Vacances et voyage

Découvrir New York sans se ruiner

Auteur : Coup de Pouce

Vacances et voyage

Découvrir New York sans se ruiner

N.B. Plusieurs sites Web mentionnés dans l'article sont en anglais seulement.


Ses gratte-ciel à perte de vue et ses quartiers branchés ont rapidement mis New York sur la carte des villes incontournables. La Grosse Pomme propose une culture riche et diversifiée, des musées magnifiques, des restaurants et des hôtels d'avant-garde. Des attraits dont on peut profiter sans se ruiner.

Comment s'y rendre? Comme le coût de stationnement y est très élevé et qu'il est facile de s'y déplacer en métro (efficace et économique!), la façon la plus abordable pour se rendre à New York est définitivement l'autobus (environ 150 $ aller-retour, de Montréal ou de Québec).

Pour se loger, on privilégiera Brooklyn. La raison? L'émergence des hôtels à prix plus abordables que ceux de Manhattan, par exemple. Grâce aux sites Trip Advisor, Hostelmania, ou Travelocity, on pourra dénicher une chambre à un prix raisonnable (entre 75 $ et 150 $ la nuit) et réserver d'avance. Une autre option: les YMCA de Manhattan sont encore moins dispendieux, bien qu'un peu moins luxueux.

Jour 1: visite guidée, théâtre et chinoiseries
À votre arrivée, pourquoi ne pas commencer par faire une balade dans le fameux autobus rouge à deux étages. Très peu dispendieuse, cette aventure nous permettra de voir en quelques heures les merveilles que la ville recèle. On pourra ensuite retourner aux endroits qui nous ont le plus accrochés. Parmi eux figureront peut-être l'Empire State Building, le quartier des affaires, Times Square ainsi que la statue de la Liberté. En fin de journée, direction Chinatown pour profiter des aubaines impressionnantes et déguster d'excellents plats à peu de frais. Pour terminer la journée, pourquoi ne pas aller voir une pièce de théâtre ou une comédie musicale «off Broadway». On paiera ainsi moins cher pour une paire de billets. Pour les inconditionnels de Broadway, il est tout de même possible de trouver des billets de dernière minute à moitié prix.Jour 2: pique-nique, musées et soirée jazzée
On ne peut pas se rendre à New York sans faire une randonnée à Central Park et, – pourquoi pas? – y pique-niquer. Comment s'y rendre? On prend le métro et on descend à la station de la 81e Avenue, près des musées, parmi lesquels figurent le magnifique musée MOMA et le Guggenhein Museum , deux musées d'art contemporain de réputation internationale. On pourra terminer notre parcours culturel par le Metropolitan Museum of Art, un des plus grands musées au monde.

Pour finir la journée à la sauce new-yorkaise, et pour comprendre pourquoi cette ville est la capitale du jazz, on se rend dans Greenwich Village, au Arthur's Tavern , ou au Blue Note; dans Harlem, au réputé Cotton Club ou au Appolo Theatre. Là, on pourra goûter à ce qui se fait de mieux en matière de jazz.Jour 3: virée shopping et design
Troisième et dernière journée, on en profite pour aller voir l'Hudson Hotel, entièrement conçu par le célèbre architecte Philippe Starck. Faute de pouvoir y dormir à cause de ses prix relativement élevés, il est possible de s'y arrêter pour siroter un café. Pour casser la croûte, la boulangerie française Le Pain Quotidien (à différents endroits dans la ville) offre un bel espace de détente. Un autre incontournable: Dean & Deluca , un café tendance qui propose des produits fins.

On souhaite faire des emplettes avant de partir? On fait un détour dans l'Upper East Side, le quartier branché de Manhattan, et l'on dévalise les friperies! Il y a de fortes chances pour qu'on puisse y dénicher des vêtements griffés pour une somme dérisoire. Madison Avenue, entre la 79e et la 84e Avenue, ainsi que la 81e Avenue fourmillent de bonnes adresses pour satisfaire les acheteuses. À noter que le magasin du musée MOMA offre également des objets design et pratiques, ainsi qu'un espace librairie art, design et architecture très intéressant. Enfin, pour jouer jusqu'au bout les fashionistas, on fait un crochet chez Prada www.prada.com/, ne serait-ce que pour admirer le design de cette boutique. Un petit creux? Pour une expérience gastronomique à prix raisonnable, le
Balthazar, un restaurant français reconnu, mérite le détour. Attention toutefois, il faut réserver un mois à l'avance.

Bonne virée!


Pour en savoir plus sur New York
  • New York et son histoire
  • Site officiel de New York
  • Cités du monde: New York
  • Guide des marchés aux puces de New York
  • Guide de voyage du Routard.com sur New York
  • New York Magazine: adresses, restaurants, etc.
  • Commentaires
    Partage X
    Vacances et voyage

    Découvrir New York sans se ruiner

    Se connecter

    S'inscrire