Vacances et voyage

6 trucs pour un séjour en auberge de jeunesse réussi

Billet de blogue par
6 trucs pour un séjour en auberge de jeunesse réussi

  Photographe : Shutterstock

Vacances et voyage

6 trucs pour un séjour en auberge de jeunesse réussi

Billet de blogue par

Pour sauver quelques sous lors de mes séjours à l’étranger, je réserve un lit en dortoir dans une auberge de jeunesse. De plus en plus diversifiées et bien entretenues, ces auberges, aussi appelées hostels, sont loin d'être destinées qu'à de jeunes voyageurs faisant la fête jusqu'aux petites heures. En plus d'offrir de nombreux avantages comme, par exemple, une cuisine pour préparer ses repas, les petits déjeuners gratuits, ainsi que des rabais pour des attractions touristiques, les hostels sont des lieux conviviaux pour qui voyage seul ou désire faire de nouvelles rencontres. 

Loin du luxe d’une chambre d’hôtel, j’ai développé au fil de mes expériences quelques trucs qui améliorent mes séjours dans ces établissements. 

1- Des sandales pour la douche En auberge, dortoir signifie bien souvent salle de bains communes. À Barcelone, j’avais oublié cet indispensable et ma douche matinale fut des plus expéditives. Depuis, je n’oublie jamais de glisser ma paire de « gougounes » dans le fond de mon sac. Rien de pire qu’une mauvaise douche pour débuter la journée.

2- Un cache-yeux et des bouchons La nuit peut être longue lorsqu'un ronfleur élit domicile dans le lit au-dessus de vous. Idem lorsque les rideaux de la fenêtre ne bloquent pas suffisamment la lumière du lampadaire au coin de la rue. Le duo cache-yeux et bouchons permet de baisser les décibels et fait disparaître la lumière, et par la même occasion, facilite l'arrivée du sommeil.

3- Un cadenas Si la majorité des auberges offrent des casiers de sûreté pour ranger ses objets de valeur, ils ne sont pas tous accompagnés d’un cadenas. Prévoyez le coup en trimballant le vôtre.

4- Une lampe frontale Meilleure amie du campeur, la lampe frontale est devenue une habituée de presque tous mes voyages. Au milieu de la nuit, la lampe frontale permet de vous rendre à la salle de bain ou de récupérer votre livre dans votre sac de voyage plutôt que d’allumer la lumière du dortoir et réveiller tous les gens qui y dorment.

5- Un kit dodo Si je quitte pour la soirée et prévois revenir tard,  je laisse sur mon lit ce que j’appelle mon « kit dodo ». Il comprend un pyjama ainsi qu’une petite pochette dans laquelle je laisse ma brosse à dent, des lingettes nettoyantes pour le visage, mes médicaments, bouchons et cache-yeux. J’ai ainsi tout le nécessaire pour la nuit et j’évite les allés retours bruyants de mon lit à ma valise à 3 heures du matin.

6- Un iPod rempli de ma musique favorite Si les auberges permettent de rencontrer des gens, le voyageur solo aura parfois besoin d’un peu de tranquillité. Un signe universel pour signifier son désir de s’isoler : mettre ses écouteurs. Bien calé dans son lit, avec un livre ou un carnet de voyage, rien de mieux que de se ressourcer au gré de sa musique favorite pour faire le plein et pour mieux aller vers l’autre par la suite.

Et vous, avez-vous déjà séjourné dans des hostels? À lire aussi: La trousse beauté format voyage 

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

6 trucs pour un séjour en auberge de jeunesse réussi

Se connecter

S'inscrire