d’Henry VIII, décapitée sous l’accusation d’adultère, en 1536. Son spectre apparaîtrait depuis à intervalles réguliers. Certains l’auraient même vue portant dans ses mains sa propre tête!

D’autres condamnées ont été aperçues se promenant sur les remparts, longeant les corridors et traversant les murs, dont Margaret, comtesse de Salisbury, exécutée en 1541 à 70 ans dans des conditions atroces. Le bourreau dut s’y reprendre à trois fois pour la décapiter. Les deux enfants d’Edouard IV se promèneraient aussi quelquefois dans les couloirs en se tenant par la main.

Le Château d’Édimbourg, en Écosse

Le Château d’Édimbourg est hanté par plusieurs fantômes. Le plus célèbre d'entre eux est celui d'un joueur de cornemuse dont la musique résonne souvent entre les murs de la forteresse. Le second est celui d'un joueur de tambour sans tête dont l’instrument résonne dans les tunnels secrets situés sous le château depuis le milieu du XVIIe siècle. Des fantômes des prisonniers français de la guerre de Sept Ans auraient aussi été aperçus.

Certains visiteurs disent avoir été touchés ou tirés par une main invisible, s’être crus observés, avoir vu du brouillard et des lueurs vertes, avoir senti la présence d’ombres mystérieuses, de courants d’air froids ou de perturbations chargées d’émotions, soudaines et inexplicables.

Le Queen Mary de Long Beach, en Californie

Depuis qu’il a cessé d’arpenter les mers, en 1967, le Queen Mary sert d’attraction pour les touristes. Le géant qui fut un des bateaux les plus luxueux de cette époque n’a semble-t-il pas perdu de ses activités paranormales qui lui ont valu la réputation d’être hanté.

Durant ses 60 années de navigation, 49 personnes y ont perdu la vie et de nombreux esprits hanteraient ses couloirs, notamment un jeune membre de l’équipage dans la chambre des machines ainsi que des nageurs dans la piscine de la section de première classe. D’autres parlent du fantôme de Churchill dont en sentirait le cigare dans un des restaurants du bateau.

Des hôtes de l'hôtel ont entendu des pas, depuis leur cabine, et découvert ensuite qu'il n'y avait aucun endroit où marcher à l'endroit d'où provenait le son. D'autres, soudain éveillés au milieu de la nuit, ont vu, au pied de leur lit, une personne les regarder dormir et s'évanouir après quelques secondes.

Le Queen Mary offre une visite Fantômes et légendes qui comprend l’entrée à une exposition toute particulière et une visite libre d’endroits hantés avoisinants.

Venise, en Italie

La ville des amoureux est considérée comme l’une des villes les plus hantées d’Europe. La promenade des Fantômes de Venise propose un voyage à travers le Venise caché, ses histoires de fantômes à donner des frissons et ses légendes de monstres marins. La visite comprend aussi des histoires concernant une vieille prison où les pauvres prisonniers vivaient dans des cellules infestées de rats qui étaient inondés lors des marées hautes. Sans compter les histoires de meurtres qui ont eu lieu le long de la ruelle étroite appelée la rue des Assassins.

L’île vénitienne de Poveglia plonge ses visiteurs dans une atmosphère lugubre, au point de dissuader bien des gens du pays de la visiter, d’autant que des voix spectrales et des pas s’y font fréquemment entendre. On sait que l’île a hébergé les victimes de la Grande Peste et, des années plus tard, un hôpital psychiatrique dont les patients, dit la rumeur, ont servi de cobayes. Aujourd’hui, le site est interdit au public, mais ceux qui s’y sont frottés ont juré que de ne jamais y remettre les pieds

Le Château Frontenac, Québec

Plus près de nous, le Château Frontenac, à Québec, est aussi reconnu pour ses fantômes. Des clients disent avoir croisé une femme en chemise de nuit dans leur chambre. Un autre de ses fantômes serait Louis de Buade, comte de Frontenac et gouverneur général de la Nouvelle-France au XVIIe siècle. L'histoire veut que le fantôme hante les lieux qui portent son nom, en attente de sa fiancée partie en Europe au moment de sa mort. Frontenac apparaîtrait principalement lors de rénovation à l’hôtel.

Source

Expedia.ca

 

Commentaires
Partage X
Vacances et voyage

Des endroits hantés à visiter pour les vacances

Se connecter

S'inscrire